mardi, 25/01/2022
  • Tiếng Việt
  • English
  • French

Bảo tàng lịch sử Quốc gia

Musée National d'Histoire du Vietnam

30/11/2021 08:39 154
Rating: 0/5 (0 votes)


(ảnh 1)

On groupe d’archéologues a découvert une villa romaine contenant une mosaïque représentant des scènes de l’Iliade d’Homère, le combat entre Achille et le héros troyen Hector. La mosaïque date du troisième ou du quatrième siècle de notre ère et a été découverte par un agriculteur du comté Rutland, au Royaume-Uni, qui a pris contact avec des chercheurs de l’université de Leicester.

Image d’entête : découverte de la mosaïque de Rutland et de la villa environnante. Le personnel de l’Historic England avec les membres de l’équipe ULAS/Université de Leicester pendant les fouilles. (Historic England Archive)

Historic England, l’organisme public qui s’occupe des objets historiques de l’Angleterre, a décrit la mosaïque comme « l’une des plus remarquables et des plus importantes jamais découvertes en Grande-Bretagne. » Elle est si étonnante qu’elle a été immédiatement désignée comme « monument répertorié » (Scheduled Monument), la plus haute désignation qu’un monument puisse recevoir au Royaume-Uni.

Trois panneaux racontent l’histoire du combat d’Achille contre Hector à la fin de la guerre de Troie. On pense que cette œuvre d’art était le sol d’une grande salle à manger ou d’un espace de divertissement. (Historic England Archive)
 

(ảnh 2)

 Elle n’est pas seulement belle, mais aussi importante d’un point de vue historique et selon John Thomas, chef de projet sur les fouilles :

Elle nous donne de nouvelles perspectives sur les attitudes des gens à l’époque, sur leurs liens avec la littérature classique, et elle nous apprend énormément de choses sur la personne qui a commandé cette pièce. C’est quelqu’un qui avait une connaissance des classiques, qui avait de l’argent.

La mosaïque mesure 11 mètres sur près de 7 mètres et forme le sol de ce que l’on pense être une salle à manger ou une salle de réception. Les mosaïques étaient courantes dans les bâtiments publics et privés de l’Empire romain, représentant des personnages célèbres. Cependant, on n’en a trouvé que quelques unes en Europe représentant la bataille entre Achille et Hector, et des mosaïques aussi élaborées et complexes ne pouvaient être commandées que par une personne riche et bien informée.

La pièce faisait partie d’une villa romaine datant de la fin de la période romaine, selon les découvertes des archéologues. La villa se trouve également à côté d’autres bâtiments, tels que des granges à allées et peut-être un hammam, tous probablement occupés par une personne fortunée. Le site a été réutilisé et réaffecté par la suite, d’après les brèches et les dommages causés par le feu dans la mosaïque.

La pièce fait partie d’une grande villa occupée à la fin de la période romaine, entre le IIIe et le IVe siècle après J.-C., probablement par un individu riche, ayant des connaissances en littérature classique. La villa est également entourée d’une série d’autres bâtiments. (Historic England Archive)
 

(ảnh 3)

Selon Duncan Wilson, directeur de Historic England :

Avoir découvert une mosaïque aussi rare et de cette taille, ainsi qu’une villa environnante, est remarquable. Les découvertes de ce type sont très importantes pour nous aider à reconstituer notre histoire commune. En protégeant ce site, nous sommes en mesure de continuer à en tirer des enseignements, et nous attendons avec impatience les futures fouilles.

Les archéologues ont également trouvé des restes humains dans les débris qui recouvraient la mosaïque. Les individus ont probablement été enterrés après que le bâtiment n’ait plus été utilisé, et bien que leur âge exact soit inconnu, les chercheurs estiment que la structure a été réaffectée à la fin de la période romaine ou au début de la période médiévale, une période de l’histoire mal connue.

La villa a été découverte dans un champ cultivé, où les vestiges avaient été dérangés par le labourage et d’autres activités, comme c’est souvent le cas. Historic England travaillera avec le propriétaire du terrain, Jim Irvine, pour qu’il convertisse les champs en prairies et pâturages durables. Selon eux, ces programmes sont essentiels pour protéger les environnements historiques et naturels, tout en offrant une certaine compensation aux propriétaires fonciers.

La découverte de la villa et de la mosaïque sera présentée dans le cadre d’une émission télévisée, Digging for Britain, sur la BBC au début de 2022. Dans l’intervalle, les éléments du site seront analysés par une équipe des services archéologiques de l’université de Leicester (ULAS) et par des spécialistes de l’Historic England, dont l’expert en mosaïque David Neal.

Selon Jim Irvine, qui a initialement découvert les vestiges :

Une promenade dans les champs avec la famille s’est transformée en une incroyable découverte. La découverte d’une poterie inhabituelle parmi le blé a éveillé mon intérêt et m’a incité à poursuivre mes recherches. Plus tard, en regardant les images satellites, j’ai vu une marque de culture très claire.

https://www.gurumed.org/

Shares: