jeudi, 23/05/2024
  • Tiếng Việt
  • English
  • French

Bảo tàng lịch sử Quốc gia

Musée National d'Histoire du Vietnam

10/04/2024 11:30 249
Rating: 0/5 (0 votes)

Plusieurs trésors royaux vietnamiens de la dynastie des Nguyên (1802-1945), la dernière dynastie féodale du Vietnam, devraient être mis aux enchères le 26 avril en France. Ces objets précieux seront proposés lors de la séance de vente aux enchères intitulée "Collection Michel Gontier - Décorations de l'Empire d'Annam" organisée par la Maison de vente aux enchères française Drouot.

Parmi les 273 objets mis aux enchères, les plus notables sont la kim bài personnelle (exceptionnelle plaquette en or) du roi Khai Dinh (1885-1925) et le sabre de dignitaire du roi Hàm Nghi (1871-1944).

Sertis de dix diamants

Cette plaquette est ornée des filigranes en or séparés par des perles. À l'extérieur, on trouve des clefs, deux dragons qui s’affrontent autour d'un astre flamboyant, sertis de dix diamants en taille ancienne d'un poids brut total de six carats. Au centre, des sinogrammes sont sertis de perles sur un fond d'or bruni. Sur la face avant, elle porte l'inscription en quatre caractères han (chinois classique) "Thái bình thiên tử", signifiant "Paix et prospérité au fils du Ciel".

Ce badge impérial unique a été créé pour l'empereur Khai Dinh, qui le portait lors des cérémonies importantes de la cour. Son prix de départ est estimé entre 80.000 et 120.000 euros, ce qui en fait l'objet le plus précieux de la collection.

 
La kim bài personnelle (exceptionnelle plaquette en or) du roi Khai Dinh (1885-1925).  Photo : Drouot/CVN
 
 
Le pendentif en forme de demi-lune du roi Khai Dinh. Photo : Drouot/CVN

Le pendentif (khánh) en forme de demi-lune du roi Khai Dinh, en jade blanc, est également mis aux enchères. Sur le dessus sont gravés des dragons avec des caractères dorés "Khải Định trân bửu", signifiant "précieux insigne de dignité de l'empereur Khai Dinh", et sur le revers "Thụ thiên vĩnh mạng", signifiant "Ayant reçu le perpétuel mandat du Ciel".

Cet insigne personnel exceptionnel de Khai Dinh figurait sur nombre de ses photographies officielles, notamment celles prises par René Tétart, chef de la mission cinématographique du Gouvernement général d'Indochine. Il fut ensuite également porté par son fils Bao Dai, qui fit modifier le motif des pendants en y ajoutant des pierres du Rhin. Le prix initial pour le pendentif en jade est fixé entre 30.000 et 40.000 euros.

Un cadeau du roi

Le sabre de dignitaire, mesurant 97,5 cm de long, a été offert en 1885 par le roi Hàm Nghi au général Brière de l'Isle, commandant en chef des forces françaises au Tonkin (Nord du Vietnam), avec un brevet impérial.

 
Le sabre du roi Hàm Nghi (1871-1944) sera mis aux enchères en France le 26 avril.  Photo : Drouot/CVN

Le sabre, doté d'une monture à branche simple en laiton bordé d'argent, présente un pommeau en argent ciselé d'une tête de tigre, une fusée en ivoire sculpté de motifs floraux et de clefs chinoises, et une base en argent représentant des dragons. La lame courbe à large gouttière est partiellement gravée de nuages. Le fourreau en bois exotique est verni et décoré de motifs floraux en marqueterie de nacre. Les garnitures en argent sont ciselées de dragons et de rinceaux. Cet objet antique sera mis aux enchères avec un prix de départ estimé entre 3.000 et 3.500 euros.

La vente aux enchères comprend également des bijoux royaux ayant appartenu à de nombreux membres de la dynastie des Nguyên, tels que les insignes personnels du prince Bao Long (1936-2007), fils du roi Bao Dai et de la reine Nam Phuong, ainsi que ceux de la princesse Phuong Dung (fille du roi Bao Dai et de la reine Nam Phuong),  et la tablette de jade de l'impératrice Nam Phuong (1914-1963).

En février de l'année dernière, un collectionneur vietnamien de la province septentrionale de Bac Ninh, Nguyên Thê Hông, a dépensé 6,1 millions d'euros pour acheter le sceau royal de la dynastie des Nguyên lors d'une vente aux enchères chez Millon. Cette antiquité est exposée dans son musée privé, le Musée royal de Nam Hông, dans le district de Tu Son, province de Bac Ninh.

Le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme a proposé un projet d'amendement à la loi sur le patrimoine culturel pour interdire le commerce des trésors nationaux et l'exportation d'antiquités.

Thuy Hà/CVN

https://lecourrier.vn/

Shares: