mercredi, 27/10/2021
  • Tiếng Việt
  • English
  • French

Bảo tàng lịch sử Quốc gia

Musée National d'Histoire du Vietnam

09/09/2021 09:57 133
Rating: 0/5 (0 votes)
Des archéologues israéliens ont découvert une zone industrielle et agricole datant de la période byzantine, ainsi que plusieurs artefacts, qui seraient vieux de 1 500 ans, bien plus anciens que prévu.


(Avec l'aimable autorisation d'Assaf Peretz/Autorité des antiquités israéliennes)

Les fouilles, menées par l’Autorité israélienne chargée des antiquités, ont débuté dans la banlieue de Tel Aviv, en prévision de la construction d’un nouveau quartier à Ramat Ha-Sharon.

Entre autres découvertes, les chercheurs ont trouvé des installations plâtrées, un pressoir à vin pavé d’une mosaïque, une pièce d’or rare datant du VIIe siècle et une chaîne en bronze qui aurait soutenu un lustre.


(Avec l’aimable autorisation d’Assaf Peretz/Autorité des antiquités israéliennes)

Les fouilles ont également permis de dégager les fondations d’une grande structure qui a pu servir d’entrepôt ou de ferme. Des gens travaillaient autrefois sur ces lieux, mais ils y vivaient aussi, selon les chercheurs, car des vestiges de maisons et deux grands fours de cuisson ont également été découverts.

« À l’intérieur des bâtiments et des installations, nous avons trouvé de nombreux fragments de jarres et de pots de cuisine qui étaient manifestement utilisés par les ouvriers travaillant dans les champs de cette région », a déclaré le Dr Yoel Arbel, directeur des fouilles, dans un communiqué au nom de l’Autorité.


(Avec l’aimable autorisation d’Assaf Peretz/Autorité des antiquités israéliennes)

« Nous avons également récupéré des mortiers et des meules en pierre qui étaient utilisés pour moudre le blé et l’orge et probablement aussi pour écraser des herbes et des plantes médicinales », a-t-il ajouté. « La plupart des outils en pierre ont été fabriqués en basalte du Golan et de la Galilée. »

Contre toute attente, la pièce d’or rare – frappée par l’empereur byzantin Héraclius en 638 ou 639 de notre ère – a été retrouvée sur le lieu des fouilles. « Sur une face, l’empereur est représenté avec ses deux fils et le revers montre la croix de la colline du Golgotha où, selon la tradition chrétienne, Jésus a été crucifié », a déclaré l’Autorité.


(Avec l’aimable autorisation d’Assaf Peretz/Autorité des antiquités israéliennes)

Une inscription en grec et peut-être en arabe a été gravée sur la pièce, ce qui rend la pièce encore plus intrigante. Le nom du propriétaire de la pièce a sans doute été « marqué » sur la pièce, car il s’agissait d’un « bien de grande valeur ».

« La pièce contient des éléments intéressants sur le déclin de la domination byzantine dans ce pays et sur les événements de l’histoire contemporaine, tels que l’invasion perse et l’émergence de l’islam, et fournit des informations sur le symbolisme chrétien et païen et sur la population locale qui vivait ici », a déclaré le Dr Robert Kool, chef du département des monnaies de l’Autorité.

En outre, plusieurs autres installations datant de la période ultérieure, lorsque les Perses ont envahi le pays au VIIe siècle, ont été découvertes. Il s’agit notamment d’un atelier de fabrication de verre et d’un entrepôt, où quatre jarres massives ont été retrouvées enfoncées dans le sol. Ces jarres servaient probablement à stocker du grain ou d’autres produits, protégeant leur contenu des parasites et de l’humidité.


 

(Avec l’aimable autorisation d’Assaf Peretz/Autorité des antiquités israéliennes)

(Avec l’aimable autorisation d’Assaf Peretz/Autorité des antiquités israéliennes)

Plusieurs lampes en céramique et des accessoires de service importés, certains décorés, ont également été trouvés.

« Je suis ravi de ces découvertes, et nous avons déjà commencé à travailler avec les directeurs du projet Neve Gan Nord sur les modalités exactes à suivre pour intégrer ces éléments dans le futur quartier », a déclaré le maire de Ramat Ha-Sharon, Avi Gruber.

« Je souhaite que tous nos concitoyens découvrent la vie locale au Moyen Âge et dans l’Antiquité », a-t-il ajouté. « Alors que nous planifions des événements liés au patrimoine pour le centenaire à venir, ce projet ouvre une toute nouvelle perspective sur le mode de vie des gens de cette région. »

Michael Wing est un écrivain et rédacteur établi à Calgary, au Canada, où il est né et a reçu une éducation artistique. Il écrit principalement sur la culture, les intérêts humains et les nouvelles tendances.

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

https://fr.theepochtimes.com/

Shares: