mardi, 06/12/2022
  • Tiếng Việt
  • English
  • French

Bảo tàng lịch sử Quốc gia

Musée National d'Histoire du Vietnam

16/12/2021 08:50 373
Rating: 0/5 (0 votes)

L'art "xòe Thái". Photo : baoquocte.vn

La 16e session du Comité intergouvernemental pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel s'est ouverte en ligne le 13 décembre à Paris (France).

Le vice-ministre vietnamien de la Culture, des Sports et du Tourisme, Hoàng Dao Cuong, et quatre représentants des provinces de Diên Biên, Lai Châu, Son La, Yên Bai y ont participé.

Durant cette session, le Comité intergouvernemental pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel examinera le dossier de l'art "xòe Thái" du Vietnam inscrit sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l'humanité le 15 décembre 2021.

Le "xòe" est pratiqué dans les villages de l'ethnie Thái vivant dans les provinces de Yên Bai, Lai Châu, Son La et Diên Biên (au Nord du Vietnam).

La danse "xòe' des Thái est une forme de danse folklorique exaltant la beauté culturelle, la vitalité et la solidarité de l'ethnie Thái. C'est une danse qui se pratique à n'importe quelle occasion, pour les festivités, le Têt, pour l'inauguration d'une nouvelle maison, pour une prière.

La danse "xòe" se décline en 36 variantes, dont six souvent exécutées lors de cérémonies importantes.

Durant les séances ce travail, le Comité évaluera les candidatures soumises par les États partis pour inscription sur les listes de la Convention de 48 éléments pour inscription sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité, 6 éléments pour inscription sur la Liste du patrimoine culturel immatériel nécessitant une sauvegarde urgente, 5 propositions au Registre de bonnes pratiques de sauvegarde ainsi que 3 demandes d’assistance internationale supérieures à US$100,000 déposées par Djibouti, Mongolie et Timor-Leste.

La 16e session examinera également le rapport du forum des organisations non gouvernementales, les rapports périodiques sur la mise en œuvre de la Convention des États parties d’Amérique latine et des Caraïbes, les rapports des États parties sur l’état actuel d’éléments inscrits sur la Liste du patrimoine culturel immatériel nécessitant une sauvegarde urgente, la réflexion sur la réforme des mécanismes d’inscription sur les listes de la Convention de 2003 ainsi que l’évaluation par IOS de l’action de l’UNESCO dans le cadre de la Convention de 2003.

https://fr.nhandan.vn/

Shares: