mardi, 17/05/2022
  • Tiếng Việt
  • English
  • French

Bảo tàng lịch sử Quốc gia

Musée National d'Histoire du Vietnam

13/01/2022 09:33 318
Rating: 0/5 (0 votes)
Un blaireau a conduit les archéologues à un trésor de plus de 200 pièces de monnaie romaines enfouies dans une grotte en Espagne depuis des siècles.


La grotte se trouve dans la région des Asturies, au nord-ouest de l'Espagne. Photo: Alfonso Fanjul Peraza

L'animal s'était enfoui à travers une fissure dans la roche à l'intérieur de la grotte de La Cuesta, dans la région des Asturies, au nord-ouest de l'Espagne, et avait déterré des pièces de monnaie qui ont ensuite été découvertes par un habitant du coin, Roberto García.

García a fait appel à des archéologues, dont le directeur des fouilles Alfonso Fanjul pense que le blaireau cherchait de la nourriture ou se creusait un nid: "Quand nous sommes arrivés, nous avons trouvé le trou qui menait au nid du blaireau et le sol autour de lui était plein de pièces".

Plus de 90 pièces ont été déterrées par l'animal. L'équipe a ensuite effectué une fouille archéologique qui a permis de récupérer un total de 209 pièces datant de 200 à 400 après JC. Cela correspond à la période romaine tardive, lorsque des barbares comme les Suèbes sont arrivés dans la péninsule ibérique.

Fanjul pense que les pièces ont été cachées par des réfugiés s'abritant dans la région: "Nous pensons que cela reflète l'instabilité sociale et politique qui a accompagné la chute de Rome et l'arrivée de groupes de barbares dans le nord de l'Espagne.

 

D'après les archéologues, les pièces étaient probablement cachées par des personnes fuyant les barbares. Photo: Alfonso Fanjul Peraza

Les pièces sont actuellement en cours de nettoyage et seront exposées au musée archéologique des Asturies, a précisé Fanjul, qui prévoit d'effectuer d'autres fouilles sur le site cette année: "Nous avons retiré le premier gisement, mais nous pensons qu'il y a beaucoup plus à retirer". Il s'agit déjà du plus grand trésor romain récupéré à l'intérieur d'une grotte en Espagne. 

Fanjul estime que de nouvelles fouilles amélioreront notre compréhension de la chute de l'empire romain et de la montée des royaumes médiévaux du nord de l'Espagne: "Nous pensons que c'est un site idéal pour en savoir plus sur les personnes qui vivaient cette transition". 

http://decouvertes-archeologiques.blogspot.com/

Shares: