jeudi, 11/08/2022
  • Tiếng Việt
  • English
  • French

Bảo tàng lịch sử Quốc gia

Musée National d'Histoire du Vietnam

22/08/2008 09:40 1220
Rating: 0/5 (0 votes)
Le groupe des sites du temple et de la pagode de Ba Tam appartient à la commune de Dương Xá, district de Gia Lâm, banlieue de Hanoi . Le groupe se trouve à l’est, à 20km du centre de Hanoi. Du centre de Hanoi, on traverse le pont Chuong Duong, et suit la route nationale n o 5 vers Haiphong environ 8km, on arrivera à la commune de Dương Xá. Le groupe se trouve à gauche, tout près de la route nationale.


D’après les documents écrits et la légende populaire, le groupe de sites du temple et de la pagode de Ba Tam est construit vers le début de la dynastie des Ly. La naissance du site est liée à la première dame, la reine mère Y Lan, un personnage éminent de la dynastie des Ly. Les annales font connaītre: la reine Y Lan est très forte dans l’administration (deux fois chef du pays), apportant le consensus au peuple entier, la paix dans le pays, et est promue Phat Ba Quan Am par le peuple bouddhiste. Les légendes sur elle couvrent une région culturelle historique du pays de Kinh Bac ancien. Le peuple lui a donné le nom de Ba Tam, qui est une personnification de l’indulgence, de la largesse et des choses fastes.

Elle a fait construire un grand nombre de pagodes et de tours célèbres (plus de 100) comme la pagode Dam, 1086 (Quế Võ, Bac Ninh), la pagode au toit unique à Hoàng Xá, 1099 (Quốc Oai, Ha Tây), la pagode Phật Tích, 1100 (Tiên Sơn, Bắc Ninh), la pagode Báo Ân, 1100 (Đông Sơn, Thanh Hoá), la tour Chương Sơn, 1108 (Y Yên, Nam Dinh). A son pays natal, le village Thổ Lỗi a été changé en village Siêu Loại. En 1115, elle a fait construire la pagode Linh Nhân Tu Phúc Tự (Bà Tấm est le nom communément utilisé). Vers 1117, à la mort de Y Lan, le temple dédié à elle a été construit. Jusqu’ici, le temple-pagode Bà Tấm est un lieu de culte de Bouddha et aussi un lieu de culte du peuple de la région. Pendant toute son existence, le temple-pagode Bà Tấm est constamment réparé, restauré et complété de nouvelles constructions. Les stèles nous apprennent que pendant les siècles XVI, XVII, XVIII, les dames Trinh ont maintes fois cotisé de l’argent avec la population des communes Dương Xá et Dương Nguyễn pour réparer la pagode.


Le groupe du temple-pagode BàTấm est initialement construit sur une colline haute et large à la rive droite de la rivière Thiên Đức bien connue (sur la rive gauche se trouve la pagode Bao An de la dynastie des Tran, étroitement liée à la vie d’ermite du roi Trần Nhân Tông). Durant son existence, le site a eu de nombreux changements et il reste maintenant la pagode, le temple, la maison de culte de la dame et un certain nombre de constructions voisines. Quoique les constructions soient récentes (le temple est construit au début du XX siècle, la pagode vers les années 1980), c’est toujours un espace sacré, dont le caractère sacré apparaît nettement dans les fêtes organisées le 19/2 et 25/7 de chaque année lunaire. D’après les dires de la population, les fêtes du temple de Bà Tấm ont une très grande envergure, englobant non seulement Dương Xá et Dương Nguyễn mais encore toute une région s’étirant de Phu Thi à Văn Lâm (Hung Yen).


Actuellement, la pagode a conservé des vestiges précieux, reflétant l’histoire et l’existence, les réparations, les restaurations du site… Il est surtout a remarquer 2 statues de lion (autel de culte) de très grande dimension, une muraille à échelons avec décorations de crocodiles, de phoenix, de lianes de chrysanthèmes bien connues des chercheurs, ainsi que des vestiges de céramique de décoration d’architecture de la période des Ly, actuellement conservés au site (voir figure). En outre, on trouve plusieurs stèles des périodes des Le et Nguyen (1 stèle du règne Dương Hoà année 7 – 1641; 1 stèle du règne Hoằng Định année 17 – 1617; 2 stèles du règne Đức Long année 7 -1635; 1 stèle du règne Bảo Đại année 18 – 1943) et un système de piédestal, dont les plus remarquables sont les piédestaux en grès des Ly – Tran et d’autres vestiges des Le – Nguyen.

Ayant conscience des valeurs historiques – culturelles du site, dans le programme d’études archéologiques du 1000e anniversaire de Thang Long – Hanoi, le Musée d’Histoire du Vietnam en coordination avec le Service de Culture et d’Information de Hanoi et le Bureau de direction du 1000e anniversaire de Thang Long – Hanoi, a entrepris l’étude, l’exploration et la fouille archéologique de ce groupe de sites.

Nguyen Van Doan

 

(Source: Le Musée national d'Histoire du Vietnam)

Shares:

Others

La céramique de Phu Lang: un centre de céramique antique du delta tonkinois

La céramique de Phu Lang: un centre de céramique antique du delta tonkinois

  • 22/08/2008 09:33
  • 1200

A l’occasion de la Fête Nationale 2/9/2006, le Musée d’Histoire du Vietnam procède à l’exposition sur le thème “Céramique de Phu Lang, auparavant et aujourd’hui”, présentant les collections de céramique ancienne de Phu Lang (17 – 18 siècles) du Musée d’Histoire du Vietnam ainsi que certaines collections privées et la collection choisie de céramique Nhung créée par un artiste du village de Phu Lang.