lundi, 17/01/2022
  • Tiếng Việt
  • English
  • French

Bảo tàng lịch sử Quốc gia

Musée National d'Histoire du Vietnam

23/10/2013 08:41 1486
Rating: 0/5 (0 votes)
Auteur: Tran Duy Hai, maison d’édition de Tri thuc, format: 20,5cm x 30cm, 204 pages, publié en 2013.

Les Chau ban de la dynastie des Nguyen sont des actes officiels des états féodaux du Vietnam sous la dynastie des Nguyen qui portent l’avis écrit en encre rouge du roi. A l’heure actuelle, selon les statistiques de 1993 du Centre national des archives 1, Département des documents et des archives de l’État relevant du Ministère de l’Intérieur, les Chau Ban de la dynastie des Nguyen sont classés en 734 recueils avec des milliers d’extraits. Ce sont tous les textes originaux mais au cours des guerres, en raison du manque de moyen de conservation, un nombre important d’entre eux ont disparu ou été abîmés de différents degrés (collés, moisis ou pourris). Cependant, les chercheurs ont pu collecter beaucoup de Chau ban dont le contenu concerne les deux archipels de Hoang Sa et de Truong Sa.

La valeur des Chau ban de la dynastie des Nguyen se montre tant sur le fond que sur la forme. Sur le forme, il s’agit des actes administratif originaux, dont un grand nombre portent l’avis du roi et qui ont ainsi une valeur juridique confirmée. Sur le fond, les Chau ban fournissent des informations relatives à la gestion du pays sur tous les aspects, dont l’exercice de la souveraineté qui fait l’objet d’une attention particulière. Bien des événements, actes de gestion administrative relatés dans les ouvrages historiques rédigés par le Quoc su quan (Bureau des annales) ont été rapportés et détaillés par les Chau ban, ce qui confirme l’authenticité ainsi que la valeur juridique de ces faits.

L’établissement et l’exercice de la souveraineté par la dynastie des Nguyen sur les deux archipels de Hoang Sa et de Truong Sa ont été présentés et justifiés de manière détaillée dans les Chau ban de ladite dynastie qui sont conservés jusqu’aujourd’hui. En dépit de la disparition d’un grand nombre de Chau ban, ceux découverts jusqu’ici suffisent à dresser l’aperçu général de l’exercice de la souveraineté de la Cour de Hue sur ces deux archipels. En particuler, la plupart des Chau ban relatifs aux archipels de Hoang Sa et de Truong Sa portent l’avis du roi, ce qui en fait des preuves vivantes et claires justifiant l’intérêt porté par l’autorité supérieure de l’état féodale sur ces deux archipels.

Les Chau ban des Nguyen constituent un source originale nous fournissant des informations précieuses concernant l’exercice de la souveraineté du Vietnam sur les archipels de Hoang Sa et de Truong Sa. Il s’agit des actes officiels de la Cour des Nguyen justifiant l’établissement et l’exercice continu et pacifique de sa souveraineté sur ces deux espaces via les activités de l’État sur ordonnances et instructions directes du Roi. Le Comité National des Frontières a l’honneur de présenter aux lecteurs, chercheurs vietnamiens et étrangers une partie des recueils des actes de dynastie des Nguyen prouvant la souveraineté du Vietnam sur les archipels de Hoang Sa et de Truong Sa.

La bibliothèque du Musée National d’Histoire du Vietnam (N025, rue de Tong Dan, district de Hoan Kiem, à Hanoi) a l’honneur de vous présenter.

Traducteur: Nguyen Thuy

baotanglichsuquocgia

Shares: