mardi, 28/05/2024
  • Tiếng Việt
  • English
  • French

Bảo tàng lịch sử Quốc gia

Musée National d'Histoire du Vietnam

22/04/2024 11:13 190
Rating: 0/5 (0 votes)

Les musées de Dà Nang déploient diverses initiatives visant à accroître leur attractivité afin d'attirer davantage de visiteurs. Parallèlement, des politiques de soutien sont mises en œuvre par la municipalité pour diversifier leurs activités culturelles, artistiques et patrimoniales.

 
 
Dans le musée de la sculpture Cham à Dà Nang (Centre). Photo: VNA/CVN

La ville de Dà Nang (Centre) est célèbre pour ses paysages magnifiques et ses vestiges historiques, reflétant la beauté dynamique d’une ville côtière. En plus de cela, la ville abrite un réseau de musées majestueux, qui conservent des milliers d’artefacts, témoignant de l’histoire séculaire de la localité.

Le Musée de la sculpture Cham, par exemple, préserve environ 2.000 objets antiques dont 9 reconnus Trésors nationaux. Il organise régulièrement des expositions pour présenter ses collections au public. L’année dernière, il a accueilli plus de 170.000 visiteurs, nationaux et étrangers confondus, soit une augmentation de 22% sur un an. En novembre 2023, un nouvel espace dédié à la culture Cham y a été inauguré, mettant en exposition 150 objets répartis en six thèmes (vie quotidienne et religion, écriture, costumes, instruments de musique, fêtes et villages traditionnels).

En visitant le musée, Cuong Nguyên, un Vietnamien résidant aux États-Unis, exprime ouvertement son admiration pour la culture, l’art et les costumes des Cham, qui renferment une grande quintessence. "Chaque zone d’exposition est présentée en vietnamien et en anglais, ce qui facilite la vision et la compréhension des visiteurs. J’espère qu’il y aura plus d’activités telles que l’essayage des vêtements Cham pour que les touristes puissent expérimenter. Diversifier les services touristiques, tel est notre leitmotiv", remarque M. Cuong.

Situé sur la péninsule de Son Trà, le musée de Dông Dinh, qui s’étend sur 10.000 m², est l’un des plus grands musées privés de Dà Nang. Il gagne en notoriété grâce à son emplacement au cœur d’une zone verdoyante, offrant aux touristes la possibilité de contempler le panorama pittoresque de la ville, tout en découvrant des collections inestimables sur l’histoire centenaire.

Dông Dinh dispose de quatre zones d’expositions thématiques, dont la "Mémoire du village de pêche", deux sections dédiées aux antiquités et un espace ethnographique. La "Mémoire du village de pêche" accorde une place particulière à la mise en valeur du métier artisanal dans le passé. Des artefacts illustrent la vie colorée des pêcheurs du village de Nam Tho (aujourd’hui le quartier de Tho Quang, arrondissement de Son Trà).

Pendant la haute saison touristique, Dông Dinh devient l’adresse préférée des visiteurs. Dô Van Phu, un habitant du centre-ville, s’y est rendu à plusieurs reprises avec sa famille. "Le musée de Dông Dinh n’est pas simplement un lieu de conservation des valeurs culturelles, historiques et archéologiques. En le visitant, nous profitons également de l’air pur et de la beauté des forêts de Son Trà", raconte M. Phu.

Bien qu’il soit plus récent que les autres, le Musée des mémoires de la sculpture sur pierre de Non Nuoc, créé en 2023, attire également l’attention des voyageurs. Il permet d’explorer les fabrications et le développement tout au long des années depuis sa création. "Le musée se trouve près du vestige national spécial de Ngu Hành Son, ce qui facilite les déplacements et les visites du public. Les objets exposés révèlent l’histoire et la culture locales", partage Trân Thi Linh, une visiteuse venue de la ville septentrionale de Hai Phong.

Soutien renforcé aux musées privés

 
Musée de Dông Dinh, une oasis verte sur la péninsule de Son Trà, à Dà Nang (Centre). Photo : VNA/CVN

Dà Nang considère les musées comme un facteur essentiel pour stimuler le développement du tourisme. La ville accorde une importance particulière aux musées publics tout en veillant à soutenir le domaine privé, où les initiatives d’exposition individuelles sont encouragées grâce aux politiques favorables. Cependant, l’optimisation des potentiels des musées privés reste un défi en raison des contraintes financières et du manque de ressources humaines qualifiées pour gérer efficacement ces établissements. De plus, il existe une réalité quelque peu paradoxale : certains propriétaires ne sont pas des professionnels du domaine, mais plutôt des collectionneurs passionnés. Or, diriger un musée de manière professionnelle nécessite de répondre à de nombreux critères et conditions.

Pour remédier à cette situation, le vice-directeur du Service de la culture et des sports, Hà Vy, explique que des politiques de soutien ont été mises en place. Celles-ci concernent notamment le soutien juridique, comprenant des démarches administratives telles que l’autorisation d'ouverture des portes pour accueillir des touristes et la justification du droit d’usage de la terre en lien avec la superficie du musée. Ledit service fournit également des conseils muséologiques, couvrant des aspects tels que la manière d’exposer, la classification et la préservation des objets, la promotion auprès du grand public.

La ville s’engage à encourager l’épanouissement des musées privés afin de diversifier les activités culturelles, artistiques et patrimoniales, qui promettent d’attirer un grand nombre de touristes à Dà Nang.

My Anh/CVN

https://lecourrier.vn/

Shares: