mardi, 15/10/2019
  • Tiếng Việt
  • English
  • French

Bảo tàng lịch sử Quốc gia

Musée National d'Histoire du Vietnam

19/07/2015 19:29 1285
Rating: 0/5 (0 votes)
Le musée des vestiges de guerre est le seul musée vietnamien à faire partie du réseau des musées pour la paix de l’Unesco. C'est donc un passage obligé pour tous ceux qui s’intéressent à la guerre du Vietnam.

Situé au coeur de Ho Chi Minh-Ville au N°28 de la rue Vo Van Tan, le Musée des vestiges de guerre du Vietnam retrace les horreurs de la guerre au Vietnam de 1954 à 1975. Le musée a été officiellement inauguré le 4 septembre 1975 sous le nom “La maison des crimes de guerre”. Depuis le 4 juillet 1995, il porte le nom de “Musée des vestiges de guerre du Vietnam”. Reconstruit en 2002, il se trouve aujourd’hui dans un bâtiment moderne et bien équipé. En diversifiant ses activités, il est devenu un lieu plébiscité par les touristes, a précisé sa directrice Huynh Ngoc Van. “En moyenne, 2.000 personnes se présentent chaque jour, pour la plupart des étrangers. Les visiteurs sont plus nombreux en été”, a-t-il ajouté.

Des expositions sont présentées dans les salles et en plein air. A l’extérieur du musée, dès son entrée, sont exposés des chasseurs, des hélicoptères, des chars et autres machines de guerre et d’artillerie lourde. A l’intérieur : plus de 15.000 objets, documents, photos et films dénonçant les atrocités de la guerre et les exactions commises par les armées française et américaine comme le massacre des populations civiles ou l'utilisation massive de défoliants (agent orange), de bombes incendiaires avec leurs terribles conséquences. Mais le plus impressionnant est sans conteste les cages à tigre où étaient enfermés dans des conditions totalement inhumaines les prisonniers politiques vietnamiens. Impressionnant également : la guillotine et les instruments de torture. Le musée propose plusieurs salles d’exposition avec chacune une thématique différente. La salle “Souvenirs” est probablement celle la plus émouvante. Nguyet Suong, une guide du musée : “Cette salle présente les photos prises par deux photographes étrangers, l’un Britannique et l’autre Allemand. Ces photos nous montrent que les Etats-Unis ont utilisé des armes très sophistiquées pendant la guerre alors que l’armée populaire du Vietnam n’avait à sa disposition que des armes rudimentaires”.
Au premier étage, la salle “Colombe blanche” qui présente des dessins d'enfants, frappe les yeux. Par le biais de la peinture, les petits ont exprimé leurs désirs tout simples de vivre en paix, d’aller à l’école sans peur et de s’amuser. Après avoir vu les atrocités de la guerre présentés au rez de chaussée, les visiteurs, qui trouvent refuge dans cette salle, comprennent mieux l’aspiration des Vietnamiens à la paix.

Le Musée des vestiges de guerre est aujourd’hui l’un des 10 sites les plus visités à Ho Chi Minh- Ville. Il permet aux visiteurs de mieux comprendre la réalité de la guerre au Vietnam et la nécessité d’aspirer à la paix. “Je viens d’un pays qui n’a jamais été touché par la guerre. Je demande aux hommes politiques et aux dirigeants qui veulent faire la guerre de visiter ce musée. Revoyez votre décision ! Vive la paix !” a écrit un touriste suisse dans le livre d’or du musée. -VOV/VNA

http://fr.vietnamplus.vn/

Shares:

Others

Venir au Musée provincial de Nam Dinh

Venir au Musée provincial de Nam Dinh

  • 22/05/2014 16:47
  • 2029

Le Musée provincial de Nam Dinh est fondé en 1958, le service du musée du Service culturel de Nam Dinh est le précédesseur du musée provincial de Nam Dinh. En 1980, le Comité populaire provincial a décidé de fonder le Monument de musée. Désormais, le Musée provincial de Nam Dinh constitue principalement une institution culturelle avec des conditions suffisantes pour assurer le fonctionnement d’un musée provincial.