vendredi, 19/08/2022
  • Tiếng Việt
  • English
  • French

Bảo tàng lịch sử Quốc gia

Musée National d'Histoire du Vietnam

23/03/2022 09:25 229
Rating: 0/5 (0 votes)
Ancienne cité gallo-romaine, le site de Juliobona fait l'objet d'un colloque ce 24 mars, à l’Abbaye du Valasse en Normandie. L'objectif est de définir les grands enjeux patrimoniaux de la région, en mettant l'habitant au cœur de la réflexion.


L'évènement propose de repenser le patrimoine du site avec ses habitants ©communication Caux Seine agglo

Le site de Juliobona, vous connaissez ? Cette cité gallo-romaine, près de l’actuelle Lillebonne en Normandie, possède encore son théâtre antique, deux thermes, un atelier antique de fabrication de bateaux et un quartier des armateurs. À partir de ces ruines et grâce à une application 3.0 lancée l’été dernier, la vie semble ne s’y être jamais arrêtée vraiment. Pour ce second colloque Juliobona organisé par Caux Seine agglo, le thème choisi est « L’habitant au cœur des projets de valorisation des patrimoines », le pays invité, le Québec. L’objectif est d’analyser l’implication des publics dans les grands projets de mises en avant patrimoniales.

Revaloriser le patrimoine local

Chef-lieu de la cité des Calètes, peuple de la « Gaule Belgique », Juliobona a été fondée au Ier siècle av. J.-C., sous l’empereur Auguste. Le préfixe Julio renvoie à l’anthroponyme Jules César, à une « fondation urbaine » ou bien à une une « source », selon les mentions présentes dans la Géographie de Ptolémée. La ville est surtout connue pour son théâtre antique, construit au Ier siècle, agrandi au IIe siècle, et transformé en forteresse à la fin du IIIe siècle. Depuis le début du XIXe siècle, le site a fait l’objet de nombreuses fouilles qui ont mis au jour d’importants vestiges : théâtre, commerce, thermes et nécropoles nous renseignent sur l’activité humaine et sociale de la ville, aux premiers siècles de notre ère.

 

Le site abrite toujours les vestiges du théâtre romain ©communication Caux Seine agglo

Le but de cet évènement gratuit est de valoriser le patrimoine et l’histoire de la ville, et faire de Juliobona un « pôle culturel et touristique majeur à l’échelle de la région Normandie », précise un communiqué. Cinq tables-rondes réfléchiront autour des défis du patrimoine local de la région et sa transmission. Un des objets centraux mis à l’honneur est l’habitant et son implication dans le patrimoine.

 

Le musée de Juliobona regorge de joyaux archéologiques, comme les trésors de la tombe dite de Marcus ©V.Bruneau-Juliobona

https://www.connaissancedesarts.com/

Shares: