mercredi, 27/10/2021
  • Tiếng Việt
  • English
  • French

Bảo tàng lịch sử Quốc gia

Musée National d'Histoire du Vietnam

17/11/2020 15:23 561
Rating: 0/5 (0 votes)
Au cours des dernières années, la découverte et les fouilles archéologiques à Bai Coi ont particulièrement reçu la préoccupation des chercheurs grâce au contenu culture unique de ce vestige. Les résultats de recherches du Musée National d’Histoire du Vietnam (MNHV) pendant les années 2008, 2009 et 2012 ont également fourni de nouveux documents archéologiques, ainsi que de nouvelles connaissances sur la relation entre les deux cultures majeures de Dong Son et de Sa Huynh. Cependant, depuis les années 70 du siècle dernier, les archéologues ont mené des programmes d’étude sur ce site. Ce vestige d’alors a été baptisé Bai Phoi Phoi.

De premières découvertes à Bai Phoi Phoi

Dans le programme d’étude sur les traces de l’époque des rois Hung à Nghe Tinh, au début de 1974, des archéologues de l’Institut d’archéologie sont venus à Xuan An (Ha Van Phung, Trinh Duong, Dao Linh Con 1974, pages: 81-82). Ils ont découvert en surface une parure d’oreille intacte en forme d’animal bicéphale en néphrite. Ce sont les premiers signes qui marquent la culture de Sa Huynh ou l’influence de la culture de Sa Huynh dans la commune de Xuan An, district de Nghi Xuan.

Une parure d’oreille en forme d’animal bicéphale découverte à Xuan Xan en 1974

(source: Ha Van Phung, Trinh Duong, Dao Linh Con 1976 et Nguyen Thi Kim Dung, Hung Hsiao-chun,Yoshiyu Iizuka 2016)

En mai 1974, L’équipe de recherche archéologique de la Faculté d’histoire de l’Université général de Hanoi (l’Université des Sciences sociales et humaines- de l’Université nationale de Hanoi actuelle) a découvert et exploré le site de Bai Phoi Phoi (source: Do Dinh Truat, Trinh Duong 1974; pages: 100-101). Selon l’évaluation à ce moment-là de l’équipe de recherche, le site de Phoi Phoi est daté de l’époque de Néolithique tardive et représente de nombreuses similitudes par rapport au site de Con Loi Mot (Ha van Tan, Trung Quang Lien 1976, pages: 51-53). Ce site appartient au type de monticule de terre, et n’appartient pas au type de dune de coquillage comme des sites connus à Ha Tinh.

En 1976, des professeurs et étudiants de la Faculté d’histoire de l’Université générale de Hanoi ont mené une excavation dans la zone sud-est du site de Bai Phoi Phoi (Vu Quoc Hien 1976, Le Dinh Phuc 1976). Les résultats obtenus de fouille montrent que la couche culturelle d’ici est de 36 cm à 210 cm d’épaisseur. En ce qui concerne des artefacts trouvés, les archéologues ont découvert de nombreuses poteries, objets en pierre, haches polies dans la couche supérieur et des outils taillés dans la couche inférieure. Ils pensent que, le site de Bai Phoi Phoi était un site du Néolithique postérieur, appartenant à la culture de Bau Tro. En outre, on a également constaté l’occupation des habitants de l’âge du bronze ou plus tard dans ce site.

Les paysages de la zone du site de Bai Coi

Jusqu’aux grandes fouilles au Bai Coi

On ne sait pas exactement à partir de quel moment l’endroit de Bai Phoi Phoi a été appelé Bai Coi par les habitants locaux. Sache juste qu’en novembre 2008, lors qu’on reçoit la nouvelle sur la découverte de plusieurs objets anciens par des habitants d’ici, en particulier des objets en bronze dans un endroit baptisé Bai Coi, au district de Nghi Xuan. L’équipe d’exploration du Musée d’Histoire du Vietnam en coordination avec celle du Musée provincial de Ha Tinh a mené des activités d’exploration approfondie dans cet endroit et déterminé qu’il s’agissait du site archéologique de Bai Phoi Phoi.

Constatant que c’est un vestige archéologique majeur, mais fortement endommagé, alors, après l’enquête, le Musée d’Histoire du Vietnam en coordination avec le Musée provinciale de Ha Tinh ont mené une première fouille au site de Bai Coi. Les résultats obtenus montrent que c’est un vestige d’enterrement très riche, représente la marque de la culture de Sa Huynh, et exprime les nuances de la culture de Dong Son (Nguyen Manh Thang et d’autres 2009). Cependant, il existe encore plusieurs avis sur la question de la strate culturelle de ce vestige.

Première fouille au site de Bai Coi en 2008-2009

 La deuxième fouille a été effectuée fin 2009 et début 2010 par le Musée d’Histoire du Vietnam en coordination avec le Musée provincial de Ha Tinh. Les résultats de fouille obtenus montrent les caractéristiques exceptionnelles de la culture de Sa Huynh au site de Bai Coi, mais Elles ont une forte influence et un échange avec la culture de Dong Son (Nguyen Manh Thang et d’autres, 2010).

Deuxième fouille au site de Bai Coi en 2009-2010

À la fin de 2012, le Musée National d’Histoire du Vietnam en coordination avec le Musée National de Corée ont mené la troisième fouille de Bai Coi. Les documents acquis dans cette fouille ont été transmis en Corée pour continuer la recherche et le traitement. Cependant, à travers des résultats préliminaires montrent à nouveau que le site archéologique de Bai Coi représente des caractéristiques de la cultures de Sa Huynh et a de forts échanges avec la culture de Dong Son (Musée National d’Histoire du Vietnam et Musée National de Corée, 2012).

Troisième fouille au site de Bai Coi en 2012.

Ainsi, en raison du changement dans l’appel des habitants locaux, le toponyme de Bai Coi est un nouveau nom de Bai Phoi Phoi. Cependant, les études archéologiques précédentes dont les chercheurs utilisent le nom de Bai Phoi Phoi, appartenant principalement à la culture de Quynh Van, à un stade précoce, tandis que des études ultérieures utilisant le nom Bai Coi ont découvert une nouvelle culture, à un stade ultérieur et plus brillant.

On peut comprendre que le site archéologique de Bai Coi se compose de la dune de sable de Bai Coi et des endroits environnants comme Bai Phôi Phoi, Bai Loi. Dans lesquels, la dune de sable de Bai Coi est considérée comme le centre de ce site, le premier lieu à être découvert et fouillé. Le nom de Bai Phoi Phoi n’est plus utilisé par les habitants, mais en raison de son existance dans les études archéologiques auparavantes, alors, les archéologues délimitent la zone distincte séparé avec Bai Coi par un route traversant cette zone de vestiges.

Chu Manh Quyen (texte)

MNHV

Shares: