mardi, 16/04/2024
  • Tiếng Việt
  • English
  • French

Bảo tàng lịch sử Quốc gia

Musée National d'Histoire du Vietnam

06/07/2023 09:37 406
Rating: 0/5 (0 votes)

Le 16 juin dernier, l’UNESCO a officiellement inscrit l’art de la poterie de l'ethnie Cham sur la Liste du patrimoine culturel immatériel nécessitant une sauvegarde urgente. Dans la province de Ninh Thuân, la nouvelle a été accueillie avec un mélange de fierté et de gravité : les artisans sont maintenant face à une immense responsabilité…

 

Des touristes étrangers visitent le village de Bàu Truc, à Ninh Thuân (Centre). Photo: VOV/CVN

Situé dans le district de Ninh Phuoc, le village de Bàu Truc passe pour être le berceau de la poterie artisanale des Cham. Les techniques se sont transmises de génération en génération, et perdurent aujourd’hui encore grâce aux mains habiles des femmes. Truong Thi Gach, elle, fait partie des artisanes les plus impliquées. À 70 ans passés, elle cherche à transmettre son savoir-faire aux générations futures…

"J’essaie d’appendre aux jeunes les techniques et les secrets de la poterie. Mais le plus important, c’est d’essayer de leur transmettre la passion", confie-t-elle.

Les céramiques de Bàu Truc sont de véritables chefs d’oeuvre. Il faut dire qu’elles sont faites entièrement à la main et qu’elles ont ce "supplément d’âme" que l’usage du guéridon tournant, courant dans la poterie moderne, ne permettrait pas. Les artisanes sont de vraies magiciennes, qui insufflent à leurs créations la quintessence de l’esprit Cham. Les motifs de décoration sont eux aussi tout à fait originaux: des rivières, des coquillages, des végétaux... Comme elles ne sont pas émaillées, les céramiques de Bàu Truc ont des couleurs typiques - rouge-jaune, rouge-rose ou brun - qui fait qu’on les reconnaît du premier coup d’œil.

Un patrimoine à valoriser

Grâce à ses originalités, la poterie artisanale des Cham de Bàu Truc a été reconnue par le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme comme patrimoine culturel national en 2017, puis par l’UNESCO comme patrimoine nécessitant une sauvegarde urgente en 2022. Depuis, le village de Bàu Truc attire de très nombreux touristes, comme nous l’indique Van Quan Phu Doan, directeur d’une coopérative spécialisée dans la production et le commerce des céramiques.

"Nos produits sont très appréciés par les touristes, vietnamiens ou étrangers. En plus d’acheter de la poterie dans des boutiques de souvenirs, ils peuvent visiter les ateliers", dit-il.

 
Les produits de Bàu Truc sont diversifiés tant en conception qu'en qualité. Photo: VNA/CVN

À ce jour, Bàu Truc compte 300 foyers d’artisans, 2 coopératives, 2 entreprises et 60 établissements de production. Les artisans peuvent compter sur le soutien des autorités provinciales qui depuis 2005, mettent en œuvre de nombreux projets visant à préserver et à valoriser l’art de poterie de Bàu Truc, en le liant au tourisme. Le dernier en date est un projet de coopération entre la province de Ninh Thuân et l’Inde, qui a abouti à la construction d’une maison communautaire au sein du village. Mais il faut également mentionner un projet de développement du tourisme communautaire lancé en 2018 et financé par le British Council.

En 2018, justement, Bàu Truc a créé un comité de développement du tourisme communautaire, regroupant des experts en poterie, en cuisine, en arts folkloriques, en instruments de musique traditionnels...

Les autorités s’emploient actuellement à créer une zone de matières premières et à former des ressources humaines au service du développement du tourisme, comme nous le signale Dàng Sinh Ai Chi, la vice-présidente du Comité populaire du bourg de Phuoc Dân.

"Des ateliers de formation sur le tourisme et l’artisanat sont organisés régulièrement à intention des jeunes. Parallèlement à cela, de nombreux programmes de formation de guides touristiques ont été lancés. Du coup, la poterie attire de plus en plus de touristes", constate-t-elle.

La poterie artisanale des Cham fait partie intégrante du patrimoine culturel de la province de Ninh Thuân. Elle mérite d’autant plus d’être préservée, qu’elle pourrait créer des richesses considérables, pour peu qu’elle devienne un atout sur le plan touristique, ce que les habitants et les autorités de Bàu Truc semblent avoir parfaitement compris.

VOV/VNA/CVN

https://lecourrier.vn/

Shares: