dimanche, 14/04/2024
  • Tiếng Việt
  • English
  • French

Bảo tàng lịch sử Quốc gia

Musée National d'Histoire du Vietnam

06/06/2023 15:31 630
Rating: 0/5 (0 votes)


Domaine national de Saint-Cloud, la Grande Cascade en eau © Éric Sander - CMN 2023

Les travaux de rénovation de la Grande Cascade commencent à Saint-Cloud. Pendant quatre ans, le monument du Domaine national sera restauré pour retrouver toute sa splendeur de la fin du XIXe siècle.

Depuis plusieurs mois, la Grande Cascade n’est plus en eau. Réalisé entre 1660 et 1665 par Antoine Le Pautre et complété entre 1697 et 1699 par Jules Hardouin-Mansart, le bijou architectural et hydraulique du Domaine national de Saint-Cloud (Hauts-de-Seine), géré par le Centre des monuments nationaux (CMN), se refait une beauté pour permettre sa mise en marche régulière. Avec un budget de 12 millions d’euros, le chantier a commencé ce mois-ci. La restauration du monument est réalisée en quatre phases d’un an chacune, dont la première étape concerne les parties hautes de la cascade. L’objectif de cette vaste entreprise est de recréer régulièrement le « déluge de cristal » de la Grande Cascade qui suscite l’admiration des visiteurs depuis le XVIIe siècle.

Un témoignage du savoir-faire technique des XVIIe et XVIIIe siècles

Commandée par Monsieur, le frère de Louis XIV, pour impressionner les visiteurs, la Grande Cascade se déploie sur 200 mètres de long et 21 mètres de dénivelé accompagnant ainsi la topographie naturelle du terrain. Son magnifique décor sculpté décline la thématique de l’eau, des animaux aquatiques réels aux créatures marines fantastiques, en passant par des épisodes de la mythologie comme Persée délivrant Andromède ou Pan poursuivant la nymphe Syrinx. Le château ayant été détruit en 1892, la Grande Cascade demeure la pièce maîtresse du Domaine de Saint-Cloud par sa monumentalité, sa richesse et la myriade d’effets d’eau qu’elle offre dans le parc de 460 hectares. Classée Monument historique, elle témoigne également du savoir-faire technique des XVIIe et XVIIIe siècles grâce à son ingénieux système hydraulique.

 

Domaine national de Saint-Cloud, la Grande Cascade en eau © Éric Sander – CMN 2023

Ayant été conçue à l’origine comme une architecture dédiée aux plaisirs de la fête, elle ne bénéficie pas de fondations solides et la pression hydrostatique sur les remblais a fragilisé l’ensemble de l’ouvrage vieux de 350 ans, explique le CMN dans un communiqué. La Grande Cascade présente toujours aujourd’hui des signes de dégradation, en particulier des désordres récurrents liés à sa stabilité et aux problèmes d’infiltration, mais aussi de multiples altérations de ses différents matériaux. Son environnement proche a subi au fil des siècles des modifications parfois incohérentes et néfastes pour sa stabilité. » Malgré plusieurs campagnes de restauration et d’entretien au fil des siècles, le monument et son écrin végétal ont besoin de lourds travaux pour retrouver leur éclat d’antan.

 

Domaine national de Saint-Cloud, la Grande Cascade en eau © Éric Sander – CMN 2023

La création d’un circuit fermé d’eau

En prenant pour référence l’état de la Grande Cascade à la fin du XIXe siècle, la restauration du CMN prévoit de refaire les fondations, remplacer ou compléter les ouvrages hydrauliques (des canalisations aux vannes) et de reprendre l’étanchéité et la maçonnerie. Les sculptures, parements, bassins et ouvrages métalliques seront également restaurés. Enfin, la fontainerie sera remise en marche avec la création d’un circuit fermé d’eau à l’aide d’un système de pompage du bassin vers le sommet de la cascade. Une nouveauté qui permettra de préserver les ressources en eau et de faire fonctionner le plus possible la merveilleuse attraction.

https://www.connaissancedesarts.com/

Shares: