vendredi, 17/05/2024
  • Tiếng Việt
  • English
  • French

Bảo tàng lịch sử Quốc gia

Musée National d'Histoire du Vietnam

29/06/2023 10:10 513
Rating: 0/5 (0 votes)

Il y a 30 ans, l’ensemble de monuments de Huê a été inscrit par l’UNESCO au patrimoine culturel mondial. Depuis lors, la gestion, la conservation et le développement de ce patrimoine ont été mis en avant, contribuant à l’intégration de Huê au monde et fournissant une base pour le développement socio-économique de la région.

Premier site reconnu comme patrimoine mondial

Pendant ses 143 ans d’existence (1802-1945), la dynastie Nguyên, dernière dynastie féodale du Vietnam, a laissé à la postérité un réseau de monuments massifs. Cependant, les ravages de la guerre et les conditions météorologiques extrêmes ont gravement affecté ce complexe patrimonial.

Thai Cong Nguyen, ancien directeur du Centre de conservation des monuments de Huê (pendant la période 1989 – 2002), a rappelé que pendant la guerre, la citadelle de Huê avait été une cible de bombes. De nombreuses zones et des ouvrages architecturaux avaient été effacés. Plus de 300 œuvres architecturales avaient été dégradées et endommagées par la guerre. Alors que le pays venait d’en sortir, les fonds au service de la conservation du patrimoine étaient limitées, ce qui a rendu le patrimoine de Huê en danger d’effondrement, a-t-il dit.

 

La ville de Hue est bombardée par l’US Air Force en 1968. Photo d’archives: VNA

En 1981, après une visite à Huê, Amadou Mahtar M’Bow, directeur général de l’UNESCO de l’époque, a lancé un appel pour sauver le patrimoine culturel de Huê. Au milieu de 1982, une société de gestion des monuments historiques et culturels de l’ancienne capitale a été créée, rebaptisée plus tard le Centre de conservation des monuments de Huê.

Selon Thai Cong Nguyen, le processus pour faire du complexe de monuments de Huê un patrimoine culturel mondial a commencé en 1990. A l’occasion de la visite de travail du feu Premier ministre Vo Van Kiet dans la province de Thua Thiên-Huê cette année-là, les autorités locales lui ont demandé l’autorisation d’élaborer un dossier de planification sur les orientations de préservation et de valorisation des reliques de Huê, et un dossier scientifique pour le soumettre à l’UNESCO afin d’inclure Huê dans la liste du patrimoine culturel mondial, de déterminer la zone relique à protéger. Ces propositions ont été toutes approuvées par Vo Van Kiet.

 

Visiteurs dans la Cité impériale de Hue. Photo: VNA.

Grâce aux efforts du Centre de conservation des monuments de Huê, à l’aide et aux conseils d’experts de l’UNESCO, de ministères et secteurs en 1992 et 1993, le dossier sur l’ensemble des monuments de Huê a été finalisé et soumis au Comité du patrimoine mondial de l’UNESCO. Le 11 décembre 1993, l’ensemble de monuments de Huê a été reconnu par l’UNESCO en tant que patrimoine culturel mondial. Il s’agit du premier patrimoine vietnamien à avoir été honoré par l’UNESCO.

À l’heure actuelle, la province de Thua Thiên-Huê est fière d’avoir 5 patrimoines inscrits par l’UNESCO au patrimoine culturel mondial : l’ensemble de monuments de Huê (1993), le “nha nhac” – la musique de la cour royale (2003), les “moc ban” (tablettes de bois de la dynastie des Nguyen), les “chau ban”, un ensemble de documents administratifs présentant les activités de la gestion d’État des empereurs de la dynastie des Nguyên (2014), la littérature gravée sur l’architecture royale de Huê (2016).

 
 
 
 

Patrimoine culturel mondial de l’UNESCO. Photo: VNA

Efforts pour préserver les patrimoines

Depuis l’inscription de l’ensemble de monuments de Huê par l’UNESCO au patrimoine culturel mondial, sa restauration et sa préservation ont été menées par le Centre de conservation des monuments de Huê.

Ledit centre a mis en œuvre le projet de planification pour préserver et promouvoir les valeurs des monuments de Huê pendant la période 1996 – 2010, avec un investissement total de 720 milliards de dongs, le projet d’ajustement de la planification pendant la période 2010 – 2020 avec plus de 2.300 milliards de dongs. Notamment, en 2018, le projet de relocalisation d’habitants et de dégagement de terrains pour la zone I du complexe de monuments de la citadelle de Huê a été approuvé par le Premier ministre et sa 2e phase est en train d’être mise en œuvre.

 

Le palais Kien Trung, situé dans la Cité Interdite de Hue, est restauré depuis 2019 et le travail sera achevé en août 2023. Photo: VNA

Selon le directeur adjoint du Centre de conservation des monuments de Huê, Phan Van Tuan, la physionomie initiale d’une ancienne capitale historique est progressivement restaurée. Selon l’UNESCO, la conservation des monuments de Huê passe désormais à une étape de stabilité et de développement durable, devenant un levier important dans la stratégie de développement socio-économique de la province de Thua Thiên-Huê et de la région Centre.

Relance et développement durable

Avec le soutien de la communauté internationale, le Vietnam a adopté de manière proactive des politiques visant à créer des ressources dans la préservation et la promotion des valeurs patrimoniales de Huê, créant de nombreux produits touristiques attrayants pour faire de la ville une destination attrayante pour les touristes.

 
 
 
 
 
 
 

Préservation et promotion des valeurs patrimoniales de l’ensemble de monuments de Hue. Photo: VNA

 

Visiteurs dans la Cité impériale de Hue en 2020. Photo : baovanhoa.

Le Centre de conservation des monuments de Huê est en train d’élaborer un projet de planification sur la préservation, la restauration des monuments jusqu’en 2030, avec une vision à l’horizon 2050, qui devrait être soumis au ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme pour évaluation et approbation par le Premier ministre en septembre 2023.

Selon le représentant en chef de l’UNESCO au Vietnam, Christian Manhart, la restauration de l’ensemble de monuments de Huê doit être effectuée régulièrement afin de maintenir la stabilité des résultats de ces 30 dernières années et de promouvoir efficacement les valeurs de ces monuments dans les temps à venir./.

https://special.vietnamplus.vn/

Shares: