vendredi, 17/05/2024
  • Tiếng Việt
  • English
  • French

Bảo tàng lịch sử Quốc gia

Musée National d'Histoire du Vietnam

22/08/2008 09:26 2223
Rating: 0/5 (0 votes)
Le site Giong Lon appartient au hameau 3 Rach Gia, commune insulaire de Long Son, ville de Vung Tau. C’est une bande de sable située dans une zone immergée du littoral, s’étirant dans la direction Est – Ouest d’une longueur de 1km, avec une largeur de 100m. Les coordonnées géographiques du site sont de 10o27’73” latitude nord, 107o04’002” longitude est, à 4km au nord de la route nationale 51, à 10km au sud du golfe Ganh Rai, et à 7km au sud-est de la ville de Vung Tau. Ce site a été découvert en 8-2002 et a subi une première fouille en 5-2003.


I. Présentation générale:

Cette fouille a permis aux archéologues d’affirmer qu’il s’agit d’un cimetière datant de 2000 B.P, ayant une place extrêmement importante dans l’étude de l’histoire des siècles avant et après l’ère chrétienne de Ba Ria – Vung Tau en particuliet et du Nam Bo de l’est en général. Pour approfondir les caractéristiques et le contenu culturel du site, en 6-2005, le Musée d’Histoire du Vietnam en coordination avec le Musée de Ba Ria – Vung Tau entreprend une deuxième fouille du site Giong Lon. La fouille a mené à de nouvelles découvertes fournissant d’importantes informations.

1. Site:

Cette fois-ci, nous avons onvert 2 fosses de fouille et 9 fosses d’exploration, d’une superficie totale de 300m2, dans lesquelles on ne trouve que des vestiges de cimetière dans les fosses de fouille, mais pas de traces de l’homme antique dans les fosses d’exploration.

On a trouvé 26 groupes de tombes, appartenant à deux formes, celle des tombes-marmites, et celle des tombes de terre. La profondeur des tombes est supérieure à 80cm.

- Tombes-marmites: il y a 3 tombes (11,5%) qui sont toutes des petites marmites, de diamètre de 35 à 50cm, comprenant 2 types. Le premier type est à épaule lisse, au fond rond, de céramique noire, fine, à extérieur blanc avec des décorations de cordes. Le deuxième type est à épaule brisée, au fond rond, de céramique brune ou brune jaune, grossière, à extérieur jaune foncé ou gris noir. Les marmites sont toutes enterrées face au ciel et sont en général fermées par une petite marmite en guise de couvercle. Les marmites-tombes et les marmites-couvercles ont toutes leur embouchure enlevée par cassure. Les objets accompagnant existent tant à l’extérieur qu’à l’intérieur de la marmite et sont de types comme marmites, bols, vases. Pourtant ils sont en général très peu nombreux, en raison de 1 – 3 par tombe.

- Tombes de terre: c’est le type principal avec 23 groupes de tombes (88,5%). En général elles sont de 2m de long, 0,5 – 0,8m de large et n’ont pas d’orientation fixe. Des 20 tombes de la fosse 1, huit sont d’orientation est – ouest, 7 d’orientation nord – sud, et 5 d’orientation sud-est – nord-ouest. Les objets accompagnant sont très variés. Les céramiques sont en général placées aux deux côtés, à la tête et aux pieds, alors que les objets comme les masques, les chapelets ou les boucles d’oreilles sont placés sur le corps même.


2. Vestiges d’objets:

Les 2 fosses de fouille ont recueilli 672 échantillons de différents types et matériaux, avec les caractéristiques remarquables suivantes:

2.1. Céramiques:

- Types: la totalite des céramiques intactes et restaurées comprend 84 échantillons avec les types : marmites, vases, bols… On note la découverte d’une marmite à pieds assez longs et d’une marmite à épaule oblique ayant une forme très proche des marmites de bronze.

- Matériau: les céramiques de Giong Lon sont faites de deux matériaux différents. Le premier est de la céramique grossière, brune ou brune jaune, mélangée à du sable à gros grains, à surface jaune fonce ou gris noir, c’est le principal matériau. Le deuxième, moins répandu, est de la céramique noire, fine parce que contenant une grande quantité de végétaux ou de tourbe, à surface blanche.

- Décoration: la plupart des céramiques portent des décorations, avec des lignes ou des points produits par des barres dentées. Les motifs usuels sont des bandes obliques de points alternant avec des bandes de batons obliques et de vagues en sens inverse, communément appelés des décorations “vagues de mer et averses”. Les décorations à caractère géométrique marqué sont aussi assez répandues. En outre, on remarque la présence des décorations en corde, en brosse et en empreinte de coquillages.

2.2. Parures: ont une place importante et contribuent à déterminer les caractéristiques du site Giong Lon. Nous avons recueilli 575 échantillons du genre parure, avec les types comme bracelets (en nephrite), boucles d’oreilles (en or), grains de chapelets (en verre, mã não (?), céramique)… parmi lesquels les chapelets en verre sonf les plus nombreux. En particulier, on a découvert un gros grain de chapelets en mã não rouge d’environ 2cm de diamètre.

2.3. Outils, armes: on trouve 7 échantillons d’outils et d’armes en fer, comprenant 3 ciseaux, 3 petits couteaux, 1 pointe de lance.

2.4. En dehors des formes sus-mentionnées, on trouve encore des échantillons remarquables comme: un masque en or, 1 linga en or, 2 rectangles minces en or, 1 clochette de cuivre.

II. Quelques remarques:

1. Sur le site: on peut affirmer qu’il s’agit ici d’un site de cimetière, avec 2 formes d’enterrement, la tombe d’enterrement et la tombe-marmite. Il est probable que la tombe d’enterrement est reservee à l’enterrement direct alors que la tombe-marmite est réservée au ré-enterrement ou à l’enterrement des enfants. Le cimetière n’est pas très large et est situé sur le flanc sud de la colline, avec une superficie d’environ 1000m2.

2. Sur les vestiges: Dans l’ensemble, les céramiques de Giong Lon est la continuation de la tradition des céramiques de Giong Ca Vo en particulier et de Dong Nai en général. À Giong Lon aussi commencent à apparaītre les genres de céramiques de Oc Eo de la première heure, ce sont des céramiques à col et embouchure étroit, à texture noire, à surface blanche. Les parures de Giong Lon de différents matériaux comme verre, or, pierres précieuses, sont probablement fabriquées sur place, d’après les résultats des études préliminaires. La différence de quantité des objets accompagnant, les objets précieux n’existant que dans certains groupes de tombes, reflète en quelque sorte la division sociale poussée des propriétaires des tombes, au moins du point de vue économique.

3. Sur la culture et l’âge du site: l’étude globale du site et des objets nous fait penser que l’âge du site est d’environ 2000 ans B.P. Au point de vue culture, nous placons Giong Trom dans la culture Oc Eo.

(Source: Le Musée national d'Histoire du Vietnam)

Shares:

Others

Fouilles du site Gò Cây Me

Fouilles du site Gò Cây Me

  • 22/08/2008 09:24
  • 2202

Le site Gò Cây Me appartient à la ferme Phước Hiệp, commune de Tân Hoà, principauté de Tân Thanh, province de Bà Rịa – Vũng Tàu, et est de longitude 107003’657” est et de latitude 10030’784” nord. C’est une colline en forme de bol renversé, de superficie d’environ 1000m2, de 2m plus haut qu’alentour, entrant dans l’ensemble des collines immergées d’eau salée du littoral (non loin de là sont les collines Gò Cá Sỏi, Gò Cây Me de la commune Phước Hoà, Gò Cây Chôm, Go Quát interieur, Go Quát exterieur, Gò Bảy Mộ…).