vendredi, 19/08/2022
  • Tiếng Việt
  • English
  • French

Bảo tàng lịch sử Quốc gia

Musée National d'Histoire du Vietnam

30/03/2015 15:45 1514
Rating: 0/5 (0 votes)
En 1967, la Maison d’édition de la Libération a publié les trois recueils de croquis réalisés par les 6 peintres Cổ Tấn Long Châu, Lê Văn Chương, Huỳnh Phương Đông, Thái Hà, Lê Hồng Hải, Nguyễn Văn Kính, sur le sujet: “le Sud du Vietnam: des territoires et des hommes”.

Couverture du recueil de croquis “le Sud du Vietnam- des territoires et des hommes”.

Le cours du soir (Ấp Giồng Nhỏ, Mỹ Hạnh Đông), dessiné à la mine de plomb (18 x 24 cm), Huỳnh Phương Đông.

De l’expérience après la lutte politique (Gia Định), dessiné à la plume d’acier (18 x 24 cm), Thái Hà.

Activités de la vie quoitidienne dans la forêt, peinture à l’huile (18,5 x 25 cm), 1965, Huỳnh Phương Đông.

Un voyage de communication, dessiné à la plume d’acier (15,5 x 24 cm), 1966, Nguyễn Văn Kính.


Poste de communication, format: 14 x 20,5 cm, 1965, Cổ Tấn Long Châu.

La technique d’imprimerie avec des moyens primitifs.

Activités domestiques dans un abri, dessiné à la mine de plomb (10 x 15 cm), 1965, Nguyễn Văn Kính.

Un cours en dessus un abri, dessiné à la plume d’acier (19 x 25,5 cm), 1966, Lê Hồng Hải.

Sujet 5: La dévastation de la guerre.

Une maison bombardée (Cần Đước, Long An), dessiné à la mine de plomb (18,5 x 23,5), 1964, Huỳnh Phương Đông.

Après le retrait des agresseurs américains, format (20x 28 cm), 1966, Lê Hồng Hải.

Nguyen Thi Cam Phuong (Bureau de l’Éducation et du Public)

Nguyen Thuy (traduction).

Musée National d'Histoire du Vietnam

Shares:

Others

Trois recueils de croquis sur le sujet “le Sud du Vietnam- des territoires et des hommes” (Ière partie)

Trois recueils de croquis sur le sujet “le Sud du Vietnam- des territoires et des hommes” (Ière partie)

  • 24/03/2015 09:50
  • 1494

En 1967, la Maison d’édition de la Libération a publié les trois recueils de croquis dessinés par les 6 peintres Cổ Tấn Long Châu, Lê Văn Chương, Huỳnh Phương Đông, Thái Hà, Lê Hồng Hải, Nguyễn Văn Kính, sur le sujet: “le Sud du Vietnam: des territoires et des hommes”. Ce sont les jeunes peintres de libération qui sont rapidement formés dans les écoles de peinture dans les zones libérées. Ils sont vécus et luttés dans la pratique de la révolution, ces jeunes peintres sont devenus des soldats vaillants et ils sont toujours présents aux lieux les plus violents et pénibles. Les peintures dessinées à la mine de plomb, au lavis, à la plume d’acier, à l’encre noire, à l’huile, ont vivement gravé des portraits des hommes vaillants et indomptables du Sud avec un optimisme révolutionnaire, des scènes quotidiennes et des diverses formes de la lutte dans la guerre du peuple, la beauté des paysages du Sud et des preuves de crimes des agresseurs américains sur des territoires douloureux et vaillants dans les années 1964, 1965 et 1966.