mardi, 15/10/2019
  • Tiếng Việt
  • English
  • French

Bảo tàng lịch sử Quốc gia

Musée National d'Histoire du Vietnam

21/02/2019 15:55 664
Rating: 0/5 (0 votes)
La mer orientale occupe une place importante en termes de la géographie économique, la culture, la géopolitique, le militaire de la région. L’histoire de milliers d’années de l’édification et de la défense de la nation vietnamienne a affirmé une vérité durable “l’édification du pays allant de pair avec la défense du pays”, cette vérité est devenue une tradition précieuse de la nation, ainsi que le fondement important du processus de construction et de développement durable du pays, dans la tendance mondiale à l’intégration.

Au cours des dernières décennies, le sujet sur la mer et les îles a n   continué à attirer l’attention du monde et du Vietnam dans les orientations et la construction de la stratégie de développement de l’économie marine, et dans l’affirmation de la souveraineté des pays concernés. La résolution centrale 4 (Xe législature) du Parti sur “La stratégie maritime du Vietnam d’ici 2020” a précisé: “s’efforcer d’amener notre pays à devenir une nation maritime puissante, enrichie de la mer; Défendre fermement la sécurité, la souveraineté territoriale et maritime du pays; contribuer activement à l’oeuvre d’industrialisation, de modernisation et d’intégration internationale, faisant du Vietnam un pays pays riche, puissant”

 
Plan de la position des fouilles des navires naufragés.  

Le Vietnam est un pays maritime situé à l’est de la péninsule indochinoise, il s’étend sur 1700 kms du nord au sud. Les frontières avec la Chine, le Laos et le Cambodge courent sur 4500 kms. La façade maritime, longue de plus de 3000 kms, avec de nombreux archipels aux multitudes d’ȋles et d’ȋlots. Il occupe une position particulière importante dans les échanges, le commerce international, les échanges économiques et culturels. Au cours des milliers d’années d’histoire, les générations vietnamiennes ont créé un trésor des patrimoines culturels maritimes très varié, avec de divers types de patrimoines matériels et immatériels comme des fêtes, moeurs, coutumes, croyances, le système d’anciens ports commerciaux et d’anciens urbains; d’anciens monuments religieux, des échanges culturels et commerciaux, la tradition anti-invasion, etc.

L’archéologie sous-marine au Vietnam est commencée en 1990, après la fouille de l’ancien navire de Hon Cau datant du XVIIe, près des zones maritimes de Hon Cau, Ba Ria, Vung Tau. Jusqu’à ce jour, le Musée National d’Histoire du Vietnam a directement particippé aux fouilles des 7 navires naufragés et a rassemblé des centaines de milliers d’objets précieux.

Les réalisations remarquables obtenues à partir des fouilles d’anciens navires naufragés au Vietnam composent de l’ancien navire de Chau Tan datant des 8e et 9e siècles, 5 anciens navires découverts à l’archipel de Phu Quoc datant des 12e et 15e siècles, l’ancien navire de Binh Chau datant des 13e et14e siècles, les anciens navires de Quang Ngai et de Ha Ra datant des 13e et 14e siècles, l’ancien navire de Cu Lao Cham datant du 15e siècle,  l’ancien navire de Hon Dam datant du 15e siècle, l’ancien navire de Binh Thuan datant des 16e et17e siècles, les anciens navires de Hon Cau et de Ca Mau 1 datant du 17e siècle, etc. En outre, les archéologues ont trouvés de nombreux artefacts sur le navire de Ca Mau II, celui transportant des céramiques chinoises datant du 14e siècle et ceux dans le navire de Vung Tau, celui transportant des céramiques De Pole de Paris, France, datant des 19e et 20e siècles. La plupart de ces anciens navires sont des navires commerciaux faisant le voyage de l’Asie à l’Europe au cours de la période du 8e au 20e siècle. Dans ces anciens navires, les scientifiques ont excavé et découvert des céramiques et marchandises provenant de Vietnam, de Chine, de Thaïlande, France; des instruments sur le navire, des monnaies arabes et des verres. À travers des artefacts découverts dans les anciens navires, nous trouvons que le Vietnam occupe une position majeure en Asie dans l’époque de l’apogée de la Route maritime de la Soie.

Le Musée National d’Histoire du Vietnam conserve et préserve actuellement de nombreux objets et documents précieux liés au patrimoine culturel marin par le biais de fouilles des anciens épaves de navires dans la zone maritime du Vietnam. C’est également l’un des organes qui participe plus tôt aux programmes de recherche sur les îles, les vestiges côtiers et les anciens ports commerciaux (par exemple, en collaboration avec l’Institut national de recherche sur le patrimoine culturel maritime de la Corée du Sud), ainsi qu’il participe aux fouilles des anciens épaves de navires en mer orientale.

La présentation de cette collection d’objets rares au public dans le pays et à l’étranger s’est intéressée particulièrement par le Musée National d’Histoire du Vietnam. Outre le système d’exposition permanent du MNHV, on peut mentionner les expositions et les publications sur le patrimoine maritime du Vietnam dans le pays et à l’étranger, telles que le livre “les 5 anciens navires naufragés dans la zone maritime du Vietnam” ou “Les céramiques découvertes dans les 5 anciens navires dans la zone maritime du Vietnam”, l’exposition sur “le patrimoine culturel du Vietnam” au MNHV en 2012, “Les céramiques découvertes dans la zone maritime du Vietnam” en Corée du Sud en 2017, etc.

 

Le couverture du livre qui présente l’exposition spéciale “Les céramiques découvertes dans la zone maritime du Vietnam”

L’exposition thématique spéciale “Les céramiques découvertes dans la région maritime du Vietnam” est un événement important et significatif sur la réalisation de la coopération efficace entre le Musée National d’Histoire du Vietnam et l’Institut national de recherche sur le Patrimoine culturel maritime de la Corée du Sud. Les missions des deux organes ont également organisé de nombreuses explorations et études aux anciens ports commerciaux, aux métiers traditionnels et se sont préparées à la coopération de fouille archéologique dans l’avenir.

 

Dr. Nguyen Van Cuong, directeur du MNHV prend la parole lors de la cérémonie d’ouverture de l’exposition “Les céramiques découvertes dans la zone maritime du Vietnam” en Corée du Sud.

L’exposition a sélectionné 309 artefacts les plus représentatifs et uniques de la collection d’objets trouvés dans les 5 épaves de navires découverts dans la zone maritime du Vietnam, cette collection est actuellement conservée au Musée National d’Histoire du Vietnam. Le trésor du patrimoine culturel marin a été formé et développé au cours des milliers d’années, la vie du peuple vietnamien était toujours associée à la mer, le peuple est toujours fier de la mer et de la souveraineté territoriale et l’identité culturrelle du Vietnam. Cette exposition est également une occasion pour que le Vietnam et la Corée du Sud peuvent échanger et apprendre des expériences mutuelles, publier des livres, former des experts dans le domaine de la recherche, de l’excavation sous marine.

Jusqu’à présent, le Musée National d’Histoire du Vietnam a seulement participé à étudier et officiellement excaver 7 anciens navires comme Hon Cau (Ba Ria- Vung Tau), Hon Dam (Kien Giang), Cu Lao Cham (Quang Nam), Ca Mau (Ca Mau), Binh Thuan (Binh Thuan), Binh Chau (Quang Ngai), Dung Quat (Quang Ngai). À travers des résultats des fouilles et études, les experts ont déterminé la taille, la technique de fabrication de ces navires et  ce sont les navires transportant des objets en céramique de la Chine, du Japon, de la Thaïlande ... En particulier, dans les fouilles de l’ancien navire de Cu Lao Cham, on a récupéré un grand très nombre de céramiques vietnamiennes provenant de Chu Dau (province de Hai Duong) et de Thang long (Hanoi), cela montre la position et le rôle du Vietnam dans l’histoire du commerce international dans l’antiquité et le Moyen-âge, dont l’article d’exportation majeure du Vietnam était la céramique.

 

Les types de céramiques céladon trouvés dans l’ancien navire de Hon Dam, au 15e siècle.

 

Les porcelaines à émail blanc bleu et multicolore découvertes dans l’ancien épave de Hon Cau, au 17e siècle.

Ci- dessus, ce sont quelques informations de base qui résument le processus d’étude et d’excavation des anciens épaves de navires sur le territoire du Vietnam et sur la route maritime de la soie. Actuellement, le Musée National d’Histoire du Vietnam, l’Institut d’archéologie, les organes concernés continuent de promouvoir ce travail, et l’archéologie sous-marine du Vietnam.

On peut constater que l’excavation des vestiges d’anciens épaves de navires et des vestiges au fond de la mer vietnamien a prouvé le développement brillant des échanges culturels et du commerce maritime. La recherche et l’excavation d’anciens navires a apporté au musée des cocuments, objets précieux, et le développement de l’archéologie sous-marine au Vietnam. La mer du Vietnam qui conserve encore dans son coeur des patrimoines culturels et des “mystères” historiques, attend une coopération plus profonde des organes et organisations concernés dans les années à venir.

Dr. Nguyen Van Cuong

Directeur du Musée National d’Histoire du Vietnam

 

MNHV

Shares: