dimanche, 23/02/2020
  • Tiếng Việt
  • English
  • French

Bảo tàng lịch sử Quốc gia

Musée National d'Histoire du Vietnam

10/08/2016 21:01 669
Rating: 0/5 (0 votes)
Auteurs: Van Tao, Furuta Motoo; Maison d’édition “Politique nationale- Vérité”, format: 16 cm x 24 cm; 752 pages.

La famine vietnamienne de 1945 (vietnamien: Nạn đói năm Ất Dậu- la famine de l’année de Ất Dậu) s’est produite en Indochine française, au Tonkin (nord du Vietnam actuel), d’octobre 1944 à mai pendant l’occupation japonaise du pays. On estime entre 400.000 et 2 millions le nombre de personnes mortes de faim pendant cette période.

Il y a beaucoup de causes à cette famine. Après la Grande Dépression des années 1930, la France revient à sa politique de protectorat économique et monopolise l'exploitation des ressources naturelles en Indochine française. Les habitants de l'Indochine doivent développer économiquement la région en cultivant des cultures pour la vente, mais seuls les Français, une petite minorité de Vietnamiens et de Hoa et certains citadins en bénéficient.

Quand la guerre commence, la France est affaiblie. À l'est de l'Asie, le Japon commence à s'étendre et considère l'Indochine comme un pont vers le sud de l'Asie et un moyen d'isoler la Chine et de l'affaiblir. Dans les années 1940, la France est occupée par l'Allemagne, le Japon accroît sa pression sur la France et envahit l’Indochine l’année suivante.

Durant la Seconde Guerre mondiale en Indochine française, les interventions de la France, de l’Empire du Japon et des États-Unis au Vietnam ont été néfastes aux activités économiques vietnamiennes. Les changements militaires et économiques ont plongé la partie nord du pays dans la famine.

Les causes naturelles incluent des désastres tels que des inondations détruisant les récoltes au nord (Tonkin). Une période de sécheresse couplée à des parasites fait diminuer la récolte de 1944-1945, qui ne rapporte que de 800 000 à 850 000 tonnes, pour des besoins courants de 1 100 000 tonnes. Une inondation pendant la saison des moissons entraîne la crise.

L'Indochine est entraînée dans une économie de guerre, avec la France et le Japon en concurrence dans l'administration. Beaucoup de gens mettent la famine sur le compte des troupes japonaises qui, en accaparant les produits alimentaires des paysans et en les forçant à cultiver le jute au lieu du riz, les privent de la nourriture nécessaire, mais la France appliquait déjà cette politique. La France a diminué la surface réservée aux cultures vivrières essentielles telles que le maïs et les pommes de terre pour faire place au coton, au jute, et à d'autres plantes industrielles. De ce fait, les récoltes alimentaires diminuent considérablement.

Le livre “La famine de 1945 au Vietnam- les preuves historiques” fournit aux lecteurs de manière complète et systématique les vestiges sur la perte, la souffrance dont le peuple vietnamien doit souffrir dans l’histoire, avant le crime des fascistes japonais.

Ce livre est minutieusement étudié. Les auteurs se sont renseignés en détail sur des documents historiques, ont directement examiné les lieux d’apparition de la famine. Ils sont également interviewé des témoins historiques pour reconstituer une image assez complète sur la famine de 1945 au Vietnam. Ce livre se compose des parties principales suivantes:

Ière partie: Introduction

IIème partie: documents écrits.

IIIème partie: Enquêter sur le terrain de la famine de 1945 au Vietnam.

La bibliothèque du Musée National d’Histoire du Vietnam (n025, rue de Tong Dan, district de Hoan Kiem, Hanoi) a l’honneur de vous présenter ce livre!

Pham Trang Nhung (texte)

Nguyen Thuy (traduction)

Musée National d'Histoire du Vietnam

Shares: