mardi, 04/10/2022
  • Tiếng Việt
  • English
  • French

Bảo tàng lịch sử Quốc gia

Musée National d'Histoire du Vietnam

22/08/2008 09:09 1561
Rating: 0/5 (0 votes)

On peut dire que ce concours a du succès avec 18 projets et des idées nouvelles, romantiques et pleines de création. Des visiteurs du Centre d’Exposition Culturelle et Artistique de Vân Hô ont dit qu’ils ont une impression ouverte, d’échappement en contemplant ces projets, et non lourde et désagréable comme devant les autres expositions de même caractère et contenu.

Des 18 projets, le jury a choisi 11 personnes (6 Vietnamiens et 5 étrangers) qui sont des architectes renommés, des hommes de culture, des historiens, 2 prix A et 4 prix d’encouragement. Selon moi, tous les projets ont pu exprimer des pensées, un langage et des symboles portant le cachet de l’histoire vietnamienne, et portent des contenus culturels tout en respirant le souffle de la modernité. Ces résultats sont obtenus grâce d’une part au talent, mais aussi d’autre part au fait que l’espace où sera construit le Musée National d’Histoire Vietnamienne est assez vaste et planifié assez harmonieusement, permettant aux architectes d’avoir des idées créatrices, romantiques et nouvelles.

Les deux prix A, codés 794517 AD et 183173 DB, ayant pour nom “La main”, symbolisant l’amitié et la coopération, et “La poche d’oeufs de Au Co”, rappelant la légende Lac Long – Au Co de l’histoire vietnamienne ont une valeur ressortissante et méritent d’être placés à un haut grade par le jury et d’être estimés par le peuple, à travers un haut pourcentage par rapport aux autres projets (36 – 38%, les autres projets 7 – 8%). “La main” ou “La bande de soie”, “La poche d’oeufs” ou “La tortue reprenant l’épée”, n’est selon moi que des symboles, ou des manières de comprendre de chaque personne, qui ne sont pas très importantes. Quand les projets sont devenus des batiments imposants, quel est celui qui, debout sur terre, cherche à savoir quel est son symbole?

Pour moi, qui suis dans le métier, ce qui m’intéresse avant tout est la fonction du batiment, car le musée est une construction culturelle spéciale, l’intérieur doit être logique, le dépôt doit être en sécurité, l’espace d’exposition doit être ouvert, les communications doivent être commodes, etc., etc…

Les deux prix A, quoique très impressionnants, auront sûrement encore de nombreux problèmes à discuter, si l’un des prix est choisi pour construire le musée, car les informations sur la disposition de l’intérieur ne sont pas suffisantes pour pouvoir émettre des avis. C’est pourquoi un journaliste nous a téléphoné pour nous dire qu’il lui semble que les deux projets ne sont pas appropriés avec la fonction d’un musée. Comment peut-on conclure, quand il n’y a que deux ou trois illustrations de l’intérieur pour un projet. Ainsi, je trouve que le contenu de la fiche de contribution d’idées aux projets du Musée National d’Histoire Vietnamienne comporte des questions très difficile à répondre. Le peuple ne sait pas comment sera le quartier d’habitations du Grand Lac, ou le parc de l’Amitié, pour dire qu’ils s’accordent ou non avec le musée. Le but d’utilisation, l’envergure de la construction, s’accordent ou non avec la fonction du musée, est l’étape à venir, car le musée de Hanoi, à travers des dizaines de prises d’opinions, a encore 4 points faibles, que la direction a cherché à corriger sans arriver à satisfaire les membres du Comité de Conseil.

Dès maintenant, on peut avoir quelques commentaires sur les deux projets de prix A.

- Pour les besoins en humidité et température convenables pour le dépôt et l’exposition des objets du musée, la surface libre d’eau est trop vaste pour le climat vietnamien trop humide.

- Les communications sont limitées, surtout pour le projet 183173 DB, qui comporte un chemin unique pour l’évacuation des visiteurs et des objets du musée dans les cas d’urgence.

- La superficie d’exposition en plein air est limité, alors que c’est un besoin pour le musée, surtout pour les manifestations à caractère communautaire.

- L’hydrologie du lac doit être bien étudiée, pour que les fondations n’apparaissent pas en plein air en saison de basse eau, comme c’est arrivé à l’hotel Thang Loi du Grand Lac.

- La hauteur de la maison est de 7m, moins 2m pour l’enveloppe de la maison, alors que les objets du musée peuvent avoir jusqu’à 7m.

Il reste encore de nombreux problèmes sur les communications, les itinéraires de visite, le dépôt, les salles de réunion, de projection de films, les communications réservées aux handicapés, les moyens aux service des aveugles, l’arrangement ouvert pour l’activité d’un musée moderne… qui méritent d’être examinés, et le seront certainement dans le temps à venir.

Après la prise d’opinions de la population de Hochiminh ville, après des symposiums, le bureau du projet présentera au gouvernement une manière objective pour avoir un choix optimum pour une institution culturelle du siècle comme le musée de Hanoi, qui sera une construction contribuant au millénaire de la création de Thang Long.

Hồng Hải

 

(Source: Le Musée national d'Histoire du Vietnam)

Shares: