mardi, 16/04/2024
  • Tiếng Việt
  • English
  • French

Bảo tàng lịch sử Quốc gia

Musée National d'Histoire du Vietnam

26/06/2023 10:13 463
Rating: 0/5 (0 votes)

Publié à la mi-avril 2023, le livre "Những lá thư thời chiến Việt Nam" (Lettres en temps de guerre du Vietnam) a suscité un grand intérêt chez de nombreux lecteurs. Ces documents ont été collectés et compilés par Dang Vuong Hung, un vétéran de guerre et journaliste de renom.

 

Couverture du livre Lettres en temps de guerre du Vietnam. Photo: XB.

Publié par la Maison d’édition Chinh tri quôc gia - Su thât (Politique nationale - Vérité), "Những lá thư thời chiến Việt Nam" rassemble des centaines de lettres écrites par des soldats qui ont participé aux deux résistances nationales contre les Français et les Américains.

De précieuses archives historiques

Pendant la guerre, écrire des lettres était considéré comme faisant partie de la vie quotidienne de chaque soldat. Ils écrivaient pour exprimer leurs sentiments aux destinataires. Après les avoir envoyées, ils espéraient qu’elles parviendraient à leurs destinataires et étaient ravis de recevoir une réponse. Ils vivaient dans l’attente et l’espoir.

Le vétéran de guerre Dang Vuong Hung a admis qu’à cette époque-là, écrire, envoyer et recevoir des lettres était une source de vie, aussi essentielle que la nourriture et l’eau.

"Ces messages jouent un rôle spirituel nous permettant de rester en vie et de surmonter l’atrocité de la guerre", a affirmé Dang Vuong Hung.

"Lettres en temps de guerre du Vietnam" raconte des histoires émouvantes d’amour, de liens familiaux, de camaraderie, de perte et de douleur face à la mort d’amis, mais aussi des extraits de journaux intimes relatant la vie sur le champ de bataille...

Ces témoins reflètent la dureté de la guerre, le courage et la détermination des Vietnamiens prêts à tout sacrifier pour l’indépendance et la liberté. Rédigées sur toutes sortes de supports tels que des boîtes de cigarettes, des vêtements ou des casques de soldats, ces lettres traduisent également la certitude du peuple vietnamien de triompher et son aspiration à la paix.

Dans sa lettre à sa femme avant la campagne de Diên Biên Phu en 1954, le colonel général Vu Lang, ancien commandant du corps d’armée N°3, a décrit comment lui et ses camarades ont passé plus de deux mois à marcher continuellement jour et nuit, parcourant en moyenne de 34 à 45 km (certains jours jusqu’à 62 km) sous un soleil brûlant, et souffrant de déshydratation par manque d’eau. Ils ont même marché toute la nuit sous la pluie tandis que des sangsues s’accrochaient à leurs jambes.

Certaines lettres ont été écrites pendant les pauses entre les marches. Elles rappelaient la réalité de la vie d’un soldat d’une manière si vivante que les lecteurs pouvaient avoir l’impression de faire mouvement avec des auteurs et ressentir leur grand courage.

Malgré la férocité des combats pour la libération nationale et la fragilité de la vie et de la mort, les lettres envoyées par les soldats de l’Oncle Hô à l’arrière étaient empreintes de confiance et d’une volonté farouche sur le champ de bataille.

 

Ces lettres ont une valeur culturelle et historique immense. Photo : CTV/CVN.

À l’époque, peu d’expéditeurs auraient imaginé que ces lettres de la guerre témoignent d’une période glorieuse de l’histoire nationale.

Selon l’ancien journaliste Dang Vuong Hung, ces lettres ont une valeur culturelle et historique immense. En les lisant, les jeunes comprendront mieux l’histoire nationale et les sacrifices de leurs ainés.

Nourrir le patriotisme auprès des jeunes

En plus des lettres des soldats, le recueil présente également des lettres écrites par des personnes de toutes les régions du pays. Parmi les auteurs, on compte des intellectuels, des ouvriers, des agriculteurs et des étudiants.

Tous ces manuscrits appartiennent à "une jeune génération courageuse qui était prête à se sacrifier et à consacrer sa jeunesse à l’idéal révolutionnaire et à la libération nationale ", a déclaré Nguyên Hoài Anh, directeur adjoint de la Maison d’édition Chinh tri quôc gia - Su thât.

"Ces archives sont également une preuve profonde de leur amour pour la famille et la Patrie", a-t-il commenté.

Le lecteur Dang Van Thang a déclaré que le livre lui rappelait les jours où il combattait dans l’ancienne citadelle de Quang Tri en 1972, où plusieurs de ses camarades ont perdu la vie. Cependant, pour lui, ce fut un grand et éternel honneur de se battre pour protéger le pays. Cet ouvrage ne suscite pas seulement l’intérêt des anciens combattants et des personnes âgées, mais également de nombreux jeunes lecteurs.

Nguyên Dam Linh, étudiante en première année à l’Université nationale d’économie de Hanoï, a partagé qu’elle était très émue en lisant les lettres envoyées par les soldats à leurs familles avant les batailles.

"La paix d’aujourd’hui a été acquise grâce au sang et à la vie de nombreux soldats qui ont vécu et combattu pour l’idéal révolutionnaire noble ", a-t-elle affirmé.

Partageant les mêmes sentiments, Lê An Hai, étudiant en première année à l’Université de sciences sociales et humaines relevant de l’Université nationale de Hanoï, a déclaré que sans ces lettres, les jeunes auraient du mal à comprendre la vie des soldats sous la pluie de bombes et de balles.

"Ce livre me permet de ressentir l’esprit résilient d’une génération héroïque qui a mis de côté ses études pour s’enrôler dans l’armée afin de protéger le pays", a-t-il ajouté.

Une initiative bien saluée

Lettres en temps de guerre du Vietnam est le fruit d’une initiative lancée par les éditions Politique nationale-Vérité en décembre 2004. Cette initiative encourageait les individus à collecter et à contribuer des documents, des lettres et des journaux intimes de guerre.

De nombreux receuils ont été publiés et ont reçu un accueil enthousiaste des lecteurs, tels que "Mãi mãi tuổi 20" (À jamais 20 ans), "Nhật ký Đặng Thùy Trâm" (Journal intime de Dang Thùy Trâm) et "Sống để yêu thương và dâng hiến" (Vivre pour aimer et se sacrifier).

VNA/NDEL

https://fr.nhandan.vn/

Shares: