jeudi, 20/06/2024
  • Tiếng Việt
  • English
  • French

Bảo tàng lịch sử Quốc gia

Musée National d'Histoire du Vietnam

04/05/2023 09:54 1051
Rating: 0/5 (0 votes)

La Zone sécurisée de Dinh Hoa, située dans la province septentrionale de Thai Nguyên, est connue sous plusieurs appellations telles que ATK Dinh Hoa ou la «capitale ouverte aux vents de la jungle». Pendant la résistance anti-française, ce site était le quartier général des résistants dirigés par le Président Hô Chi Minh. Aujourd'hui, il est devenu un haut lieu historique, culturel et touristique.

 

La maison commémorative du Président Hô Chi Minh (photo: dangcongsan.vn)

Le Comité central du Parti communiste vietnamien et le Président Hô Chi Minh ont choisi Dinh Hoa comme capitale des résistants de 1946 à 1954, en raison de son emplacement stratégique. En effet, cette vaste zone dispose de montagnes, de forêts et de cours d'eau, ainsi que de reliefs accidentés, ce qui permettait aux résistants de lancer des attaques et de se retirer facilement pour trouver un abri en cas de besoin. Dô Thi Nha Trang, guide du site, nous raconte l'histoire de cette capitale du maquis.

«Dinh Hoa réunissait toutes les conditions nécessaires pour être la capitale du maquis pendant la guerre. Sur le plan géographique, la zone était une jungle accidentée, couverte de forêts séculaires qui constituaient une couverture naturelle pour les résistants. Entre les forêts, il y avait des champs qui permettaient de nourrir les résistants. La population locale était patriote et totalement acquise à la cause révolutionnaire, ce qui garantissait la sécurité absolue au Comité central du Parti, au gouvernement et au Président Hô Chi Minh.», rappelle-t-elle.

Le site commémoratif de la Zone sécurisée de Dinh Hoa comprend aujourd'hui 13 vestiges s'étalant sur une superficie totale de plus de 5.200 km2. Le premier est la maison commémorative du Président Hô Chi Minh, située au sommet de la colline De. Il s'agit du plus grand temple qui lui est dédié au Vietnam et a été construit en 2005 à l'occasion du 115e anniversaire de sa naissance. Au milieu du temple trône une statue en bronze de 99 cm du Président, qui a été fabriquée par des artisans du village Ngu Xa à Hanoï. On y trouve également de nombreux objets, documents et images sur le Président Hô Chi Minh et d'autres dirigeants du Parti et de l'État dans la Zone sécurisée de Dinh Hoa, ainsi qu'à Tân Trào, un autre haut-lieu de la Révolution dans la province de Tuyên Quang. Ma Thi Kiêu, une autre guide de la Zone sécurisée de Dinh Hoa, nous en dit plus.

«Ce temple dédié au Président Hô Chi Minh est un monument historique d'une grande importance qui témoigne des sentiments de la nation envers ce grand dirigeant. Il a été offert par les autorités et la population de Hanoï à celles de la province de Thai Nguyên en 2005. Hanoï, en tant que capitale du pays, représentait l'ensemble de la Nation, et Thai Nguyên, plus précisément Dinh Hoa, qui était la capitale de la Résistance, était surnommée la "capitale ouverte aux vents de la jungle"», explique-t-elle.

Dans cette Zone sécurisée, chaque montagne, chaque cours d'eau, chaque lieu est associé à l'image du Président Hô Chi Minh. Par exemple, la colline Khau Ty a abrité son premier bureau à Dinh Hoa. Le 20 mai 1947, avec huit soldats, il a construit une maison sur pilotis qui lui a servi à la fois de bureau et de logement. Cette maison sur pilotis est ainsi entrée dans l'histoire comme étant le premier "palais présidentiel" de Hô Chi Minh. La colline Tin Keo, quant à elle, est le lieu où le Président a travaillé le plus longtemps, entre 1948 et 1953. Là-bas, sous une cabane couverte de feuilles de palmiers, il a pris la décision historique de lancer la célèbre campagne de Diên Biên Phu, qui continue encore aujourd'hui à susciter beaucoup d'intérêt.

Hoàng Thi Hiêp, guide de la Zone sécurisée de Dinh Hoa, est fière de présenter cette cabane historique.

«Tous les matériaux nécessaires à la construction de cette cabane étaient disponibles sur place, tels que le bambou et les feuilles de palmier. Il s'agissait d'une maison typique sur pilotis de la région, avec une particularité: les personnes à l'intérieur pouvaient voir facilement ce qui se passait à l'extérieur grâce aux murs en bambou, sans être vus eux-mêmes. Cela permettait au Président Hô Chi Minh et à ses camarades de fuir rapidement vers l'arrière de la colline Tin Keo si quelque chose d'anormal se produisait. Ils pouvaient ensuite parcourir environ 7 km de plus pour arriver à la Zone libérée de Tân Trào, dans la province de Tuyên Quang», fait-elle savoir.

Nguyên Van Hung, un touriste venu de la province de Hung Yên, découvre avec intérêt les objets du Président Hô Chi Minh qui sont exposés ici.

«C'est la première fois que je me rends dans la Zone sécurisée de Dinh Hoa et je suis très ému en pensant à toutes les difficultés que le Président Hô Chi Minh et les autres dirigeants du Parti et de l'État ont dû affronter pour mener la Résistance jusqu'à la victoire finale», partage-t-il.

En outre, il y a d'autres sites qui valent vraiment le détour à Dinh Hoa, tels que le quartier général de l'Armée populaire du Vietnam de 1949 à 1954, les vestiges de Khuôn Tat liés au Président Hô Chi Minh-ville ou encore la colline Pu Dôn, où Vo Nguyên Giap a été promu général en 1948.

Chaque année, Dinh Hoa accueille de nombreux visiteurs vietnamiens et étrangers qui s'intéressent à l'histoire nationale, au Président Hô Chi Minh mais aussi aux minorités ethniques de la région. En effet, la diversité culturelle des Tày, des Dao, des San Chi et d'autres communautés, ainsi que la beauté des paysages, ravissent les touristes les plus exigeants, tels que Hoàng Anh Ngoc qui vient de Hanoï.

«Ici, l'air est pur et les habitants sont accueillants et chaleureux. Avec l'aide d'artisans locaux, j'ai essayé de piler du riz gluant pour confectionner des banh dày et de tresser des chapeaux coniques ainsi que des hottes. Cette expérience a été excellente», nous dit-elle.

C'est ainsi que l'ancienne "capitale ouverte aux vents de la jungle" s'est ouverte au tourisme, devenant l'une des destinations incontournables non seulement de la province de Thai Nguyên, mais aussi du Nord du Vietnam.

https://fr.nhandan.vn/

Shares: