vendredi, 01/03/2024
  • Tiếng Việt
  • English
  • French

Bảo tàng lịch sử Quốc gia

Musée National d'Histoire du Vietnam

24/10/2023 13:50 495
Rating: 0/5 (0 votes)

Au Brésil, la sécheresse dramatique qui affecte actuellement le pays a permis de dévoiler un étrange témoignage du passé. En baissant à des niveaux historiquement bas, la rivière Rio Negro a en effet mis au jour des visages gravés dans la roche il y a 2 000 ans.

 

L'Amazonie brésilienne subit actuellement un dramatique épisode de sécheresse. Après des semaines, voire des mois sans une goutte de pluie, de nombreuses rivières sont à sec. Une situation de plus en plus critique pour la population et la , qui, pourtant, a eu une conséquence inattendue, faisant palpiter le cœur des archéologues.

 

LE SITE DE PRAIA DAS LAJES A ÉTÉ DÉVOILÉ PAR LA BAISSE DU NIVEAU DE LA RIVIÈRE RIO NEGRO. © MICHAEL DANTAS, AFP

Un site archéologique habituellement submergé par les eaux du Rio Negro

La baisse drastique et historique du niveau des rivières a en effet mis au jour de vastes formations rocheuses habituellement submergées. Et sur l'une d'entre elles, des archéologues ont identifié d'étranges visages gravés dans la roche il y a vraisemblablement 2 000 ans. Ce n'est pas la première fois cependant que ceux-ci apparaissent. Le site, nommé Praia das Lajes, a été dévoilé précédemment lors de la sécheresse de 2010 et de la chute consécutive du niveau de la rivière Rio Negro, près de la ville de Manaus.

 

SOURIANTS OU GRIMAÇANTS, LES VISAGES GRAVÉS DANS LA ROCHE PRÉSENTENT DE MULTIPLES EXPRESSIONS. © MICHAEL DANTAS, AFP

Des visages arborant toutes sortes d’émotions

Sur la surface lisse et nettoyée par les eaux de la rivière apparaissent ainsi plusieurs visages grimaçants ou souriants. Une série de figures carrées ou ovales tournées vers le ciel et qui, toutes, arborent diverses expressions et émotions. Dans quel but ces visages ont-ils été taillés dans la roche il y a 2 000 ans ? Impossible de le savoir pour l'instant. Mais les archéologues considèrent déjà le site comme un trésor inestimable, qui apporte un témoignage précieux sur les premiers habitants ayant peuplé la région.

Les scientifiques espèrent désormais que le niveau de l'eau va remonter rapidement et redonner vie à la région. Le retour à l'immersion des gravures est également la meilleure façon de les préserver du temps.

SCIENCES.COM/

Shares: