lundi, 29/11/2021
  • Tiếng Việt
  • English
  • French

Bảo tàng lịch sử Quốc gia

Musée National d'Histoire du Vietnam

22/08/2008 09:37 1005
Rating: 0/5 (0 votes)
Dans le programme d’études archéologiques sur le territoire de Hanoi pour commémorer le 1000 e anniversaire de Thang Long – Hanoi, le Musée d’Histoire du Vietnam a coordonné avec le Service de Culture et d’Information de Hanoi, le Bureau de direction du 1000 e anniversaire de Thang Long – Hanoi pour entreprendre la fouille du groupe de sites du temple – pagode Bà Tấm (Dương Xá, Gia Lâm, Hanoi ).


Dans cette fouille ont été creusées 10 fosses avec une superficie totale de près de 300m2, d’une profondeur variant de 1,15m a 2,4m. En se basant sur la structure des couches, on a pu déterminer les couches structurales suivantes:

1. Architecture des Ly, à une profondeur de 0,8 – 1,2m, qui est les vestiges des constructions, fondations, de planchers renforcés, de canalisations. Cette couche a été influencée par les nouvelles constructions sous les Le restaurés. Il ne reste plus des constructions sous les Ly que des courts segments, en briques rectangulaires, de dimensions 36×19×5cm, disposées cote a cote sans mortier. Le sol est formé de briques carrées, décorées de pivoines, lotus, chrysanthèmes. Le sol est renforcé au-dessous de briques et de tuiles en disposition serrée, d’une épaisseur de 0,3m à 0,4m (composées de dalles, de briques rectangulaires, de tuiles en bec de soulier, de tuiles plates… ). En outre on a découvert des canalisations d’égoût, longues de 4,9m, suivant l’orientation est-ouest, composées de tubes de différents types, trouvés pour la première fois (v. fig.).


Le premier type, en forme de tube, couleur jaune brique, a été fabriqué suivant la technique de bande roulée, portant encore des traces de fabrication, long de 39cm, épaisseur 1cm, diamètre 18cm. Le col est long de 1cm, pour s’adapter au tube suivant. Le second type, de forme semicirculaire, posé l’un contre l’autre, couleur rouge foncé, fabriqué par moule, le col entrant dans la brique suivante est assez longue et atteint 6,5cm. Longueur totale 34cm, épaisseur 1cm. Le troisième type , de forme semicirculaire, au corps presque hexagonal, couleur rouge foncé. A la partie exterieure sont gravés les caractères Đông Nhị pour fixer l’orientation.

En outre, il existe des canalisations utilisant des tubes semicirculaires d’une longueur 0,36m, de diamètre 0,18m, posés en série, le fond de la canalisation est formé de briques rectangulaires posées côte à côte comme au palais royal de Thang Long.


On trouve encore des canalisations protégées par une ligne de tuiles de bord de toit empiétant l’une sur l’autre. Ce type est assez spécial, gravé de traits autour du corps, il est le premier trouvé de ce type et montre la méticulation dans le système de canalisations des Ly.

Les recherches ont montré que les vestiges architecturaux des Ly sont très denses et ont tendance à se développer vers la location de la pagode actuelle, ce qui fait que seuls les éléments architecturaux des Ly ont été déterminés, alors que sur le plan aucune unité n’a été découverte.

2. Architecture des Le restaurés, située à une profondeur de 0,4 – 0,8m consistant en une foule de ruines architecturales, de bords de fondation, de sol consolidé. Pendant cete période, on profite du plan et des grandes dimensions des matériaux architecturaux des Ly pour construire les fondations et consolider le sol.

En outre, on trouve des traces de fondations et de plancher utilisant des briques rectangulaires et carrées de Bat Trang, de la fin du XIX siècle, début du XX, et des traces de la construction de la maison des bonzes supérieurs, construite vers 1950.

Les résultats de la fouille ont ajouté de nouvelles connaissances sur le site du temple – pagode de Bà Tấm, complété la documentation sur l’histoire, l’architecture et l’art bouddhique.

Sous les Ly, les constructions architecturales sont construites avec une grande envergure. Cela se manifeste à travers les matériaux utilisés (briques rectangulaires, dalles) et les décorations architecturales (grès, terre cuite, les deux statues de lion, les murailles à échelons décorées de phoenix et de linga) et les traces de bords de fondations, les canalisations, les traces de consolidation et des tas de rebuts de construction. Les constructions architecturales durent jusqu’à la période des Tran et sont constamment réparées et restaurées. Sous les Lê restaurés, le site est nouvellement construit mais utilise toujours l’ancien plan des Ly.

A travers l’évolution des couches terrestres, l’architecture et les traces de vie de la période des Lê du début sont presque absents. Ainsi, de concert avec les vestiges des Ly, Tran comme Long Đọi Son (Hà Nam), Báo Ân (Gia Lâm), les résultats de la fouille du site Bà Tấm a contribué à démontrer un problème historique, c’est la prédominance de l’idéologie confucianiste sur le bouddhisme à l’époque des Lê du début.

Nguyen Van Doan

(Source: Le Musée national d'Histoire du Vietnam)

Shares: