jeudi, 17/09/2020
  • Tiếng Việt
  • English
  • French

Bảo tàng lịch sử Quốc gia

Musée National d'Histoire du Vietnam

23/04/2020 08:34 162
Rating: 0/5 (0 votes)
Il s’agit du tambour de Quang Chinh découvert dans la zone frontalière de la province de Quang Ninh. Jusqu’à présent, c’est le seul tambour de Dong Son qui a été découvert dans cette province. Le tambour est trouvé sur une colline sans nom recouverte par des plantes de thés, à une altitude d’environ 10m par rapport la surface du champ environnant. Ce tambour est trouvé par des habitants de la Coopérative de Quang Le, commune de Quang Chinh, district de Quang Ha (actuellement le district de Hai Ha, province de Quang Ninh), à une profondeur d’environ 50 cm du sol.

 

Le tambour de Quang Chinh

Je me souviens encore très bien de la mission de recherche du tambour de Quang Chinh en 1983, à ce moment-là, des traces de la guerre dans la zone frontière sont beaucoup laissées sur des voies. Cet endroit n’est qu’à 20km de la frontière, de nombreux champs de mines disséminés dans la zone frontalière n’ont pas encore été dégagés. C’était incroyable que ce tambour était découvert dans la région du nord-est du pays, alors que cet endroit était encore désert, situé le long de la romantique baie de Bai Tu Long, à environ 3 km de la mer.

C’est un tambour de Dong Son intact, avec de nombreux beaux motif, c’est un tambour trouvé dans la zone frontalière, c’est donc pas un hazard que ce tambour est reconnu comme trésor national lors de la décision n088/QĐ- TTg, le 15 janvier 2020, par le Premier ministre.

Ce tambour a une forme basse. Le diamètre du plateau au dessus mesure 39,5 cm, avec 30 cm de hauteur, le diamètre du pied de 54 cm, ce tambour pèse 12,7 kg. Sa caisse de résonance possède deux paires d’anses décorées de motifs de cordes, et des zones concentriques ayant une étoile en relief avec un nombre de rayons. Autour de l’étoile, il y aussi des oiseaux volant placés dans le sens inverse des auguilles d’une montre, ses ailes écartées, la queue triangulaire, et le long bec.

Une partie bombée (ou tang en vietnamien) est doté de motifs ornementaux représentant des barques. L’image des quatre barque qui se suivent à la queue leu leu, le bout et la poupe sont recourbés. Sur chaque barque, 4 personnes sont assises, tenant des rames. En particulier, la troisième est peut être le commandant, sans tenir les rames.

Le corp du tambour a une courrone décorant 12 oiseaux debout. Les oiseaux dans une posture vivante se trouvent dans les cadres rectangulaires. Ce tambour sont assez similaires à d’autres tambours de Dong Son, comme tambour Doi Ro (province de Hoa Binh) et tambour Lang Vac I (province de Nghe An).

Le tambour de Quang Chính est daté vers le troisième siècle avant JC, par les archéologues. Il est non seulement un tambour décoré de beaux motifs, mais aussi le tambour de Quang Chinh nous apporte beaucoup d’informations sur l’histoire de la terre et des habitants de Quang Ninh d’il y a plus de 2000 ans. Ce tambour n’est pas un artefact dérivant le long de la rivière ou des ruisseaux, du nord vers cette zone, mais il a été intentionnellement enterré sur une haute colline. Il y a deux hypothèses posées. Premièrement, le tambour était enterré avec des morts comme un objet d’accompagnement. Deuxième hypothèse, le tambour estait enterré à l’époque où des anciens ne l’utilisaient pas. Les bibliographies et les documents ethnographiques montrent que de nombreux groupes ethniques considéraient des tambours comme objets sacrés, et ils les utilisaient dans les occasions de la nouvelle année ou des festivals. Au-delà de ce temps, le tambour était enterré dans la forêt en attendant la fête suivante.

Le tambour de Quang Chinh était moulé et utilisé par la population de Dong Son. Il apporte toutes les caractéristiques artistiques et techniques de la culture de Dong Son. Cela prouve que les anciences zones de Hai Ha et de Quang Ninh étaient le lieu de résidence et d’exploitation du peuple de Dong Son. Le tambour de Quang Chinh est considéré comme un “jalon de souveraineté dans les zones frontalières” de la culture de Dong Son.

 

Le plateau du tambour de Quang Chinh, photo de Trinh Sinh.

À l’époque où le tambour de Quang Chinh était moulé, notre pays était à l’époque des rois Hung. À cette époque, la région maritime du Nord-est de notre pays appartenait à une partie du territoire de l’État des roi Hung, et nommée Ninh Hai. Il est probable qu’à cette époque, dans la région maritime du Nord-est de notre pays, de nombreux villages vietnamiens vivaient de l’agriculture et de la pêche. Les baies de Bai Tu Long et d’Ha Long étaient autrefois le lieu de résidence du peuple d’il y a environ 4000 ans, dans les cultures d’Ha Long et de Cai Beo. Cela prouve que les Viet anciens vivaient auparavant dans la région du Nord-est, pendant la période des tambours de bronze moulés, jusqu’à ce jour.

Après près de 40 ans de la découverte du tambour de Quang Chinh, je suis retourné à l’endroit où on a découvert ce tambour, je trouve que que la terre de la province de Quang Ninh est changée de façon inattendue. Les habitants de Quang Ninh ont construit une région touristiques avec les plus belles baies du monde, et des immeubles de grandes hauteur. Le tambour en bronze de Quang Chinh est exposé au musée provincial de Quang Ninh, un belle musée moderne, également situé le long de la baie. Ce tambour était un “jalon” mémorable dans le cœur des habitants du province de Quang Ninh, une zone riche en potentiel économique et également riche en potentiel historique.

Prof. Trinh Sinh
MNHV

Shares:

Others

À propos des feuilles de figuier ornées d’image de cerfs

À propos des feuilles de figuier ornées d’image de cerfs

  • 12/03/2020 12:36
  • 174

La feuille de figuier est un type de décoration populaire sur le toit des monuments architecturaux datant du 11e siècle au début du 15ème dans le nord du Vietnam. Les statistiques préliminaires montrent que la feuille de figuier était décorée sur des toits des monuments de près de 40 vestiges architecturaux comme pagodes, palais, tours, temples, l’esplanade du sacrifice, tombeaux. Les motifs décoratifs sur les feuilles de figuier sont des images du dragon, de la phénix, du jade, le crape devenant le dragon, des flammes, etc. avec de nombreuses variations différentes. En particulier, le motif en forme de cerf décoré sur la feuille est un type rare. On ne trouve que ce type est décoré sur des feuilles de figuier sur les toits des monuments architecturaux dans les vestiges de Lo Giang (Thai Binh et de Ly Cung (Thanh Hoa).