lundi, 27/05/2024
  • Tiếng Việt
  • English
  • French

Bảo tàng lịch sử Quốc gia

Musée National d'Histoire du Vietnam

22/08/2008 11:29 1696
Rating: 0/5 (0 votes)
La tribune de Xa Tac est située à l’intérieur de la citadelle, à l’ouest du palais impérial, appartenant auparavant à la commune de Huu Niên (qui est devenue plus tard le phuong de Ngung Tich), et appartenant maintenant au phuong de Thuân Hoà, ville de Huê.

La coutume d’adorer les génies de Xa Tac existe depuis longtemps en Chine et a été importée chez nous au moins depuis les Ly. Dào Duy Anh a expliqué le sens du terme “Xa Tac” comme suit dans son dictionnaire sino-vietnamien: ”Jadis, quand on fonde l’état, il faut compter avec la population. Le peuple a besoin de la terre pour construire des habitations, il faut donc construire la tribune Xa Tac pour vénérer le génie de la terre. Le peuple a besoin du riz pour manger, il faut donc construire la tribune Xa Tac pour vénérer le génie de l’agriculture. Perdre la patrie, c’est perdre le Xa Tac, c’est pourquoi Xa Tac veut aussi dire la patrie”. Pour un pays agricole comme le nôtre, le culte du Xa Tac convient bien et est tenu en grande considération.


Le Xa Tac des Nguyên à la capitale Huê fut construit à la 5e année de Gia Long (1806). A l’ordre du roi, toutes les villes et provinces du pays doivent contribuer leur part de terre propre pour construire la tribune, c’est pourquoi la tribune de Xa Tac est le symbole du territoire de tout le pays. D’où le sens sacré de la tribune.

A travers le temps et les événements historiques, l’emplacement actuel de la tribune Xa Tac est presque entièrement détruit et est situé dans le quartier d’habitation de la population.

Avec ls décision de restaurer un site de palais particulièrement important, le Centre de Maintien des Sites de l’ancienne capitale Huê a établi le dossier de proposition d’élever la tribune Xa Tac au rang de site national, en même temps a étudié la restauration de la tribune Xa Tac et le rétablissement de la cérémonie de Xa Tac dans le Festival de Huê 2008.


Le Musée National d’Histoire Vietnamienne, en coordination avec le Centre de Maintien des Sites de l’ancienne capitale Huê, a entrepris l’étude et la fouille en vue de la restauration de la tribune de Xa Tac.

Avec plus de deux mois de travail sur le chantier, avec plus de 2500m2 de fouille et d’exploration, l’équipe de fouille a mis à découvert la presque totalité de la base et des bordures de la base du premier étage (étage supérieur), une partie de la base et les bordures est et ouest du second étage (étage inférieur), les marches de l’escalier des étages supérieur et inférieur, les vestiges de La Thành, les bordures originales du lac Xa Tac…

A partir des vestiges restants, des restes recueillis dans les fossés de fouille, en confrontation avec les documents sur la tribune de Xa Tac, on a pu dans un premier pas déterminer l’envergure de la tribune: le plan est rectangulaire (213×175m), et est entouré par le système de murailles La Thành construit en basalte.


L’étage supérieur est situé dans la partie centrale, le plancher est carré, de 30,34m de côté, couvert de plusieurs couches d’argile jaune claire mélangée de sable, d’argile grise jaune, grise verte plastique, superposées et bien délimitées de haut en bas. Les encoignures et les parties proches des bordures sont fortifiées par des couches de latérite et de sable jaune. Les fondations sont construites en briques massives couleur rouge clair (30×14×5cm), le mortier est du mortier de coquillages traditionnel.

L’étage inférieur a pour superficie (74×74m), au plancher recouvert d’argile jaune et grise jaune, les bordures des fondations sont construites en basalte violet et gris.

La bordure du lac Xa Tac est construite en basalte de couleur avec une technique et une structure analogues à la bordure de Ngu Hà, des lacs et mares … de la capitale Huê. Le lac Xa Tac est rectangulaire, long d’environ 175m d’est en ouest (équivalent à la distance entre le La Thanh de l’est et l’ouest de la tribune Xa Tac), et d’environ 71m du nord au sud.

Dans le domaine de la fouille, nous avons mis à découvert un piédestal de stèle taillé dans la pierre de Thanh Hoa, long de 1,02m, large de 0,74m, épais de 0,43m, au juste milieu est pratiqué un trou rectangulaire de 44,5cm de long, 23,5cm de large pour planter la stèle. Des chercheurs de Huê pensent que c’est pour planter la stèle “Thai Xa chi thân”, stèle qui est enterrée dans le sol de l’étage supérieur(?) mais on ne trouve aucun document parlant de ce sujet. Il faut donc un certain temps de recherche soigneuse pour arriver à une réponse satisfaisante.


A la fin de Mars 2008, le Musée National d’Histoire Vietnamienne et le Centre de Maintien des Sites de la capitale Huê ont organisé une assemblée de rapport préliminaire des résultats d’exploration et de fouille de la tribune Xa Tac. L’assemblée a hautement estimé les résultats de travail des archéologues du Musée National d’Histoire Vietnamienne ce dernier temps. Les traces découvertes et les résultats de mesure montrent que l’envergure, les dimensions et la technique de construction de la tribune Xa Tac collent bien avec les données que l’ingénieur de génie civil Ngô Nâm a données dans sa carte (Binh Dô - Xa Tac) réalisée le 20 Mars 1963. Ainsi, les résultats de cette série d’exploration et de fouille ont fourni des documents exacts pour servir la restauration de la tribune Xa Tac. En même temps, l’assemblée a proposé un projet de transfert de la totalité de la population vivant actuellement dans le domaine du site, surtout la population vivant dans le secteur nord, dans l’emplacement des étages supérieur et inférieur, en vue de continuer l’exploration archéologique fournissant au maximum des données scientifiques au service du projet de restauration de la tribune Xa Tac et des valeurs immatérielles liées à ce site sacré.

Hiền-Lâm- Cư

 

(Source: Le Musée national d'Histoire du Vietnam)

Shares:

Others

Quelques remarques préliminaires sur les résultats de l’exploration et de la fouille archéologique du 114 Mai Hac De

  • 22/08/2008 09:30
  • 2292

1 – Avant de décider de permettre aux entreprises de construire de grands travaux comme la tour Vincom, la proposition de laisser les services techniques d’entreprendre la fouille archéologique du 114 Mai Hac Dê, du Comité Populaire de Hanoi est conforme à la loi sur les patrimoines culturels et mérite d’être prise au sérieux. La fouille archéologique de ce site est nécessaire car c’est une rare occasion pour les chercheurs d’étudier un site fondamental dans la structure globale de l’ancienne capitale Thang Long: le vestige de la terrasse Nam Giao.