vendredi, 19/08/2022
  • Tiếng Việt
  • English
  • French

Bảo tàng lịch sử Quốc gia

Musée National d'Histoire du Vietnam

05/04/2022 09:54 229
Rating: 0/5 (0 votes)


Les archéologues en train de fouiller sur l’autoroute A428, en Angleterre, les vestiges d’une brasserie romaine. © Museum of London Archaeology (Mola)

Lors de travaux sur une autoroute en Angleterre, dans le Bedfordshire, des archéologues ont découvert des preuves d'une production de bière vieille de 2 000 ans.

En Angleterre, des archéologues ont retrouvés des preuves d'une production de bière romaine, vieille de 2000 ans, lors d’un chantier d’autoroute sur l’A428, dans le Bedfordshire, dans le sud est du pays. Lors des fouilles, l’équipe du Museum of London Archaeology (Mola) et de l'unité archéologique de Cambridge ont retrouvé les vestiges d'une ferme qui, selon eux, était utilisée de l’âge de Fer, vers 800 avant JC, jusqu’à la fin de la période romaine, qui s'est déroulée de l'an 43 à l'an 410 environ.

Des grains d'épeautre carbonisés

Les archéobotanistes, spécialisés dans l'étude des relations entre les sociétés humaines et le monde végétal, ont également identifié les restes d'un four de maltage romain et de grains d'épeautre carbonisés. Selon eux, ces grains étaient laissés à germer avant d'être séchés dans un four. "Comme de grandes quantités de grains ne peuvent germer que lorsque l'objectif est de produire du malt - la première étape du processus de brassage - cela suggère fortement que les habitants de la colonie étaient impliqués dans la production de bière", a déclaré un porte-parole du Mola à la BBC.

Des interactions avec les autres communautés de l’époque

Cependant, les chercheurs ont ajouté que peu de preuves des structures nécessaires au brassage avaient encore été identifiées. Ils ne sont donc pas certains que les personnes de cette colonie terminaient le processus sur place. La conseillère scientifique du projet, Rachel Ballantyne, a déclaré à la BBC : "Il est possible que seul du malt ait été produit ici, qui a ensuite été brassé ailleurs. Cela soulève des questions intéressantes sur la manière dont les personnes vivant dans cette ferme auraient pu interagir avec les communautés voisines dans le cadre d'un réseau commercial plus large."

https://www.geo.fr/

Shares: