mardi, 29/11/2022
  • Tiếng Việt
  • English
  • French

Bảo tàng lịch sử Quốc gia

Musée National d'Histoire du Vietnam

21/08/2008 17:09 1642
Rating: 0/5 (0 votes)

Le 17/01/2008 au matin, au Comité Populaire de la commune de Minh Khai, Tu Liêm, Hanoi a eu lieu la séance du rapport préliminaire sur les sésultats d’exploration et de fouille au site du temple Dông Cô au hameau de Nguyên Xa, commune de Minh Khai.


Sont présents à la réunion, le vice-directeur du Musée National d’Histoire Vietnamienne, le directeur de l’Institut Archéologique du Vietnam, les directeurs des Services de Culture et d’Information de Hanoi, du Musée de Hanoi, du comité directeur du Millénaire de Thang Long, les chefs de la commune de Minh Khai, les membres de l’Association des Vieux et le gardien du temple du hameau de Nguyên Xa ainsi qu’un grand nombre de chercheurs.

Dans un temps de trois mois (d’octobre à décembre 2007), le groupe de fouille a ouvert 9 fossés avec une superficie totale de 150m2. Un résultat imprévu est la découverte de nombreux vestiges de valeur pour le but fixé de la recherche qui est de servir le Millénaire de Thang long.

Les vestiges sont divisés en trois principaux groupes:

Groupe 1: Les tombeaux

Au lieu de la fouille ont été découverts des types de tombeaux caractéristiques à chaque étape historique: les Tombeaux de terre de Dông Son-Han; les Tombeaux contenus dans les jarres de céramiques du temps des Trân; les Tombeaux contenus dans les vases du temps des Lê. Suivant Pr Hà Van Phung, directeur de l’Institut Archéologique du Vietnam, la découverte des vestiges des tombeaux appartenant à la période de Dông Son a une grande signification et prouve que ces tombeaux sont situés sur la plate-forme de résidence des gens de Dông son.


Les tombeaux du temps des Trân gardent encore des os à l’intérieur, aussi, suivant le chercheur Trân Anh Dung (Institut Archéologique du Vietnam), il faut continuer les recherches, surtout l’expertise des os. Sur la forme de l’enterrement, le groupe de fouille a préliminairement déterminé que cela peut appartenir à la forme de tombeau sans cercueil, car on ne trouve pas de bornes de frontière du tombeau comme chez les tombeaux courants (c.à.d. qu’on ne trouve pas de bornes marquant la tête et les pieds du tonbeau.

Groupe 2: Vestiges des fours

Les 9 fossés de fouilles ont mis à découvert un ensemble de fours pour matériaux de construction. Nombre de fours ont été écroulés, il reste quand même un four du temps des Lê (XVII-XVIIIe siècle) considéré comme assez beau et rare. D’après le chercheur Trân Anh Dung, ce four est encore intact, et garde encore toutes ses parties. Le corps du four est assez semblable aux fours de Cô Loa. Le four possède deux bouches de feu des deux côtés.


Groupe 3: Vestiges d’architecture

Par l’exploration et la fouille du quartier du temple de Dông Cô, sont apparus peu à peu des vestiges architecturaux, dont les plus tôt à apparaître sont ceux du temps des Trân. Ceux du temps des Lê restaurés sont les plus nombreux, après viennent ceux du temps des Nguyên. D’après le groupe de fouille, par suite des limitations imposées par l’architecture restante, on n’a pu trouver que des vestiges reflétant la vie quotidienne et des amas de rebuts, et non les fondations du temple, mentionnées dans les annales. Cette question continuera à être étudiée dans le temps à venir.

Dans la séance de rapport, les scientifiques ont affirmé l’importance du site et sont d’accord avec les trois propositions du groupe d’archéologues. Ils insistent particulièrement sur la question de l’encerclement du site en vue de sa protection, surtout que bientôt la route nationale 32 passera près de ce site.

Quant au four du temps des Lê, qui est relativement intact, pour servir les études et les futurs visiteurs, on doit avoir un projet de conservation et de restauration approprié, et de transfert à temps au Musée avant la saison des pluies.


Comme nous savons, d’après les annales et la tradition populaire, le culte du génie Dông Cô est étroitement lié à la dynastie des rois Ly. Pourtant, l’exploration et la fouille archéologique du temple Dông Cô ont montré que les vestiges architecturaux du temps des Ly sont assez flous, alors que ceux du temps des Trân sont très nets. Ce sont des bases scientifiques aidant à l’étude de l’histoire du temple ainsi que du culte du génie Dông Cô au Vietnam.

Jusqu’ici, au Vietnam, seuls quatre sites du culte du génie Dông Cô ont été découverts (02 à Thanh Hoa, 01 à Buoi et 01 à Tu Liêm, Hanoi). On espère qu’avec l’élargissement des études dans l’avenir, de nouveaux sites de ce genre seront découverts, contribuant à une compréhension plus profonde d’un genre de site encore peu connu, menant à une meilleure protection et valorisation historique et culturelle du site.

Le comité de rédaction

 

(Source: Le Musée d' Histoire du Vietnam)

Shares:

Features

La visite du Premier ministre Nguyen Xuan Phuc au MNHV

La visite du Premier ministre Nguyen Xuan Phuc au MNHV

  • 23/01/2019 08:48
  • 1610

Le matin du 20 janvier 2019, le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a visité le Musée National d’Histoire du Vietnam (MNHV). L’a accompagné des camarades Nguyen Hoa Binh, secrétaire du Comité central du Parti communiste du Vietnam (PCV), président de la Cour populaire suprême; M. Hoang Binh Quan, membre du Comité central du PCV, chef de la Commission centrale des Relation extérieures; M. Vu Duc Dam, membre du Comité central du PCV, vice- Premier ministre du gouvernement;M. Mai Tien Dung, membre du Comité central du PCV, directeur du cabinet du Gouvernement; M. Phan Van Giang, membre du Comité central du PCV, chef d’État-major général de l’Armée populaire du Vietnam, vice-ministre vietnamienne de la Défense; M. Le Quang Tung, membre suppléant du Comité central du PCV, vice- ministre de la Culture, des Sports et du Tourisme; M. Nguyen Van Hung, membre du Comité central du PCV, secrétaire du Comité provincial du Parti, président du Conseil populaire de la province de Kon Tum; etc.

Others