vendredi, 19/08/2022
  • Tiếng Việt
  • English
  • French

Bảo tàng lịch sử Quốc gia

Musée National d'Histoire du Vietnam

17/03/2022 10:04 297
Rating: 0/5 (0 votes)
Une pierre marquée de symboles pictes vieux de 1 400 ans a été découverte, et son emplacement pourrait faire la lumière sur la façon dont l'Écosse a été façonnée par sa préhistoire.


Cette pierre symbole est l'une des quelques centaines jamais trouvées et, contrairement aux autres, elle porte des motifs indicatifs de différentes époques les uns sur les autres. Photo : Université d'Aberdeen

Au début du Moyen Âge, les habitants de l'actuelle Écosse ont sculpté de nombreuses grandes pierres gravées de symboles dont la signification n'a toujours pas été déchiffrée. 

Avec seulement quelques centaines de ces pierres découvertes, chaque nouvelle trouvaille est précieuse; mais, alors que des archéologues de l'Université d'Aberdeen en ont déterré une, le contexte l'a rendue d'autant plus importante: "Nous avons soudainement vu un symbole. Il y avait alors beaucoup de cris", a déclaré le Dr James O'Driscoll, qui a découvert la pierre, "Ensuite, nous avons trouvé d'avantage de symboles et il y a eu plus de cris et quelques larmes ! C'est un sentiment que je n'aurai probablement plus jamais sur un site archéologique. C'est une découverte de grande ampleur." 

La plupart des pierres pictes ont été trouvées sans rapport avec d'autres caractéristiques historiques ce qui n'aide guère à comprendre le mystère de leur conception. Cependant, le dernier artéfact a été localisé dans le cadre d'un effort pour comprendre un site autour de certaines des pierres les plus importantes qui subsistent, à Alberlemno. 

Les pierres d'Alberlemno comprennent des exemples du style le plus ancien, dont on pense qu'ils datent des 5ème ou 6ème siècle, ainsi que des exemples ultérieurs montrant l'influence du christianisme. 

Une pierre appelée Aberlemno II est particulièrement importante, car elle comprend des personnages censés représenter la bataille de Nechtansmere en 685, lorsque les armées d'invasion anglo-saxonnes ont été repoussées, maintenant l'indépendance du Nord pour les siècles suivants. 

 

Lever la pierre hors de son lieu de sépulture en toute sécurité a été toute une opération. Photo: Université d'Aberdeen

Les historiens se sont demandés si Aberlemno était le site de la bataille. Les archéologues ont donc utilisé un équipement d'imagerie pour rechercher des anomalies autour des pierres et ont trouvé un signal suffisamment fort pour les faire creuser. Ils pensaient avoir atteint une implantation, mais ont été étonnés de trouver la pierre gravées de symboles. 

Là où d'autres pierres semblent appartenir à une époque spécifique, celle-ci a plusieurs couches les unes sur les autres, reflétant l'évolution des styles au fil du temps. Reste à savoir si cela en fait une sorte de pierre de Rosette potentielle, avec un nouveau langage symbolique éclairant les symboles antérieurs moins compris. 

Bien que les symboles initiaux sur cette pierre datent apparemment d'avant Nechtansmere, il semble qu'elle ait été considérée comme significative longtemps après.

 "La pierre a été retrouvée encastrée dans le dallage d'un immense édifice du XIe ou XIIe siècle. Le pavage comprenait des pierres pictes et des exemples d'art rupestre de l'âge du bronze. De manière passionnante, le bâtiment des XIe et XIIe siècles semble avoir été construit directement au-dessus de couches de peuplement remontant à la période picte", a déclaré le professeur Gordon Noble. 

Il semble que la nation écossaise émergente considérait les artéfacts pictes comme importants et comme des sujets de fierté, dans la mesure où ils incorporaient des pierres sculptées des siècles auparavant dans la base de leurs bâtiments les plus impressionnants. 

"La découverte de cette nouvelle pierre symbole picte et la preuve que ce site a été occupé pendant une si longue période offriront de nouvelles perspectives sur cette période importante de l'histoire de l'Écosse et nous aideront à mieux comprendre comment et pourquoi cette partie d'Angus est devenue un paysage picte clé et dernièrement une partie intégrante des royaumes d'Alba et d'Écosse", a dit Noble.

http://decouvertes-archeologiques.blogspot.com/

Shares: