lundi, 16/09/2019
  • Tiếng Việt
  • English
  • French

Bảo tàng lịch sử Quốc gia

Musée National d'Histoire du Vietnam

Objet d’importance nationale

“l’Appel à la résistance nationale” rédigé par le Président Hô Chi Minh, le 19 décembre 1946.

Le matin du 20 décembre 1946, la Voix du Vietnam (situé à la pagode de Tram, district de Chuong My, Ha Dong) lance “l’Appel à la résistance nationale” élaboré par le Président Hô Chi Minh. Le texte de tire de l’appel est publié en première page du journal Cuu quoc (Salut national), et sur des milliers d’affiches qui sont distribuées dans l’ensemble du pays. De nombreuses réponses à l’appel du président Hô Chi Minh s’en suivent. La nuit du 19 décembre 1946, des coups de feu sont tirés contre l’ennemi à Hanoi, ouvrant une période de résistance contre les colonialistes français qui va durer 9 ans. Le texte “l’appel à la Résistance nationale” est écrit sur deux pages, au format 13,5 cm x 20,5 cm. Elles sont désormais sont jaunies par le temps. Ce texte est la proclamation de salut national, un texte héroïque éclatant sur la pensée militaire de Hô Chi Minh.

Peinture “Le Président Hô Chi Minh et les enfants du Nord, du Centre et du Sud du Vietnam”, par Diep Minh Chau, sanguine sur soie.

La bombe tripode, utilisée par la Brigade des commandos de la mort de la Capitale pour résister aux tanks français pendant les premiers jours de la résistance nationale, en décembre 1946.

La cruche de riz pour soutenir les soldats et la guérilla de la famille de Mme Vinh du hameau Co Do, commune de Quang Oai, district de Quoc Oai, province de Son Tay (Hanoi) pendant des années 1948-1952.

Deux pièces de la Voix du Sud-vietnamien, fabriquées par les ingénieurs et ouvriers de la Voix du Sudvietnamien en 1950 et utilisée dans la résistance antifrançaise.

La bicyclette de bât utilisée par Monsieur Bùi Tín, travailleur civique à la province de Thanh Hoa, pour transporter des aliments et des armes à Diên Biên Phu, en 1954.