vendredi, 19/07/2024
  • Tiếng Việt
  • English
  • French

Bảo tàng lịch sử Quốc gia

Musée National d'Histoire du Vietnam

14/03/2024 15:19 335
Rating: 0/5 (0 votes)

En plus d’être une forteresse à usage militaire, l’ancienne colonie montagneuse de Rabana-Merquly, dans l’actuel Kurdistan irakien, aurait pu également être un « sanctuaire » dédié à l’ancienne déesse perse de l’eau Anahita. 

 
 
Cascade éphémère avec escalier principal et oued (avril 2019). Photo: Rabana-Merquly Archaeological Project

Les structures architecturales près d'une cascade naturelle ainsi que les restes d'un éventuel autel du feu suggèrent l'existence d'un lieu de culte, selon le Dr Michael Brown. Le chercheur de l’Institut de préhistoire, de protohistoire et d’archéologie ancienne du Proche-Orient de l’Université de Heidelberg y mène des fouilles depuis plusieurs années.

La forteresse de montagne de Rabana-Merquly était un centre régional important de l'empire parthe, qui s'étendait il y a environ 2 000 ans sur certaines parties de l'Iran et de la Mésopotamie. Situé sur les flancs sud-ouest du mont Piramagrun, dans les monts Zagros, il comprend non seulement des fortifications de près de quatre kilomètres de long, mais également deux villages plus petits qui lui donnent son nom. 

Dans le cadre de multiples campagnes de fouilles menées à partir de 2009 et dernièrement entre 2019 et 2022, une équipe de recherche internationale a étudié les vestiges archéologiques sur place. Surplombant l'entrée fortifiée de Rabana se trouve un relief rupestre représentant un dirigeant anonyme, qui était très probablement un roi vassal parthe local crédité de la fondation du site. Dans la vallée de Rabana, les chercheurs ont également découvert un complexe religieux qui aurait pu être dédié à la déesse Anahita.

La déesse de l'eau Anahita a été mentionnée pour la première fois dans un recueil de manuscrits de la religion zoroastrienne appelé Avesta. Là, elle apparaît comme la source céleste de toutes les eaux de la Terre ; elle est décrite comme une belle femme plus grande que nature qui peut prendre la forme d'un ruisseau ou d'une cascade. Le culte d'Anahita était très vénéré dans les régions occidentales de l'Irak à l'époque séleucide et parthe.

 L'hypothèse selon laquelle un éventuel sanctuaire Anahita ferait partie de la forteresse de montagne Rabana-Merquly repose principalement sur la découverte d'extensions architecturales dans l'environnement naturel d'une cascade saisonnière située sur le site de la forteresse. 

Les chercheurs ont également découvert à proximité un autel, sculpté dans un escarpement, où des offrandes ou de l'huile auraient pu être brûlées. "La proximité de la cascade est significative, car l'association des éléments feu et eau jouait un rôle important dans la religion perse préislamique", explique Michael Brown.

Le site comprend les restes d'un bâtiment où, en 2022, les archéologues ont mis au jour deux vases funéraires caractéristiques datés au radiocarbone du deuxième au premier siècle avant JC. Cela suggère que le sanctuaire était utilisé à l'époque où sont nées les colonies fortifiées de Rabana et Merquly. 

Selon le Dr Brown, il pourrait y avoir eu un sanctuaire préexistant qui aurait été absorbé par le culte d'Anahita à l'époque parthe, ce qui aurait pu jouer un rôle central dans l'occupation de la montagne.

À cette époque, de nombreux sites religieux fonctionnaient également comme lieux de culte dynastique honorant le roi et ses ancêtres, explique l'archéologue de Heidelberg. Les fidèles approchant du sanctuaire seraient passés sous le relief rocheux du souverain et étaient sans doute conscients du lien fort entre lieu, royauté et culte. 

"Même si le site de culte ne peut pas être définitivement attribué à la déesse de l'eau Anahita en raison du manque de découvertes archéologiques similaires permettant une comparaison directe, le sanctuaire de Rabana nous offre néanmoins un aperçu fascinant des interconnexions sacrées et géopolitiques régionales à l'époque parthe." déclare le Dr Brown.

La Fondation allemande pour la recherche finance les recherches en cours à Rabana-Merquly. Les dernières fouilles dirigées par Michael Brown ont été menées en coopération avec la Direction des Antiquités de Slemani au Kurdistan irakien. 

https://decouvertes-archeologiques.blogspot.com/

Shares: