jeudi, 13/06/2024
  • Tiếng Việt
  • English
  • French

Bảo tàng lịch sử Quốc gia

Musée National d'Histoire du Vietnam

28/09/2022 09:26 646
Rating: 0/5 (0 votes)
Selon les experts, la culture de Sa Huynh, qui s’est formée et développée sur le littoral du Centre, a une valeur historique unique répondant aux critères de classement en tant que patrimoine national spécial.

En 1909, un érudit français M. Vinet a découvert à Dam Muoi, Sa Huynh, au district de Duc Pho, à la province de Quang Ngai, des jarres funéraires enterrées sous les dunes de sable au bord de la mer. Photo : Zing/CVN

Situé à environ 45 km au sud de la ville de Quang Ngai, le complexe de Sa Huynh (ville de Duc Pho) est proche de la Nationale 1 et de la voie ferrée Nord-Sud. Le Comité populaire provincial de Quang Ngai prépare un dossier pour classer la culture de Sa Huynh en tant que patrimoine national spécial.

Le complexe de reliques culturelles de Sa Huynh se compose de cinq sites, répartis sur 480 ha, avec de nombreux lieux célèbres tels que la lagune d’An Khê, Phu Khuong, Long Thanh, Thanh Duc, l’ancien village de Go Co…

Le lagon d’eau douce de Khe est considéré comme le cœur de la relique culturelle de Sa Huynh. En 1909, l’archéologue français M. Vinet découvrit sur la côte de Sa Huynh, près de l’ancien village de Go Co, un ensemble d’environ 200 tombeaux. Ce site archéologique fut nommé "Dépôt de jarres de Sa Huynh".

"Montant à bord d’un bateau pour explorer le lagon d'An Khê, je trouve que la nature ici est paisible, apportant la beauté pure de la campagne du Centre", a partagé Nguyên Thi Tu Anh, de Hô Chi Minh-Ville.

 

Le lagon d'An Khê est considéré comme le cœur de la relique culturelle de Sa Huynh. Photo : Zing/CVN

En explorant le lagon d'An Khê, les visiteurs peuvent également profiter de la magnifique image ds troupeaux de colverts qui se rassemblent ici pour se nourrir.

Cet ancien village conserve encore des restes de temple et 11 anciens puits, une ancienne route du peuple Champa de plusieurs centaines d’années et des coutumes et habitudes portant de nombreuses caractéristiques de la culture de Sa Huynh vieille de plus de 3.000 ans.

Guy Martini, secrétaire général du Réseau mondial des géoparcs de l’UNESCO, a estimé que ce village patrimonial réunissait toutes les conditions culturelles et géologiques pour devenir une entité vivante de l’Espace culturel de Sa Huynh.

"En visitant la terre de Sa Huynh, j’ai été particulièrement impressionnée en rencontrant les habitants du village de pêcheurs, qui sont proches, simples et honnêtes. Le paysage est si beau", a souligné Lê Thi Diêu Trà, du district de Mo Duc, province de Quang Ngai.

 
Le nom de la culture de Sa Huynh a commencé à partir de cette découverte intéressante. Photo : Zing/CVN

Selon les archéologues, le village est une image globale de valeurs patrimoniales diverses, convergeant vers la quintessence des cultures de Sa Huynh, du Champa et du Dai Viêt.

Chaque le Têt traditionnel, les jeunes garçons du village de pêcheurs de Sa Huynh jouent au tir à la corde et les filles vêtues de costumes colorés chantent ba trao et sac bua, chansons folkloriques des pêcheurs de la région côtière centrale.

La culture de Sa Huynh a été découverte par des archéologues en 1909 dans le village homonyme (Quang Ngai). Le complexe de trois sites archéologiques Long Thanh, Phu Khuong et Thanh Duc, avec de nombreux artefacts exhumés, a une valeur historique et culturelle particulière.

Doàn Ngoc Khôi, directeur adjoint du Musée général de Quang Ngai, a déclaré que la culture de Dông Son (région Nord), la culture d’Oc Eo (région Sud) et la culture de Sa Huynh (région Centre) sont les "trois berceaux de la civilisation", formant un triangle culturel sur le territoire du Vietnam.

CPV/VNA/CVN

https://lecourrier.vn/

Shares: