vendredi, 19/08/2022
  • Tiếng Việt
  • English
  • French

Bảo tàng lịch sử Quốc gia

Musée National d'Histoire du Vietnam

08/01/2010 15:53 1539
Rating: 0/5 (0 votes)
Une équipe maroco-française dirigée par Laurent Callegarin et Mohamed Kbiri Alaoui, travaillant depuis 2004 sur le site antique de Rirha, situé à environ 9 km de Sidi Slimane (région du Gharb, Maroc), a mis au jour durant l’été 2008, deux inscriptions néo puniques placées à l’intérieur d’une amphore à salaison de poissons.

Le contexte de découverte des deux inscriptions.
Une équipe maroco-française dirigée par Laurent Callegarin et Mohamed Kbiri Alaoui, travaillant depuis 2004 sur le site antique de Rirha, situé à environ 9 km de Sidi Slimane (région du Gharb, Maroc), a mis au jour durant l’été 2008, deux inscriptions néo puniques placées à l’intérieur d’une amphore à salaison de poissons. Les deux inscriptions, qui sont encore en cours d’étude, sont finement gravées après cuisson sur des parois d’amphores caractéristiques des premières décennies du Ier siècle ap. J.-C. et présentent chacune un long texte de six lignes. Ces inscriptions sont aujourd’hui considérées comme les textes les plus longs découverts au Maroc, voire en Afrique du Nord.


L’amphore recollée qui contenait les inscriptions.

Les recherches qui se déroulent depuis 2004 sur le site de Rhira ont pour objectif d’une part, la recherche des origines de la ville, dont on pense qu’il peut s’agir de la ville antique de Gilda, mentionnée dans les textes gréco-latins, possible capitale du royaume de Maurétanie (nord-ouest du Maroc actuel) avant la conquête romaine, et d’autre part la mise au jour et la valorisation des différentes composantes de la cité.

Le programme de recherches sur le site de Rhira mené par l’Institut national des sciences de l’archéologie et du patrimoine qui relève du Ministère de la Culture du Maroc, (www.minculture.gov.ma/fr/communique.html) dans le cadre de la coopération maroco-française dans le domaine de l’archéologie, bénéficie du soutien du Ministère des affaires étrangères et européennes français et de la Casa de Velázquez de Madrid.

www.diplomatie.gouv.fr

Shares: