mardi, 04/10/2022
  • Tiếng Việt
  • English
  • French

Bảo tàng lịch sử Quốc gia

Musée National d'Histoire du Vietnam

22/08/2008 11:19 1211
Rating: 0/5 (0 votes)
Long Bien – cette place historique est liée au soulèvement des Soeurs Trung au début de l’ère, une place contenant des valeurs historiques culturelles d’une région à riche tradition, d’une région où “la terre est sacrée et les hommes des héros”.

cette place historique est liée au soulèvement des Soeurs Trung au début de l’ère, une place contenant des valeurs historiques culturelles d’une région à riche tradition, d’une région où “la terre est sacrée et les hommes des héros”.

Aujourd’hui, Long Bien est un district nouvellement créé sur la base du détachement d’une partie du terrain et de la population du huyen de Gia Lam, sise à la rive gauche du Fleuve Rouge, important noeud de communication économique et culturelle du pays.

Selon les vestiges historiques culturelles et de la Révolution de résistance du quan de Long Bien (Editions Politiques Nationale, 2006), sur le territoire du quan de Long Bien se trouvent 77 vestiges historiques culturels, dont 36 maisons communales, 34 pagodes, 7 temples et autels, en dehors du système des vestiges de la révolution et de la résistance… dispersés sur le territoire du quan. A cette heure, presque tous les vestiges ont eu un dossier scientifique et sont entrés dans le plan de restauration et de valorisation.

L’exploration préliminaire a montré que les vestiges historiques culturels ont conservé une grande quantité d’objets antiques, à la manière d’un musée sur place, reflétant la longue durée d’existence de chaque vestige en particulier comme de toute la région de Long Bien en général. Les objets antiques appartiennent à des périodes différentes, ce sont surtout des objets en bois dorés et laqués rouges, comprenant des statues de Bouddha et des objets de culte, des panneaux horizontaux et des sentences parallèles, des objets de pierre comme des stèles, des statues, des vases d’encens, des documents en papier et étoffe comme des décrets, des livrets généalogiques, des vêtements, des bottes… très riches et variés en genres et formes, les dessins de décoration comme les notes historiques sont véritablement le “noyau fondamental”, “l’âme” du vestige.

Dans la conjoncture actuelle, devant l’orientation du développement de la société moderne, la question de gestion, conservation et valorisation du système des vestiges historiques culturels sur le territoire du quan de Long Bien est devenue un besoin pressant. Ce travail est d’autant plus significatif que la population de la capitale comme du pays tout entier a les yeux tournés vers le millénaire de Thang Long – Hanoi. C’est la raison pour laquelle le Comité Populaire du quan de Long Bien a proposé le Programme d’étude et d’expertise des objets antiques des sites sur le territoire du quan de Long Bien. Le Musée National d’Histoire Vietnamienne, spécialisé dans les études archéologiques, en coordination avec le Bureau de Culture, d’Information et de Sports du quan de Long Bien, dirige la réalisation de ce programme d’étude, avec la participation du Conseil Technique, composé de spécialistes du Conseil d’Expertise des Objets Antiques (Ministère de la Culture, de l’Information et du Tourisme), de l’Institut d’Archéologie, de l’Ecole Supérieure des Sciences Sociales et Humaines, de l’Ecole Supérieure de Culture…

Pendant la réalisation du programme d’étude, les spécialistes entreprendront l’expertise de tout le système d’objets antiques des sites par les méthodes d’étude archéologique traditionnelles avec les statistiques, classifications, descriptions, dessins, photos, reproductions des décorations, des caractères et des notations, établissement des dossiers… combinées avec des méthodes pluridisciplinaires: archéologie, ethnographie, sociologie, culture populaire, littérature chinoise, religion, dans l’étude, les questionnaires, le recueil des informations concernant, comme la “socialisation” de la conscience de conservation et de valorisation des sites et des vestiges. Par ce moyen, déterminer la date relative et absolue de chaque objet et chaque groupe d’objets sur la base de la comparaison des documents (dans les sites voisins à Hanoi et dans tout le pays, les notes des annales sur les problèmes relatifs). De là, on dresse le dossier scientifique sur les objets de chaque site, on fait l’estimation des valeurs historiques culturelles, l’état actuel et des propositions de conservation. Le dossier scientifique sur les objets est une aide importante dans l’étude du temps d’existence de chaque objet dans l’histoire avec les grands changements influençant grandement l’architecture et le paysage des sites en particulier et de la région de Long Bien en général.

D’après le plan, le programme d’étude et d’expertise des sites sur le territoire du quan de Long Bien sera réalisé en 3 ans, de 2007 à 2009, comprenant l’étude, l’exploration, l’expertise et l’établissement des dossiers scientifiques des objets antiques de 41 sites (en 2007: 10 sites; en 2008: 16 sites; en 2009: 15 sites). Parallèlement avec l’étude et l’expertise, on effectuera pas à pas le rassemblement, le perfectionnement du manuscrit et la publication du livre présentant les objets antiques de Long Bien à l’occasion du millénaire de Thang Long – Hanoi.

Nguyễn Văn Đoàn

 
 

 

(Source: Le Musée national d'Histoire du Vietnam)

Shares: