lundi, 28/11/2022
  • Tiếng Việt
  • English
  • French

Bảo tàng lịch sử Quốc gia

Musée National d'Histoire du Vietnam

21/09/2022 10:15 423
Rating: 0/5 (0 votes)

Le palais An Dinh, au No 97, avenue Phan Dinh Phung, ville de Huê, province de Thua Thiên -Huê, est une combinaison d'architectures asiatique et européenne.  Il s’agit d'un monument architectural distingué parmi les centaines de vestiges du Complexe des vestiges de l’ancienne Cité impériale de Huê. Le palais An Dinh est le représentant de l’architecture contemporaine - classique du début du 20e siècle au Vietnam.

Le palais An Dinh dont l’ancien nom est Phung Hoa fut un bâtiment de bois situé au bord de la rivière An Cuu, construit par le roi Dong Khanh (1864-1889) pour son fils aîné, le prince héritier Khai Dinh (1885-1925). Lorsqu’il monta sur le trône, le roi Khai Dinh transforma le palais en bois en architecture moderne en le palais le plus somptueux du Vietnam à cette époque, puis le baptisa palais An Dinh. Puis il remit l’édifice à son fils, le prince Vinh Thuy ou roi Bao Dai (1913-1997).

 Le palais An Dinh de trois étages abritant 22 pièces dont un somptueux vestibule au 1er étage.
 Les motifs de décoration sur le portique sont inspirés de l’architecture traditionnelle royale.
 Les peintures murales du palais An Dinh, âgées presque de cent ans, sont l’association des beaux- arts traditionnels et contemporains au Vietnam du début du 20e siècle.
 Portrait de la feu reine Nam Phuong au palais An Dinh.
 Un ensemble de table et chaises de style européen.
 L'escalier menant au 2e étage du palais An Dinh est sculpté de façon sophistiquée.

Après la Révolution d’Août en 1945, le roi Bao Dai fut détrôné. Lui, la reine-mère et la reine, ses enfants, s'installèrent au palais An Dinh. Sous le règne des rois Khai Dinh (1916-1925) et Bao Dai (1926-1945), le palais fut une résidence où furent organisés les réceptions et mariages de la famille royale avec la participation de la Cour, des membres du gouvernement français au Vietnam. Le palais évoque un séjour de la famille royale de Bao Dai après sa destitution en 1945.

En plus d’un siècle, dégradé par les guerres successives et le temps, l’édifice, d’une superficie totale de 23.000 m² à l’origine et composé au total d'environ 10 ouvrages à savoir  le portique, la maison communale Trung Lâp, le Khai Tuong Lau, le théâtre Cuu Tu Dinh, des rivières… n'en compte plus que trois : le portique, la maison communale Trung Lâp, et le Khai  Tuong  Lau.


Une vue panoramique du palais An Dinh.

 Des motifs ornementaux  au palais An Dinh.
 Le portique du palais An Dinh.

Le Centre de préservation des vestiges de l’ancienne ville impériale de Huê a commencé en 2002 à remettre en état le palais An Dinh pour lui rendre sa beauté originelle.

Le Khai Tuong Lau fut construit avec des matériaux de construction européens sur une superficie de 745 m². Sa façade est ornée de façon sophistiquée de motifs en forme d’ange, de dragons, de phénix… Le bâtiment abrite 22 pièces dont 7 magnifiques au premier étage, particulièrement le vestibule où se trouvent six peintures murales représentant des tombeaux des rois de la dynastie des Nguyên./.


https://vietnam.vnanet.vn/

Shares: