lundi, 04/07/2022
  • Tiếng Việt
  • English
  • French

Bảo tàng lịch sử Quốc gia

Musée National d'Histoire du Vietnam

12/05/2022 09:22 238
Rating: 0/5 (0 votes)
L’espace d’exposition d’articles céramiques vient d’être rouvert au Musée des beaux-arts du Vietnam après une longue fermeture due à des réparations.

Le Musée des beaux-arts du Vietnam, à Hanoï, a rouvert une galerie d’articles céramiques.

Plus de 400 objets céramique datant du XIe au XXe siècle sont exposés dans les sept galeries du sous-sol du bâtiment B du musée. Des œuvres qui revêtent des caractéristiques distinctives, témoignages des différentes périodes et courants de cet art vietnamien.

"Le Musée des beaux-arts du Vietnam est heureux de rouvrir son espace d'art céramique. Il s’agit d’un espace idéal permettant au public d'admirer l'art de la céramique vietnamienne vieux d’un millénaire, du XIe au XXe siècle. Nous espérons que les visiteurs tant vietnamiens qu’étrangers auront une expérience enrichissante dans cet espace d'exposition", a affirmé son directeur Nguyên Anh Minh.

De nombreuses œuvres de divers types tels que l’émail craquelé, le céladon, la céramique bleue, la céramique moderne… sont autant de magnifiques œuvres d’art, mais témoignent également de l’histoires du développement de l'art céramique national à travers chaque période.

Phases de développement

 
Certaines œuvres céramiques exposées.

Les émaux céladons et craquelés sont des produits typiques de la dynastie des Ly aux XIe-XIIe siècles.

La poterie d'ornements bruns est née à la fin du XIIe siècle, mais a connu un fort développement aux XIIIe et XIVe siècles afin de devenir un style de céramique caractéristique de la dynastie des Trân. Ce type désigne les céramiques émaillées blanc ivoire et décorées principalement de motifs bruns, ou les céramiques à fond brun décorées de motifs blancs.

Fin XIVsiècle, le Vietnam a exporté des produits céramiques vers certains pays asiatiques et européens.

Sous la dynastie des Mac, au XVIe siècle, écrire la date de production, le nom de l’artisan, le pays des acheteurs etc. sur les articles étaient populaires.

Au début du XXe siècle, un certain nombre de fours de poterie privés ont été installés dans les trois régions du Nord, du Centre et du Sud afin de créer les articles au service de la vie quotidienne des Vietnamiens.

Depuis le milieu du XXe siècle, grâce à la politique du gouvernement visant à encourager la restauration des métiers artisanaux, y compris la poterie, des maîtres potiers qualifiés et expérimentés, ainsi que des artisans formés ont créé de nombreuses œuvres en s’inspirant des styles traditionnels tout en faisant appel aux techniques modernes.

"La céramique est un élément indispensable du développement des beaux-arts vietnamiens. La réouverture de l'espace d’exposition d'art céramique donnera au public l'occasion d'admirer les œuvres originales de leurs ancêtres du XIe au XXe siècles. Cette galerie deviendra une destination de prédilection pour les visiteurs nationaux et étrangers", selon le directeur du musée, Nguyên Anh Minh.

https://lecourrier.vn/

Shares: