mardi, 28/05/2024
  • Tiếng Việt
  • English
  • French

Bảo tàng lịch sử Quốc gia

Musée National d'Histoire du Vietnam

05/04/2024 14:47 170
Rating: 0/5 (0 votes)

Le musée de Hanoi a organisé en novembre 2023, une exposition de plus de 200 objets et documents sur l’école nationale d’arts martiaux Giang Vo (Giang Vo Truong) intitulée « Giang Vo Truong et la collection d’armes de la dynastie des Lê ». L’occasion pour les visiteurs vietnamiens et étrangers d’admirer la première école nationale d’arts martiaux de l’ancienne capitale Thang Long (actuelle capitale de Hanoï) et sa collection d’armes anciennes. 

 

 Giang Vo Truong, connu comme un lieu important de Thang Long d’antan, se consacra à la pratique et l’enseignement des arts martiaux et aux entraînements militaires des cours féodales. Le « Đại Việt sử ký toàn thư  (L’histoire complète du Dai Viêt ) a noté d’importants événements : en 1010, la dynastie des Ly créa le temple Giang Vo, en août 1253, le roi Trân Thai Tông créa Giang Vo Truong où les généraux de la cours firent leurs études.

Au début de la dynastie des Lê, la zone à l’Ouest de Thang Long, couvrant actuellement les rues Giang Vo, Kim Ma, et Ngoc Khanh, devint un centre d’examen et d’entraînements militaires. Le site de Giang Vo, à l’Ouest de Thang Long, est un site archéologique d’une école d’arts martiaux nationale sous la dynastie des Lê durant plus de trois décennies, du 15e au 18e siècles.  


 
 
 
 
Visiteurs admirant de rares documents sur Giang Vo Truong

 Les recherches sur la zone archéologique de Giang Vo Truong attirent l’attention des historiens et des archéologues depuis les années 1960 et portent sur les objets et armes trouvés dans l’actuel embasement de l’Ecole supérieure des Communications et des Transports, particulièrement les découvertes d’armes en métaux les plus diversifiées datés du Moyen-Âge  en 1983 trouvées dans le lac Ngoc Khanh (Hanoï), qui ont permis d’affirmer l’existence de Giang Vo Truong dans cette zone sous le règne des Lê. 

Cette exposition a présenté au public une collection d’armes datées de la dynastie des Lê, comprenant 111 pièces, réparties en 13 groupes et en deux moyens d’opération différentes, soient à la main ou à l’engin explosif. La plupart des armes sont en acier et fabriquées à la main, les caractéristiques ne ressemblent à aucune collection d’armes du Vietnam. En outre, les archéologues ont découvert des morceaux de fer, d’anciens fours, des armes dont la fabrication n’est pas finie. Ce qui affirme que Giang Vo Truong constituait non seulement le lieu d’entraînement mais encore une fabrique d’armes au service de l’armée.  


 
 
 
 
 
 
 

« En guerre, l’homme est une facteur décisive  mais les armes jouent également un rôle important. Les études sur les armes contribuent à découvrir les raisons des victoires nationales lors des grandes batailles du pays », a partagé Nguyên Tien Da, directeur du musée de Hanoï.

Via les antiquités et documents présentés à l’exposition « Giang Vo Truong et la collection d’armes de la dynastie des Lê », les visiteurs vietnamiens et étrangers ont pu mieux connaître l’histoire, la créativité, les politiques d’arts martiaux des cours féodales en  plus de la solidarité du peuple vietnamien, une force indomptable qui lui a toujours permis de vaincre tous les envahisseurs./. 

Texte et photos : Trân Thanh Giang/ VI. Traduction: Diêu Vân


https://vietnam.vnanet.vn/f

Shares: