jeudi, 22/02/2024
  • Tiếng Việt
  • English
  • French

Bảo tàng lịch sử Quốc gia

Musée National d'Histoire du Vietnam

31/10/2023 13:33 365
Rating: 0/5 (0 votes)

La Draga est une ancienne colonie située sur le bord d'un lac, dans la ville espagnole de Banyoles, au nord-est de la Catalogne. Le site a été découvert pour la première fois en 1990, révélant un implantation du Néolithique ancien occupé à partir de la fin du 6ème millénaire avant JC.

 

Photo: Banyoles City Council

Des fouilles récentes, codirigées par l'IPHES-CERCA, en collaboration avec l'Université Autonome de Barcelone (UAB), le Conseil Supérieur de la Recherche Scientifique (CSIC-IMF Barcelone), le Musée d'Archéologie de Catalogne (MAC) et le Centre de L'Archéologie Sous-marine de Catalogne (CASC) ont mis au jour de grands éléments structurels de constructions en bois bien conservés.

L'humidité constante et les conditions anoxiques/gorgées d'eau du site ont permis la préservation des vestiges organiques, faisant de La Draga un site d'un intérêt remarquable pour les études sur le néolithique européen.

Les co-directeurs du projet de recherche, Toni Palomo, Raquel Piqué (UAB) et Xavier Terradas (CSIC-IMF Barcelone), ont déclaré : "Il y a principalement de grandes planches de bois de plus de trois mètres de long qui occupent pratiquement toute la surface de la zone fouillée. Le processus de fouille devrait permettre de faire des interprétations très précises de la forme de ces structures, des techniques de construction et de l’époque de leur construction, ainsi que de leur relation avec les zones fouillées lors des campagnes précédentes."

Les chercheurs ont également mené des prospections archéologiques et paléoécologiques sur la rive ouest du lac, tant terrestres que sous-marines. L'objectif de cette étude est de reconstruire la dynamique environnementale du lac de Banyoles pendant l'Holocène et de vérifier la présence possible d'autres traces préhistoriques d'occupation. 

"Les sondages effectués nous ont permis de documenter des signes d'un grand intérêt afin de reconstituer l'environnement à l'époque préhistorique", explique le Dr Jordi Revelles, chercheur postdoctoral Juan de la Cierva à l'IPHES-CERCA.

La campagne archéologique fait partie d'un projet de recherche de quatre ans approuvé par la Direction générale du patrimoine culturel de la Generalitat et coordonné par le Musée archéologique de Banyoles.

https://decouvertes-archeologiques.blogspot.com/

Shares: