jeudi, 29/09/2022
  • Tiếng Việt
  • English
  • French

Bảo tàng lịch sử Quốc gia

Musée National d'Histoire du Vietnam

22/08/2008 10:52 1271
Rating: 0/5 (0 votes)

Après la victoire du soulèvement de Lam Son, en l’année Mâu Thân (1428), Lê Loi monta sur le trône d’empereur, prit le nom de règne de Thuân Thiên, resta 6 ans sur le trône, avec nombre d’exploits: administration clairvoyante comme création des lois, composition des musiques de cérémonie, ouverture des examens, création de la garde royale, du mandarinat, création des districts de province, rassemblement des livres, ouverture des écoles, création d’une grande dynastie, changement de la décadence à la grandeur, de l’état de danger à l’état de sécurité, du désordre à l’ordre, la qualification d’”homme charitable que personne ne peut égaler” s’applique bien au roi.


C’est pourquoi, pendant les 6 années de règne de Lê Thai Tô, le pays est en paix et la cause royale est transmise jusqu’à dix mille générations. En la 6e année de Thuân Thiên (1433), le 22e jour du 8e mois, Thai Tô Cao Hoàng Dê décéda et fut inhumé le 23e jour du 10e mois à Vinh Lang (Lam Son).

Etant le roi fondateur de la dynastie des Lê postérieurs, le roi Lê Thai Tô eut un mausolée placé à la position centrale, point crucial de tout le quartier Lam Son. Vinh Lang est situé sur une colline large et plate au pied du mont Dâu, à 50m du quartier des temples, dans l’orientation nord-sud, reliant le mont Dâu au mont Chua (Chu/Châu), formant un état de “bureau en avant, oreiller en arrière”; à gauche sont les monts Phu Lâm et le mont Hô, à droite sont le mont Huong et le mont Ham Rông, formant les bras du trône dans une position de “dragon et de tigre prosternés”. En avant est la rivière Chu qui encercle et vient de gauche dans un état de concentration d’eau. Selon la géomancie, Vinh Lang est dans une position très belle, la plus merveilleuse de tout le quartier des tombeaux Lam Son.

Après la restauration, Vinh Lang a un espace d’un calme profond, avec un mur entourant; le tombeau est presque carré (4,33m de long, 0,8-1m de haut) d’orientation nord-sud. Les deux rangées de statues de mandarins et d’animaux (lion, éléphant, cheval, tigre) sont symétriques par rapport à l’axe Thân Dao. Les opinions sont diverses sur le groupe des statues du tombeau de Lê Thai Tô, mais sont toutes d’accord sur la date 1433, année du décès de Lê Thai Tô. La caractéristique artistique des statues d’hommes et d’animaux diffère de celle des autres tombeaux, avec de petites dimensions, portant le style populaire comme: chevaux sans selle, rhinocéros sans fauteuil, tigres assis sagement, lions stylisés très proches des sangliers. Cela montre clairement que la tradition sculpturale des Trân est transmise aux Lê postérieurs. C’est le style de statue ronde, sincère mais aussi très respectueuse dans les lieux de culte. Ce style n’existe qu’à Vinh Lang, les tombeaux suivants ont déjà un style différent; ce style disparaît complètement dans les tombeaux du temps des Lê-Trinh (aux 17-18e siècles).


Ces statues sont de précieux documents historiques ayant une grande signification historique/culturelle et une grande valeur dans l’étude de l’évolution de la sculpture vietnamienne.

A côté du tombeau, la stèle Vinh Lang est une part importante de l’ensemble du quartier du tombeau. La stèle est érigée sur une haute colline ayant une pente vers le sud, est couverte d’un toit (construit en 1961); elle a 2,79m de haut, 1,94m de large, 0,27m d’épaisseur. Avec sa forme équilibrée, ses décorations raffinées, ses caractères nettement gravés, la stèle Vinh Lang est un document historique vivant, une oeuvre artistique remarquable dans le trésor des patrimoines culturels vietnamiens. Le texte de la stèle a été rédigé par Vinh Lôc dai phu, Nhâp nôi hành khiên, Tam tri quân su Nguyên Trai. Son contenu est concis, concentré, et résume complètement la vie et l’oeuvre du Thai Tô Cao Hoàng Dê.

Nguyen Van Doan

 

(Source: Le Musée national d'Histoire du Vietnam)

Shares: