jeudi, 05/12/2019
  • Tiếng Việt
  • English
  • French

Bảo tàng lịch sử Quốc gia

Musée National d'Histoire du Vietnam

18/12/2014 11:56 918
Rating: 0/5 (0 votes)
La culture de Dong Son est une culture archéologique célèbre, ayant une position et un rôle particulier important dans l’histoire et la culture nationale. La culture de Dong Son est connue grâce au développement brillant des collections de bronzes extrêmes riches en quantité et varitété de formes, elle obtenait un niveau élevé sur la technique de fabrication et l’art esthétique. On peut dire, toutes élites de culture des anciens Viet se concentraient sur le représentation des modèles et des motifs décoratifs sur les oeuvres de bronze. Par conséquent, en plus de la recherche, le collectage et l’exposition visant à honorer et à valoriser la valeur du patrimoine culturel de Dong Son, le Musée National d’Histoire du Vietnam attache toujours de l’importance au travail de conservation, et de préservation de la collection des oeuvres de cette culture célèbre, notamment le groupe d’oeuvres de bronze.

La collection des oeuvres de la culture de Dong Son du Musée National d’Histoire du Vietnam est héritée du Musée Louis Finot. Les objets sont essentiellement fouillés, collectés par des français, etc. Après être pris en charge la gestion, la collection des oeuvres de Dong Son du musée est complétée à travers des fouilles des scientifiques dans le pays et des étapes de collectage supplémentaire du musée pour chaque année.

Avec un grand nombre estimée à plus de 3.100 objets, la collection des oeuvres de bronze de Dong Son au Musée National d’Histoire du Vietnam est variée en type et en forme, parmi laquelle il ya des oeuvres rares et précieuses, reconnues trésors nationaux. Néanmoins, au cours des milliers d’années sous terre et dans diverses conditions naturelles, les conditions de conservation après être fouillés sont très limitées, en raison de la situation difficile du pays au cours de la guerre et de nombreuses années plus tard, plusieurs oeuvres sont endommagées et gravement détériorées. Dans les dernières années, le Musée National d’Histoire du Vietnam investit pour la conservation des oeuvres en particulier et notamment s’intéresse toujours à la collection de Dong Son, pour que les collections très distiguées- les preuvres matérielles vivantes d’une culture brillante de Dong Son, sont présentées au public national et international.

Dès le début des années 90, le Musée National d’Histoire du Vietnam a formé un système de dépôts de conservation (contrôler le température et l’humidité relative), dans lequel la collection des bronzes antiques est particulièrement conservée dans une réserve isolée. Désormais, à travers de multiples fois d’améliorer et de remanier le système des réserves de conservation, la réserve des bronzes antiques est toujours contrôlée, maintenue un environnement stable, assurant la sécurité des oeuvres, adaptant au climat du Vietnam et aux conditions réelles de la réserve, au niveau des températures comprises entre 220- 240C et une humidité relative d’environ 50%-55%.

Poignards de Dong Son avant et après être conservés

En plus de la construction d’un environnement de conservation préventive stable, le musée ne cesse pas à apprendre des expériences des experts dans le pays et à l’étranger, s’intéresse et investit sur la recherche scientifique pour apprendre la méthode de conservation des bronzes le plus efficace. Sur la base de l’apprentissage et de l’étude des méthodes de conservation des bronzes appliqués dans le monde, le Musée National d’Histoire du Vietnam a mis en application et a conservé avec succès des centaines d’objets de bronze de Dong Son, contribuant à la conservation à long terme cette collection, en même temps, servant efficacement le travail de recherche et d’exposition.

Pour juguler le processus de dégradation et allonger la longévité des objets, les objets doivent être traités et conservés de manière systématique et scientifique. Inhiber la corrosion est une phase très importante dans le processus de conservation des objets en cuivre. Dans le monde, il y avait certains oeuvres de recherche qui utilisent la matière d’inhibition dans la conservation des objets en cuivre. À la fin des années 1960, la matière 1,2,3- benzotriazole (BTA) est proposée pour la première fois, d’utiliser pour contrôler «la maladie du bronze», et jusqu’à présent, cette matière est toujours l’une des matière d’inhibition utilisée le plus populaire, parce qu’elle répond aux exigences spécifiques de la branche de la conservation dans le musée.

Au Musée National d’Histoire du Vietnam, la matière BTA est utilisée dans le domaine de conservation des objets en cuivre depuis des années 2000. Néanmoins, auparavant, l’utilisation de la matière BTA pour conserver les objets de bronze, a apporté des résultats positifs, mais cette méthode n’est seulement appliquée conformément à la formule générale, sous la direction des experts de l’Europe et selon des expériences visuelles des cadres du musée, il n’ya pas encore n’importe qu’elle recherche sur la capacité d’inhibition optimale de la matière BTA envers les objets de cuivre de Dong Son. En reconnaissant la nécessité d’avoir un processus de conservation pratique et scientifique, visant à assurer la sécurité des objets, économiser les dépenses, réduire les dégâtes pour l’environnement, en 2011, le Musée National d’Histoire du Vietnam a mis en oeuvre le sujet d’étude sur «Étude sur la capacité d’inhibition de la corrosion et sur l’application de la matière de benzotriazole dans la conservation des objets de bronze de Dong Son».

En appliquant des méthodes de recherche en sciences naturelles, analysant des compositions chimiques et physiques des échantillons en bronze de Dong Son, réalisant une série des tests sur des fragments de bronze de Dong Son, nous avons trouvé la concentration de la matière BTA et la durée de traitement optimal pour mettre en œuvre la phase d’inhibition de la corrosion pour les objets de bronze de Dong Son». Les résultats de recherche obtenus montrent que la concentration de la dissolution BTA optimale pour macérer des échantillons est de 4% et la durée de la macération optimale est de 24 heures.

Hache de Dong Son avant et après être conservée

Avec les résultats de recherche en dessus, associés aux expériences pratiques et aux connaissances acquises par des experts internationaux, le Musée National d’Histoire du Vietnam a formé un processus de conservation des objets de bronze de Dong Son, obtenant le grande efficacité. La conservation et le maintien de la longévité des objets ont obtenu un bon résultat; des motifs de décoration et la couche de patine représentative des objets de bronze de Dong Son sont préservés. Néanmoins, les résultats de la conservation des objets dépendent encore du niveau des conservateurs, de l’original des objets, ainsi que les conditions de préservation dans la réserve et l’exposition après être conservés des objets.

Avec de grand efforts, jusqu’à ce jour, le Musée National d’Histoire du Vietnam est heureux et fier de maîtriser les méthodes de conservation des objets de bronze en général et notamment les bronzes de Dong Son, contribuant à la préservation et à la valorisation de valeurs de la culture de Dong Son brillante après 90 ans de la découverte et de la recherche.

Nguyen Thi Huong Thom et Vu Van Duong (texte)

Nguyen Thuy (traduction)

Musée National d'Histoire du Vietnam

Shares:

Others

Résultats de recherches et de fouilles archéologiques du Musée National d’Histoire du Vietnam dans la saison 2013-2014

Résultats de recherches et de fouilles archéologiques du Musée National d’Histoire du Vietnam dans la saison 2013-2014

  • 15/10/2014 14:22
  • 1472

Outre l’Institut d’Archéologie, la matière d’archéologie, la faculté de l’histoire (de l’Université des sciences sociales et humaines), des organes, d’autres unités; le Musée National d’Histoire du Vietnam, dans son processus de réalisation de la tâche de recherche, de collectage, de conservation, d’exposition et de valorisation des documents d’objets, en vue de contribuer à la propagande, à l’éducation sur la tradition de l’histoire et de la culture nationale, il a mis en oeuvre de nombreuses enquêtes, explorations et fouilles archéologiques. En plus de la recherche, la compréhension des problèmes essentiels de l’archéologie du Vietnam sur d’anciennes cultures, la vie du peuple, des formes d’enterrement, la religion, des croyances, l’architecture, l’art, les périodes historiques, le musée s’oriente également au collectage, à la construction et à enrichir la collection d’objets, pas à pas étudier, conserver, exposer, valoriser les objets.