dimanche, 14/08/2022
  • Tiếng Việt
  • English
  • French

Bảo tàng lịch sử Quốc gia

Musée National d'Histoire du Vietnam

29/07/2015 01:25 1670
Rating: 0/5 (0 votes)
Le site de l’ancienne citadelle de Luy Lau est situé au village de Thanh Khuong, district de Thuan Thanh, province de Bac Ninh. C’est un site urbain qui appartient aux sites les plus grands et anciens du Nord du Vietnam, avec une quantité et un type des vestiges et des reliques très riches et diversifiés trouvés pendant les dix premières siècles de notre ère. Au cours de son existence, Luy Lau était non seulement un centre politique et économique, mais aussi un centre culturel et religieux, avec l’introduction et le développement du Bouddhisme ou la propagation des caractères chinois et du Confucius. Avec une telle importance, alors, Luy Lau a émergé comme un objet le plus important dans la recherche de la période de l’histoire des dix premières siècles de notre ère. La recherche de Luy Lau contribue également à clarifier une période historique importance, mais pas encore claire de notre nation, pendant laquelle, il y avait non seulement des résistances pour l’indépendence, mais aussi il y avait de nouveaux stades de développement dans l’économie et la culture. Il s’agit d’une période de “préparer les conditions préalables pour les stades de développement brillant de la culture et de la civilisation du Dai Viet.

Jusqu’à présent, les vestiges de Luy Lau ont été fouillés 8 fois, dont la 7ème fouille de 2014 du Musée National d’Histoire du Vietnam en collaboration avec l’Université de l’Asie de l’Est (Japon) a fait un grand éclat, avec plusieurs découvertes importantes. Les résultats de cette fouille sont publiés en janvier 2015. Cet article tient à fournir des informations supplémentaires sur les résultats de la fouille après la retouche des blocs documentaires.

Quelques types de relique

- Le total d’artefacts découvert est environ plus 1200 échantillons, avec de différents types, matériaux et la chronologie tels que des matériaux architecturaux, des outils de production, des ustensiles domestiques, fabriqué en terre cuite, pierre, et métal, datant de l’époque de Dong Son, Han, Luc Trieu, Tuy Duong, jusqu’à l’époque moderne.

Certains extrémités des tuiles en forme du tube

- Les objets découverts nous aident à comprendre la nature complexe de cette zone de vestige. Les matériaux architecturaux comme briques, tuiles, montrent qu’il y a ici probablement des architectures de l’habitation et des palais, même de grands monuments, en se basant sur la taille des types de tuile découverte. En étudiant la collection des matériaux architectureaux, nous trouvons qu’il ya des deux types fondamentals des tuiles et des briques, ce sont le type du rouge et le type du gris dont le type du gris date environ du Dong Han au Luc Trieu, et le type du rouge date du Tuy Duong ou plus tart. Cet événement montre clairement qu’il avait les deux grandes périodes de la construction d’ici, ce sont les périodes de Dong Han, Luc Trieu et Tuy Duong. Ces périodes coïncident avec les deux périodes de la construction du rempart.

Les types des tuiles en forme du tube

- Les types d’ustensiles domestiques comme bols, vases, marmites, jarres, soucoupe à encre, etc, fabriqués en céramique émaillée ou en terre cuite, montrent que c’est le site d’habitation des madarins, des intellectuels et du peuple au cours de plusieurs périodes, dont la période de Dong Han- Luc Trieu est très connue. Des artefacts trouvés comme marmites des laitiers sidérugiques et des creusets découverts aux trous de terre noire dans la fosse de fouille T1, montre que c’est un atelier pour produire des objets métalliques.

Certains céramiques émaillées

En comparant cette collection d’objets avec celle des fouilles précédentes, en particulier la collection d’objets trouvée au Bãi Đồng Dâu en 1986, nous trouvons que les deux collections n’ont pas beaucoup de différences. Une chose intéressante, si en se basant sur la collection, des auteurs de la fouille en 1986 ont remarqué que la vie du peuple de Bãi Đồng Dâu est le représentant de la mode de vie des Viet, au contraire de la vie et la mode de vie des Han à l’intérieur de la citadelle. Alors, à travers la fouille de cette fois, nous trouvons que, même à l’intérieur ou à l’extérieur de la citadelle, la vie du peuple ne diffère pas beaucoup.

Certaines céramiques émaillées et en terre cuite

- Il s’agit de la première fois qu’on trouve des fragments du moule à tambour de bronze de Dong Son, avec une grande quantité et situés dans une strate stable. En novembre 1998, l’archéologue japonais Nishimura a découvert un autre fragment du moule à tambour dans cette région. Néanmois, dans le rapport de ses fouilles en 2001, il a dit que ce moule est trouvé sur la surface de paroi. Alors, la découverte de ce fragment du moule à tambour est très signifiante, à cette fois.

Quelques fragments d’un moule pour couler des tambours

- À travers le remaniement, nous ramassons des 38 fragments du moule à tambour en terre cuite, y compris le moule extérieur et le moule intérieur dont il y a de différentes parties comme visage de tambour, caisse de tambour, face dorsale, pied de tambour. Des fragments intérieurs du moule sont souvent décorés des motifs typiques du tambour de Dong Son comme cercles tangents, cercles concentriques, des courtes lignes parallèles, etc.

Outre la découverte des fragments du moule à tambour, à cette fois, nous avons également trouvé des objets concernant le processus de couler du tambour. Depuis lors, nous avons d’abord pouvons donner des hypothèses sur un processus du moulage du tambour (voir le plan).

En termes de la chronologie, nous pensons que des fragments du moule pour couler des tambours datent peut-être du 4è siècle au 2è siècles avant JC. Dès 2001, lorsqu’on découvert le premier fragment du moule à tambour à Luy Lau, daté au 2ème siècle par le docteur Nishimura. Outre, les motifs décoratifs sur des fragments du moule sont des motifs géométriques. D’ailleurs, selon Li Tana, jusqu’au 6ème siècle, le tambour de Dong Son continue d’être coulé au Nord du Vietnam. Espérons que dans les recherches suivantes, quand la zone d’excavation est étendue, nous aurons une réponse plus claire à ce problème.

Truong Dac Chien (texte)

Nguyen Thuy (traduction)

Musée National d'Histoire du Vietnam

Shares:

Others

Les symboles et les caractères sur les matériaux architecturaux dans les vestiges de la montagne de Phuong Nhi (Ý Yên, Nam Định)

Les symboles et les caractères sur les matériaux architecturaux dans les vestiges de la montagne de Phuong Nhi (Ý Yên, Nam Định)

  • 24/06/2015 15:38
  • 1522

Les vestiges de Phuong Nhi situés à la commune de Yen Loi, district de Y Yen, province de Nam Dinh sont explorés à plusieurs reprises, par des divers organes scientifiques dans les années 2001, 2003, 2005, 2010 et 2012. En particulier, d’avril à juin 2012, le Musée National d’Histoire du Vietnam en collaboration avec le Musée provincial de Nam Dinh a mené à fouiller ce site.