mardi, 28/05/2024
  • Tiếng Việt
  • English
  • French

Bảo tàng lịch sử Quốc gia

Musée National d'Histoire du Vietnam

26/02/2024 10:27 657
Rating: 0/5 (0 votes)

Le mausolée de Tu Duc, également appelé Khiêm Lang, est le plus beau et le plus typique de l'architecture funéraire de la dynastie des Nguyên (1802-1945), de l'architecture funéraire traditionnelle vietnamienne de la période féodale plus largement.

 
 
Panorame du mausolée de Tu Duc ou Khiêm Lang, à Huê, province de Thua Thiên Huê (Centre). Photo : VNA/CVN

Le roi Tu Duc (1829-1883) fut le 4e empereur de la dynastie des Nguyên. Pendant ses 36 ans de règne (1848-1883), il fut un empereur talentueux, doué pour l’écriture et profondément imprégné de confucianisme. Parmi ses héritages, Khiêm Lang est peut-être l’ouvrage le plus unique et le plus précieux.

En 1993, lorsque l’ensemble de monuments de Huê a été reconnu par l’UNESCO comme patrimoine culturel mondial, Khiêm Lang était l’un des 15 monuments nommés dans la liste des ouvrages architecturaux de cet ensemble. Ce mausolée est véritablement un chef-d’œuvre de l’architecture royale et de l’art de la dynastie des Nguyên car il possède la beauté la plus splendide, poétique et romantique que tout touriste venant à Huê souhaite visiter.

 
La beauté splendide de Khiêm Lang. Photo : VNP/VNA/CVN

Le roi Tu Duc monta sur le trône à l’âge de 19 ans (1848). Seize ans plus tard, en 1864, il entreprit de construire Khiêm Lang sur la terre que l’on disait être "vạn niên đại cát" (c’est-à-dire un bon terrain pour des milliers d’années) dans le village de Duong Xuân Thuong, du hameau de Thuong Ba, quartier de Thuy Xuân, à Huê.

L’ensemble du terrain s’étend sur plus de 220 ha, allant de la colline de Vong Canh à la montagne de Lao Khiêm Son. Cependant, la zone intérieure du tombeau ne mesure qu’environ 13,5 ha de large et est entourée d’un mur de pierre de 1.823 m. La construction de Khiêm Lang a duré 38 ans et a nécessité la participation de 3.000 soldats et ouvriers.

 
Ce mausolée est véritablement un chef-d’œuvre de l’architecture royale et de l’art de la dynastie des Nguyên (1802-1945). Photo : VNA/CVN

La plupart des rois Nguyên ont eu leurs propres idées pour concevoir et construire eux-mêmes des mausolées. Par conséquent, chaque ouvrage montre souvent clairement sa personnalité et ses intérêts. Par exemple, le mausolée de Gia Long (fondateur de la dynastie des Nguyên) est d’une beauté majestueuse et spacieuse, celui de Minh Mang (fils de Gia Long, 2e des 13 rois des Nguyên) est droit et solennel, celui de Tu Duc (4e roi des Nguyên) est poétique et romantique, celui de Khai Dinh (12e des 13 rois des Nguyên) est brillant et splendide...

Au niveau de l’aménagement, Khiêm Lang est divisé en deux parties principales : le tombeau et le lieu de culte. Il compte également près de 50 grands et petits ouvrages tels que jardins paysagers, étangs et ouvrages destinés à servir le roi et son entourage en matière d’hébergement, de travail, de repos et de divertissement.

 
Du Khiêm ta (gauche) et Xung Khiêm ta (droite) étaient l'endroit où le roi Tu Duc admirait les fleurs de lotus, écrivait de la poésie et lisait des livres chaque fois qu'il se rendait à Khiêm Lang. Photo : VNP/VNA/CVN

Dans l’article "Khiêm Cung ky" composé par le roi Tu Duc lui-même et gravé sur une grande stèle de pierre placée à Khiêm Lang, il est clairement indiqué la construction des ouvrages dans le mausolée comme suit : "Le palais principal, Hoà Khiêm, est un lieu de culte de l’empereur et de sa femme derrière duquel le temple Luong Khiêm est un lieu de repos et de divertissement.

À l’est du temple se trouve Minh Khiêm Duong, servant de lieu de musique, de danse et de chant royal. À l’ouest, Ôn Khiêm Duong est utilisé comme lieu de stockage des costumes royaux. De plus, quatre bâtiments horizontaux, appelés Công Khiêm, Cung Khiêm, Lê Khiêm et Phap Khiêm, sont des lieux de service pour les mandarins. Quatre autres palais, appelés Tung Khiêm, Dung Khiêm, Y Khiêm et Tri Khiêm, sont les résidences des concubines. Derrière le palais se situe un petit grenier appelé Ich Khiêm. Devant la porte d’entrée se trouve un couloir appelé Chi Khiêm, étroit mais suffisamment grand pour vénérer les concubines décédées".

 

Le mausolée du roi Tu Duc est le summum de l'architecture des tombes royales. Photo : VNA/CVN

Bien qu’il s’agisse du lieu de repos du défunt, Khiêm Lang est en réalité comme un palais du roi Tu Duc. Ce lieu abrite presque tous les ouvrages architecturaux au service de la vie, du travail et du repos du roi et de son entourage.

Le mausolée du roi Tu Duc est le summum de l'architecture des tombes royales et aussi des tombes vietnamiennes. De nos jours, il est non seulement honoré par de nombreux titres nobles, mais est également l’attraction touristique la plus visitée parmi les mausolées de la dynastie des Nguyên à Huê, et la deuxième attraction touristique la plus populaire après la Citadelle de Huê. 

VNP/VNA/CVN

https://lecourrier.vn/

Shares: