lundi, 04/07/2022
  • Tiếng Việt
  • English
  • French

Bảo tàng lịch sử Quốc gia

Musée National d'Histoire du Vietnam

17/03/2022 09:43 679
Rating: 0/5 (0 votes)
Située dans le quartier de Binh An, cité municipale de Di An, province de Binh Duong (Sud), la pagode Châu Thoi est le lieu de formation et de développement du bouddhisme appelé "Bac Tông" dans le Sud-Est asiatique.


Vue panoramique de la pagode Châu Thoi à Binh Duong (Sud). Photo: CTV/CVN

À 82 m d’altitude au sommet du mont Châu Thoi, la pagode du même nom s’étale sur une vaste superficie de 25 ha. Pour l’atteindre, deux solutions s’offrent aux visiteurs : emprunter le chemin sinueux entre les arbres si les pèlerins sont à bord d’un véhicule motorisé, ou gravir les 220 marches à pieds. Dans les deux cas, ils pourront profiter d’une vue magnifique sur les alentours.

Selon les livres d’histoire, la pagode Châu Thoi a été construite en 1612 par le moine bouddhiste Khanh Long (appartenant à la secte Bac Tông ou Grand Véhicule). Elle est associée à l’histoire de la migration des Vietnamiens vers le Sud. Le moine Khanh Long est parvenu à la plénitude de l’illumination dès son enfance.
Grâce à son terrain accidenté et isolé, la pagode devint le refuge de soldats révolutionnaires pendant les deux guerres de résistance contre les Français et les Américains.
Trésors religieux et spirituels

Avec ses 400 ans d’existence, la pagode Châu Thoi est une œuvre marquante, à la croisée de la culture bouddhiste et des croyances populaires. L’édifice que l’on peut visiter aujourd’hui est un complexe architectural diversifié construit à différentes époques. On y trouve l’autel principale avec plusieurs sanctuaires bouddhiques comme la Guanyin aux Mille Mains et Mille Yeux, les Saintes de la Montagne et de la Terre... La maison ancestrale et le hall des cérémonies ont été restaurés en 1930.

 

Un coin de la pagode Châu Thoi.

Parmi toutes les œuvres architecturales impressionnantes du site, on peut noter notamment les neuf grands dragons recouverts de pièces de céramique multicolores, placés au sommet de la lame sur le toit. À l’intérieur, ont été conservés de nombreux tableaux, statues et objets de culte précieux. En outre, la pagode préserve également trois statues de Bouddha en pierre datant de la fin du XVIIe siècle et une statue du Bodhisattva Guanyin en bois du jacquier planté dans son jardin.

"C’est une pagode célèbre et sacrée. J’y viens souvent pour visiter et prier pour le bonheur pour ma famille. L’espace naturel me permet de trouver la paix pour mon âme", a confié Nguyên Mai Hoa, une bouddhiste de Hô Chi Minh-Ville.

L’emplacement et le paysage du mont Châu Thoi donnent toute sa majesté à cette pagode considérée comme le lieu où les esprits du ciel et de la terre se rassemblent. Aux 1er et 15e jours de chaque mois lunaire, et encore plus pendant les vacances du Nouvel An, les pèlerins y viennent en nombre afin de visiter et prier pour la paix. En 1989, la pagode Châu Thoi a été reconnue comme vestige historique, culturel et architectural de niveau national.

Au-delà de son aspect spirituel, Châu Thoi est un lieu splendide et impressionnant attirant de nombreux touristes, tant nationaux qu’étrangers. Cette pagode est souvent visitée en complément de plusieurs autres sites touristiques de la région : la pagode Tam Bao, le ruisseau Lô Ô ou encore le mont Buu Long (ville de Biên Hoà, province de Dông Nai, Sud).

Mai Huong/CVN

https://lecourrier.vn/

Shares: