mardi, 17/05/2022
  • Tiếng Việt
  • English
  • French

Bảo tàng lịch sử Quốc gia

Musée National d'Histoire du Vietnam

12/01/2022 10:23 292
Rating: 0/5 (0 votes)

 

Sur un site de la vallée de Qumayrah au nord d'Oman, des archéologues ont mis au jour un plateau de jeu en pierre remontant à quelque 4000 ans. © J.Sliwa/PCMA UW

Au premier regard, il pourrait s'agir d'une simple pierre comme il en existe tant dans les vallées montagneuses d'Oman. Si sa surface n'était pas creusée de marques et de trous dont la position ne doit rien au hasard. Cette pierre est en réalité le plateau d'un jeu de société vieux de quelque 4.000 ans, selon l'annonce récemment faite par des archéologues.

L'artéfact est apparu durant des fouilles menées près du village d'Ayn Bani Saidah dans la vallée de Qumayrah au nord d'Oman. Grâce aux recherches, les spécialistes ont pu déterminer que la région était occupée depuis le néolithique et présentait les restes de plusieurs sites remontant à différentes périodes dont l'âge du bronze et l'âge du fer.

"Ayn Bani Saidah est stratégiquement située à une jonction de routes connectant Bat au sud, Buraimi and Al-Ayn au nord et la côte océanique près de Sohar à l'est", a expliqué dans un communiqué le Pr. Piotr Bieliński du Polish Centre of Mediterranean Archaeology de la University of Warsaw (PCMA UW) qui participe au projet.

Quatre tours et un rare jeu de société

Au cours des dernières excavations, l'équipe s'est concentrée notamment sur le site de l'âge du bronze qui s'est révélé "exceptionnel". Ils y ont exhumé les restes d'au moins quatre tours - trois rondes et une angulaire - dont l'une n'était pas visible à la surface malgré ses plus de vingt mètres de diamètre.

 

Les vestiges de l'âge du bronze sont dispersés sur une vaste zone. © J. Sliwa/PCMA UW

"La fonction de ces structures proéminentes présentes sur de nombreux sites attribués à la culture dite d'Umm an-Nar doit encore être expliquée", a précisé le Dr. Agnieszka Pieńkowska, également du PCMA UW. D'autres découvertes se sont avérées plus éclairantes. Dont celle du fameux jeu de société en pierre trouvé dans l'une des pièces.

Selon les archéologues, de précédentes recherches ont déjà mis en évidence des exemples de jeux similaires dans des centres culturels et économiques remontant à l'âge du bronze. "De telles découvertes sont rares mais des exemples sont connus dans une région qui s'étend de l'Inde à la Mésopotamie en passant par la Méditerranée orientale", a confirmé le Pr. Bieliński.

"L'exemple le plus célèbre d'un plateau de jeu basé sur un principe similaire est celui trouvé dans les tombes [royales] d'Ur", un site archéologique irakien daté d'environ 2600 avant J.-C, a-t-il poursuivi. Le jeu en question, l'un des plus vieux connus à ce jour, était constitué d'un plateau, de quatre dés et de deux sets de pions.

"Un endroit important de la préhistoire d'Oman"

Outre les tours et le jeu, les archéologues ont déterré quelques objets en cuivre ainsi que des traces suggérant un travail de ce même matériau. "Ceci montre que notre village participait au commerce lucratif de cuivre pour lequel Oman était connu à cette époque, avec des mentions du cuivre omanais dans les textes cunéiformes issus de Mésopotamie", a indiqué le Pr. Bieliński.

Ces nouvelles découvertes aident à lever le voile sur le mode de vie des habitants d'il y a plusieurs millénaires dans cette région peu étudiée d'Oman. "L'abondance de traces de sites démontre que cette vallée était un endroit important de la préhistoire d'Oman", a encore ajouté le spécialiste.

L'équipe co-dirigée par le Pr. Bieliński et le Dr. Sultan al-Bakri, du Ministry of Heritage and Tourism (MHT) du sultanat d'Oman projette de poursuivre les excavations cette année dans d'autres endroits de la vallée où des restes de la culture d'Umm an-Nar sont apparus.

https://www.geo.fr/

Shares: