jeudi, 13/06/2024
  • Tiếng Việt
  • English
  • French

Bảo tàng lịch sử Quốc gia

Musée National d'Histoire du Vietnam

18/02/2015 09:06 1455
Rating: 0/5 (0 votes)
Le Centre de préservation du vestige de l’ancienne cité impériale de Hue a organisé le 11 février (soit le 23e jour du douzième mois lunaire) la cérémonie de reconstitution consistant à ériger un Cây Nêu à Dai Nôi (Grande Cour Intérieure) du Palais royal à Huê.

Le Cây Nêu est une perche de bambou tout droit décoré de certains objets exorcisés tels que ail, feuilles d’ananas, effigie. On le érige devant la maison en vue de chasser les mauvaises choses pour avoir une bonne année. Selon le docteur Phan Thanh Hai, directeur du centre, le coutume d’installation du Cây Nêu se perd de plus en plus dans la vie actuelle.

Selon la tradition, on érige le cây nêu le 23e jour du dernier mois lunaire, soit au Têt Tao Quân ou la fête cultuelle du Génie du foyer. On l'enlève le 7e du premier mois lunaire. Cette perche vise à conjurer les esprits malfaisants et bénéficier d’une bonne nouvelle année lunaire.
Ainsi, la reconstitution du rite d’installation du Cây Nêu contribue à préserver et honorer les valeurs culturelles immatérielles des patrimoines de l’ancienne Cité impériale de Huê.

VNA/CVN

http://lecourrier.vn/

Shares: