jeudi, 23/05/2024
  • Tiếng Việt
  • English
  • French

Bảo tàng lịch sử Quốc gia

Musée National d'Histoire du Vietnam

16/04/2024 10:57 254
Rating: 0/5 (0 votes)

Des archéologues ont découvert un chemin sacré menant à une tour dans le sanctuaire de My Son, site de la province de Quang Nam (Centre), classé au patrimoine culturel mondial de l'UNESCO.

 
 
Un segment du chemin souterrain dévoilé lors de récentes fouilles du sanctuaire de My Son. Photo : TT/CVN

La découverte annoncée le 9 avril devrait intensifier les recherches et enrichir les visites du patrimoine culturel mondial de My Son qui comprend 71 tours et temples datant du IVe au XIIIe siècle et classés en 14 groupes identifiables grâce aux lettres A, A', B, C, D, E, F, G, H, K, etc.

Des archéologues ont fouillé 220 m2 de terrain dans le sanctuaire, en quête d’un éventuel chemin ancien reliant une tour du groupe K au centre du sanctuaire.

Ce chemin en terre, d’un largueur de 9 m et d’une longueur de 150 m, est située à l’est de la tour K, menant au centre du sanctuaire. Et il date du XIIe siècle, selon des arrchéologues. Outre la route, plusieurs objets en céramique et en terre cuite datant du Xe au XIIe siècle ont été retrouvés.

 

Des archéologues ont découvert un chemin sacré menant à une tour dans le sanctuaire de My Son.Photo : CVN

Les résultats des fouilles archéologiques menées entre 2023 et 2024 montrent l’existence d’un chemin de plus de 500 m menant de la tour K au centre du sanctuaire, servant de chemin sacré pour les dieux, les rois et les dignitaires religieux.

Des chemins sacrés similaires associés à des rituels hindous ont été découverts dans d'autres endroits, indiquant leur importance dans les pratiques religieuses anciennes.

 

Vue aérienne du sanctuaire de My Son, site classé au patrimoine culturel mondial de l'UNESCO dans la province de Quang Nam (Centre). Photo : TT/CVN

Le complexe architectural le plus célèbre des Cham

Le sanctuaire de My Son fut la capitale religieuse et politique de l’epoque Champa (192-1832) pendant la majeure partie de son existence. Il a été reconnu par l'UNESCO comme patrimoine culturel mondial en 1999.   Le sanctuaire de My Son est situé sur la commune de Duy Phu, district de Duy Xuyên, dans la province de Quang Nam, à 69 km au sud-ouest de Dà Nang. C’est un complexe architectural le plus célèbre des Cham, niché dans une vallée d’environ 2 km2.

Selon les scientifiques de l'Institut d'Extrême-Orient, il s'agit du site religieux le plus typique du Champa, principal lieu de culte du royaume. Il comprend actuellement 71 monuments construits du IVe siècle au XIIIe siècle.

 
Photo: CVN

La plupart des œuvres architecturales et des sculptures du sanctuaire sont influencées par l'hindouisme. La plupart des temples et des tours sont orientés vers le soleil levant à l’Est, à l'exception de quelques tours orientées Ouest ou Est-Ouest.

La plupart des temples et des bâtiments auxiliaires sont construits en brique avec une technique délicate. Les motifs décoratifs des piliers en pierre ainsi que les statues et bas-reliefs sont inspirés des mythes hindous...

La combinaison harmonieuse des motifs sophistiqués sculptés sur les murs de briques à l'extérieur crée une beauté vive portant les caractéristiques les plus typiques de l'art du Champa.

L'architecture de My Son témoigne du savoir-faire des artistes d'autrefois, de la combinaison des techniques architecturales et des arts décoratifs de l'ancien royaume de Champa.

Le sanctuaire de My Son est un ensemble architectural remarquable qui évoque de manière lumineuse la vie spirituelle et politique d’une étape importante de l’histoire de l’Asie du Sud-Est.

Thuy Hà/CVN

https://lecourrier.vn/

Shares: