samedi, 01/10/2022
  • Tiếng Việt
  • English
  • French

Bảo tàng lịch sử Quốc gia

Musée National d'Histoire du Vietnam

22/08/2008 10:40 1290
Rating: 0/5 (0 votes)
Après la mort du roi Lê Thai Tô (1433), la Cour a décidé de l’enterrer à Lam Son. A partir de ce moment, Lam Son est devenu le lieu d’enterrement des rois et reines des premiers Lê. Ainsi, comme les Ly ont le village Dinh Bang/forêt de Bang (Bac Ninh), les Trân ont la région Tam Duong (Thai Binh), puis Dông Triêu (Quang ninh), Lam Son est devenu “un territoire interdit, réservé aux tombeaux royaux” des Lê.



Aussitôt après la victoire du soulèvement Lam Son, en qualité de pays natal et de terre d’origine de la dynastie des Lê postérieurs, Lam Son a été considéré comme deuxième capitale du Dai Viêt des Lê, après Dông Dô/Dông Kinh/Thang Long, avec le nom de Tây Kinh/Lam Kinh. En même temps que les tombeaux royaux, on a construit nombre de monuments architecturaux comme palais et temples, entourés par un système de cours d’eau, avec en avant la rivière Chu et un système de monts et collines dont le mont Dâu, le mont Muc, le mont Châu. Le tout a créé un Lam Son/Lam Kinh sacré au milieu de la forêt Lam Son. Lam son/Lam Kinh est devenu célèbre, profondément empreint dans la conscience populaire, c’est une terre particulièrement importante, la “terre de base” des Lê.

Les annales rapportent que, quand un roi vient à mourir, la Cour organise solennellement les funérailles, puis l’emmène enterrer à Lam Son, ou bien on attend une année, organise une cérémonie pour les âmes, puis l’emmène enterrer à Lam son. L’enterrement consiste à construire le tombeau, le mausolée et à ériger la stèle enregistrant la biographie et les exploits du mort. Les 6 premiers rois des Lê ont été enterrés à Lam Son, ce sont Thai Tô, Thai Tông, Nhân Tông, Thanh Tông, Hiên Tông et Tuc Tông. Après Tuc Tông, les Lê ont encore 4 rois: Uy Muc, Tuong Duc, Chiêu Tông et Cung Hoàng, mais aucun n’a pu continuer son règne jusqu’à la mort. Tous ont été ou abolis, ou usurpés, ou tués par leurs successeurs. Ils sont donc enterrés ailleurs et non plus à Lam Kinh.


- Vinh Lang de Lê Thai tô: Après la victoire du soulèvement de Lam Son (1428), Lê Loi monta sur le trône, prend le nom de règne de Thuân Thiên. Son règne dura 6 ans, avec beaucoup d’exploits comme créateur de la dynastie. Il décéda le 22e jour du 8e mois de la 6e année Thuân Thiên (1433) et fut enterré le 23e jour du 10e mois à Vinh Lang (Lam Son).

- Huu Lang de Lê Thai Tông: le roi a pour nom de naissance Nguyên Long, est un fils puiné de Lê Thai Tô et de Cung Tu Hoàng Thai Hâu, qui a pour nom de famille Pham et nom de naissance Trân. Il est né en l’année Qui Mao (1423) et fut nommé duc de Luong en 1428, nommé prince héritier en 1429. Il monta sur le trône en 1434, prit le nom de règne de Thiêu Binh, resta sur le trône 9 ans (1434-1442), mourut à l’âge de 20 ans et fut enterré à Huu Lang.

- Muc Lang de Lê Nhân Tông: le roi a pour nom de naissance Bang Co, fut le troisième fils de Thai Tông. Sa mère est Tuyên Tu Hoàng Thai Hâu Nguyên Thi Anh. Il est né à la seconde année Dai Bao (1441), fut nommé Prince héritier à la 3e année (1442), monta sur le trône au 8e jour du 12e mois, prit le nom de règne de Thai Hoà, resta au trône 17 ans, fut décédé à l’âge de 19 ans et fut enterré à Muc lang.

- Chiêu Lang de Lê Thanh Tông: le roi a pour nom de naissance Tu Thành, pour pseudonyme Thiên Nam Dông Chu (Dao Am Chu Nhân), est le fils puiné de Lê Thai Tông, resta sur le trône 38 ans (1459-1497), mourut à l’âge de 56 ans et fut enterré à Chiêu Lang.

- Du Lang de Lê Hiên Tông: le roi a pour nom de naissance Sanh (et Huy). Il est le fils aîné du roi Le Thanh Tong et de la reine Truong Lac Thanh Tu Hoang Thai Hau Nguyen Hang (Chuyen). Il resta 7 ans sur le trône (1497-1504), mourut à l’âge de 44 ans et fut enterré à Du Lang, à l’ouest (à droite) de Vinh Lang.

- Kinh Lang de Lê Tuc Tông: le roi a pour nom de naissance Thuân, fut le troisième enfant de Lê Hiên Tông. Sa mère est Trang Thuân Hoàng Thai Hâu, a pour nom de naissance Nguyên Hoàn. Le roi resta près d’un an sur le trône (1504-1505), mourut à l’âge de 17 ans et fut enterré à Kinh Lang.


En outre, Lam Son abrite encore les tombeaux des reines comme Ngô Thi Ngoc Dao, Nguyên Thi Ngoc Huyên, la princesse Thuy Hoa ainsi qu’un certain nombre de dignitaires créateurs de la dynastie … dont il reste encore les tombeaux et les stèles.

- Tombeau de la reine Ngô Thi Ngoc Dao: c’est la reine Quang Thuc Hoàng Thai Hâu, dont le père est Ngô Tu, courtisan de Lê Thai Tô. Elle suit sa soeur Xuân dans le palais royal, est remarquée par le roi Thai Tông qui l’enrôle dans le harem. La première année Dai Bao (1440), elle fut nommée Tiêp Du et donna naissance au roi Lê Thanh Tông l’année suivante. La première anée Quang Thuân (1460), elle fut promue au rang de reine-mère. Elle mourut à l’âge de 76 ans en 1498 et fut enterrée à Khôn Nguyên Lang.

- Tombeau de Nguyên Thi Ngoc Huyên: elle fut la femme du roi Lê Thanh Tông, mère du roi Hiên Tông, mourut en 1505. Elle fut enterrée au secteur Dôi Kè, village de Dao Xa, commune de Xuân Lam. Le tombeau a été détruit et il n’en reste plus que des débris de statues d’animaux.

Les tombeaux de Lam Kinh ont été restaurés, les statues d’hommes et d’animaux ont été replacées correctement, les stèles sont protégées sous des toits, et le lieu est devenu un endroit sacré, satisfaisant aux besoins spirituels des visiteurs.

Nguyen Van Doan

 

(Source: Le Musée national d'Histoire du Vietnam)

Shares: