jeudi, 13/08/2020
  • Tiếng Việt
  • English
  • French

Bảo tàng lịch sử Quốc gia

Musée National d'Histoire du Vietnam

23/07/2014 09:34 1469
Rating: 0/5 (0 votes)
Depuis le début de 2005, lors du quartier de Phu Truong (Ham Thuan Bac- Binh Thuan), dans le chantier de route, plusieurs fragments d’ancienne tuile et de porcelaine sont découvertes. Le Musée de Binh Thuan a exploré à temps, à travers les préliminaires recherches et sur la base des résultats d’analyse au cacbon 14 (radiocacbone), ont montré qu’il s’agit des ruines du four pour cuire des objets en porcelaine, datant des 10e et 11e siècles du Champa.

Constatant la valeur du site, le Musée d’Histoire du Vietnam (le Musée National d’Histoire du Vietnam actuel), ainsi que le Service de la Culture, des Sports et du Tourisme de Binh Thuan, ont fouillé «très urgent» ce site.

Spectacle de l’endroit du four

La zone des ruines du four de Phu Truong est située dans un jardin fruitier, en plus des rizières et des petits ruisseaux presque à sec. D’après des habitants dans la région, avant que la route est construite, il y a ici plusieurs hauts monticules adjacents aux anciens ruisseaux, dont le plus grand est celui de Lon (monticule de Sanh), mais il est actuellement nivelé.

Auparavant, cette région est lieu d’habitation des chams. La zone des ruines du four est située au pied de la grotte de sable, au long de la côte maritime de Phan Thiet. Situé au Nord d’environ 5 km, c’est le site archéologique de Bau Hoe (Bà Hòe ou Hòa Vinh)- un site datant de la fin du Néolithque au début de l’âge du fer. Lors de la zone adjacente de la grotte de sable, dans le processus d’exploitation, a révélé de nombreuses traces sur l’endroit du tombeau de jarre de la culture de Sa Huynh. Actuellement, les habitants d’ici sont les Kinh (Viet), qui sont essentiellement partis de Quang Ngai, Phu Yen, peuplaient environ du 19e siècle au début du 20e siècle.

Ruines du four de Phu Truong.

Après l’exploration, nous avons creusé 4 fosses situées à 4 endroits différents, avec une superficie totale de 56 m2. À travers les résultats obtenus, on a identifié des traces du four et des produits du four:

- À la 1ère fosse: on a trouvé une partie du fond du four, de 0,4 m d’épaisseur (avec trois couches de différentes nuances: 1ère couche soit d’environ 4 cm d’épaisseur; 2ème couche soit de 4cm à 6 cm d’épaisseur; 3ème couche soit de 16 cm à 18 cm d’épaisseur). Le reste du fond du four est de 3,8 m x 4,4 m de largeur. Les reliques trouvées sont les types de récipients en porcelaine et des fragments de paroi du four, datant d’environ de la fin du 19e siècle, au début du 20e siècle.

- À la 2ème fosse et 3ème fosse: on a trouvé des déchets et des produits, y compris des cendres de charbon, des morceaux de récipients en porcelaine datant équivalent de la ceux du 1ère fosse (un grand nombre de déchets et de cendres de charbon de 0,8 m d’épaisseur).

Petits récipients en porcelaine de Phu Truong

Fragments des pieds de chandeliers en procelaine de Phu Truong

- À la 4ème fosse: 0,9 m de profondeur, pente de l’ouest à l’est, avec deux couches de 0,2m à 0,4 m d’épaisseur, elle contient des matériaux architecturaux (fragments de tuile), des cendres de charbon, des fragments de récipient en porcelaine, des tuiles datant d’environ au début de 20e siècle. Alors, lors de la 4ème fosse, a rélévé des traces à cuire, mais il est plus probable que ce soit le four à cuire des matériaux architecturaux. Sur la base des types de matériaux, la zone du four date plus tard, d’environ au début du 20e siècle.

Décoration architecturale- produits du four de Phu Truong

Les objets sont produits du four de Phu Truong, y compris essentiellement des types de récipients en porcelaine, des chandeliers en porcelaine, des marmites et hochets en terre cuite. En outre, il y a des moules doubles, des brûle-parfums, des vases, des crachoirs, les types de masques de Makara, Kala, statues du singe, du lion, etc. Par ailleurs, il existe des types de tuile, des fragments de paroi du four.

Alors, à travers les vestiges existés dans la première fosse, on peux identifier que le four de Phu Truong se tourne vers le nord au sud, vers le bord de l’ancienne source, profitant de la force du vent naturel. La plate-forme du four s’inclinne peu à peu du nord au sud. On a créé ce four en creusant prodondément dans le sol naturel, et puis, on a construit ses parois. La fondation du four est construite de 3 à 5 rangée de briques, puis mettre des produits à l’intérieur et remplayer en construisant le paroi du four. Après la cuisson, le parois du four est détruit, laissant seulement le fond et une partie de la fondation est utilisée pour la prochaine fois. La zone de Phu Truong existe deux types de four (pour cuire des récipients en porcelaine et ceux en terre cuite) (dans 3 premiers fosses) et (pour cuire des tuiles) (fosse 4), datant du 19e siècle au début du 20e siècle.

À travers l’étude des sites, nous pouvons mieux apprendre le processus de l’histoire de la région. Cette zone est lieu d’habitation des chams (auparavant c’est celui du peuple de la culture de Sa Huynh). Dans le processus de l’histoire, il y avait des changements dans l’espace de résidence. Le peuple actuel de Phu Truong constitue des émigrants partis des provinces centrales, environ du 19è siècle au début du 20è siècle. Lorsque les chams ont changé l’espace de vie, avec des conditions favorables sur le terrain et l’écologie, où le nouveau peuple a choisi comme l’espace de vie et de travail. Les hauts monticules recèlent des ruines du four, des ressources d’eau et des matériaux n’ont pas encore épuisés, tous continuent à être utilisés. En fait, la découverte des reliques comme produits et ruines du four s’accorde tout à fait avec ce processus.

Dr. Nguyen Van Doan (Directeur adjoint du Musée National d’Histoire du Vietnam

Nguyen Thuy (traduction)

Bảo tàng Lịch sử Quốc gia

Shares: