jeudi, 13/06/2024
  • Tiếng Việt
  • English
  • French

Bảo tàng lịch sử Quốc gia

Musée National d'Histoire du Vietnam

08/03/2024 16:00 404
Rating: 0/5 (0 votes)

L'excavation d'une structure de four retrouvée sur le site historique de Çatalhöyük, dans le centre de la Turquie, a révélé les restes d'un pain datant de 8600 ans. Une première.

 
 

Les archéologues estiment que près de 8000 personnes vivaient à Çatalhöyük il y a près de 9000 ans. Elles occupaient des maisons contiguës en briques crues dont l'entrée se faisait par le toit. Le pain a été retrouvé dans l'une de ces habitations.

Il pourrait s’agir du plus vieux pain de l’humanité. Des fouilles menées en 2021 à Çatalhöyük, en Anatolie (Turquie), qui correspond à l'un des tout premiers sites d'urbanisation de la période néolithique, ont mis au jour les restes d’un pain fermenté vieux d’au moins 8600 ans.

De forme ronde et d’aspect carbonisé, la pièce décrite comme "spongieuse" a été retrouvée dans le coin d’un four et a pu être conservée grâce au dépôt, sur sa surface, d’une fine couche d’argile. Du blé, de l’orge et des pois ont également été trouvés autour du four en grande partie détruit, localisé dans la zone dite "Mekan 66" du célèbre site archéologique grande de plus de 13 hectares.

Une "miche" crue et fermentée

Ali Umut Türkcan, archéologue à l'université Anadolu et responsable des fouilles, a livré plus de détails à l’agence de presse nationale turque Anadolu (AA) : "On peut y distinguer [une empreinte] de doigt pressé au centre. Il n'a pas été cuit, mais il a été fermenté et a survécu jusqu'à aujourd'hui grâce aux amidons qu'il contient. Il n'existe aucun autre exemple de ce type jusqu'à aujourd’hui." 

 
 

Le pain dans son état actuel. Crédits : Université Anadolu

De son côté, Salih Kavak, maître de conférences à l'université de Gaziantep, qui a participé à l'analyse du pain, a déclaré : "J'ai été très surpris lorsqu'ils l'ont apporté. Sous cette forme, je me suis demandé s'il s'agissait d'une pâte, d'un pain ou d'un résidu organique. J'ai fait un diagnostic morphologique à l'œil nu, puis j'ai immédiatement examiné le contenu au microscope. Le plus passionnant, c'est qu'il y a des résidus de céréales. Le fait qu'il y ait des morceaux broyés et cassés de plantes comme l'orge, le blé, les pois, renforce la possibilité de ce que l'on a tout de suite pensé : 'Est-ce du pain ?'”

Du pain déjà fabriqué il y a près de 15.000 ans

Une datation au radiocarbone a pu confirmer que la "miche" avait été confectionnée aux alentours de 6600 avant J.-C. Elle ne constitue pas, en revanche, la plus ancienne trace de fabrication de pain jamais trouvée : en juillet 2016, une étude publiée dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences avait révélé que des résidus de pain avaient été trouvés sur le site archéologique Shubayqa 1, dans le nord-est de la Jordanie, où vivaient des chasseurs-cueilleurs Natoufiens. Cette découverte archéobotanique avait ainsi reculé les origines de la boulangerie à plus de 14.400 ans, soit plus de 4000 ans avant l’émergence de l’agriculture.

 
 

Une reconstitution d'habitation de Çatalhöyük. Crédits : Serhat Cetinkaya/Anadolu/via AFP

Extraordinaire pour ce qu’elle représente - elle est l’une des premières villes de l’humanité -, Çatalhöyük l’est aussi pour la conservation exceptionnelle de ses vestiges. Depuis les années 1960, époque où elle fut découverte, elle a en effet livré d’innombrables bas-reliefs et peintures murales, une profusion d’objets rituels et de figurines pétries dans l’argile ou façonnées avec soin dans la pierre, le basalte, l’albâtre ou le marbre, mais aussi de nombreux objets du quotidien, à l’instar de ce pain.

En octobre 2021, une étude révélait notamment que des résidus textiles trouvés Çatalhöyük, à classer parmi les premiers tissages au monde, étaient faits de fibres issues d’écorce de chêne, et non de lin, comme on le pensait jusqu’alors. 

https://www.sciencesetavenir.fr/

Shares: