vendredi, 19/08/2022
  • Tiếng Việt
  • English
  • French

Bảo tàng lịch sử Quốc gia

Musée National d'Histoire du Vietnam

07/11/2012 16:18 1902
Rating: 0/5 (0 votes)
Il y a 66 ans à ce jour, lors de la 2ème session, de l’Assemblée nationale de la 1ère législature a eu lieu à Hanoi du 28 octobre au 9 septembre 1946.

Participer à cette réunion, il y a eu 290 délégués venus des provinces différentes. Le Congrès a voté pour approuver la politique générale élaborée par le Président Ho Chi Minh, admettre la démission du Gouvernemet d’union de la Résistance du Vietnam et charger du Président Ho Chi Minh visant à l’établissement d’un nouveau gouvernement- le Gouvernement de la Résitance. C’est un gouvernement qui pratique selon les principes de solidarité, le rassemblement de talents, sans distintion de partis différents et l’élection de Comité permanent de l’Assemblée nationale, dont y compris 18 membres dirigé par M. Bui Bang Doan, avec des autres membres tels que M. Ton Duc Thang, Ton Quang Phiet sont les chefs adjoints.

le Gouvernement de la Résitance comprend 12 ministères: le Ministère de l’Intérieur, des Affaires étrangères, de la Défense, de l’Économie, de la Justice, des Finances, de l’Éducation, de l’Agriculture, de la Communication, du Travail, de la Santé et de l’Assitance sociale. L’Association de commissaires du Militaire unifiée avec le Ministère de la Défense et l’Assemblée Nationale, ont discuté et adopté la 1ère Constitution de la République Démocratique du Vietnam au 8 Novembre 1946. Cette Constitution a déclaré que le Vietnam était indépendant; son peuple a eu le droit à la liberté et les femmes vietnamiennes sont au même rang que les hommes dans la société pour profiter de tous les droits des citoyens. Il s’agit de la 1ère Constitution de l’histoire de notre pays; c’est une première preuve d’histoire de la constitution dans la région asiatique». Cette Constitution a mentionné «un esprit de solidarité étroite entre les peubles du Vietnam et un sens d’intégrité et d’équité des classes dans la société». Le lendemain, le 9 novembre 1946, le Président Ho Chi Minh a signé un décret pour publier cette Constitution.
La Résolution de l’Assemblée nationale charge du Gouvernement et le Comité permanent de l’Assemblée nationale qui exécultent la Constitution, lors de la 2ème session, de l’Assemblée nationale de la 1ère législature (1946)
Le Gouvernement de la Résistance dirigé par le Président Ho Chi Minh, est été adopté par l’Assemblée nationale de la 1ère législature au 3 novembre 1946.
Dans cette photo:
- Au 1er rang, de droite à gauche, ayant le Ministre de l’Intérieur Huynh Thuc Khang, Le Président Ho Chi Minh, le Ministre (jus qu’en 1947) Nguyen Van To.
- Au 2ème rang, de droite à gauche, ayant le Ministre du Travail Nguyen Van Tao, le Ministre de la Défense Vo Nguyen Giap, le Ministre des Finances Le Van Hien, le Ministre de la Justice Vu Dinh Hoe, le Ministre de la Santé Hoang Tich Tri, le Ministre de la Communication et des Travaux publics Tran Dang Khoa, le vice- Premier Ministre Pham Van Dong, le Ministre de l’Éducation Nguyen Van Huyen.
- Au 3ème rang, de droite à gauche: le vice- Ministre de l’Intérieur Hoang Huu Nam, le Ministre de l’Agriculture Ngo Tan Nhon, le vice- Ministre de l’Éducation Nguyen Khanh Toan, le Ministre (de 1947) Bo Xuan Luat, le vice- Ministre de l’Argiculture Cu Huy Can, le vice- Ministre de la Communication et des Traveaux publics Dang Phuc Thong, le vice- Ministre de l’Économie Truong Cong Bich, le vice- Ministre de la Justice Tran Cong Tuong.
La 1ère Constitution de la Républicque Démocratique du Vietnam (1946)
Auteurs: Chu Văn Lộc- Hoàng Ngọc Chính font de la synthèse
Traducteur: Nguyễn Thúy
baotanglichsuquocgia

Shares:

Others

Commémoration de l’insurrection de Bac Son (27/9/1940 - 27/9/2012)

Commémoration de l’insurrection de Bac Son (27/9/1940 - 27/9/2012)

  • 06/10/2012 23:51
  • 931

Il y a 72 ans (9/1940-9/2012), En constatant la dissolution de l’autorité coloniale française après que les fascistes japonais avancent à l’Indochine; les troupes françaises sont défaites et capitulées. L’organisation du parti communiste à Bac Son a déclenché un soulèvement armé du peuple pour s'emparer de l’administration, attaquer des postes et des forts que les troupes françaises se sont retirées, enlever des armes d’ennemi et construire des forces d’armée.