lundi, 03/10/2022
  • Tiếng Việt
  • English
  • French

Bảo tàng lịch sử Quốc gia

Musée National d'Histoire du Vietnam

22/08/2008 09:09 1630
Rating: 0/5 (0 votes)

Le 19/7/2007, le Département des Patrimoines Culturels du Ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme, en coordination avec le Service de la Culture et de l’Information de Hanoi, a organisé une rencontre avec les collectionneurs de Hanoi pour discuter sur les deux principaux problèmes soulevés dans l’article de Mr. Nguyên Duc Hoà, Vice-Directeur du Service de Culture et d’Information de Hanoi, notamment:

- Les commodités, les inconvénients et les difficultés dans le processus de collection et de construction du musée privé.

- Les propositions sur le mécanisme, les politiques relatifs à l’enregistrement des antiquités, les formalités de création d’un musée et la présentation et l’exposition des collections d’objets antiques.

Sous la présidence du Dr. Dang Van Bai, Directeur du Département des Patrimoines Culturels et de Mr. Nguyên Duc Hoà, Vice-Directeur du Service de Culture et d’Information de Hanoi, la rencontre a eu un succès au-delà de toute attente, avec beaucoup d’avis sur les deux problèmes sus-mentionnés, et un grand intérêt pour la cause culturelle de la Capitale, au moment où Hanoi s’apprête à fêter le millénaire de Thang Long.

Discutant des deux problèmes ci-dessus, les collectionneurs de Hanoi sont encore inquiets sur les politiques relatives à l’enregistrement des antiquités, ainsi que sur les difficultés de la création des musées privés à Hanoi. Après les explications des chercheurs, des deux services d’administration de l’état, et surtout les expériences des autres provinces qui ont eu des succès, les collectionneurs de Hanoi ont été persuadés pour réaliser l’enregistrement des antiquités par étapes, et espèrent avoir une forme plus spéciale, notamment que le musée de Hanoi réserve une place pour l’exposition des collections privées, au lieu de créer leur propres musée privé, l’espace à Hanoi étant très limité. Cette demande est aussi le souhait des services d’état, selon le Vice-Directeur du Service de Culture et d’Information.

Pourtant, pour accélérer l’enregistrement des antiquités et la livraison des certificats aux collectionneurs, il faut une étroite coopération et des investissements et des aides du Service de Culture et d’Information sur la base de la Loi sur les Patrimoines Culturels.

La Rédaction

 

(Source: Le Musée national d'Histoire du Vietnam)

Shares: